Philippe Barret

Philippe Barret (né en 1945) est un essayiste, haut fonctionnaire et militant politique français.

Pour les articles homonymes, voir Barret.
Philippe Barret
Fonctions
Secrétaire général
République moderne (d)
-
Trésorier
Gauche prolétarienne
-
Biographie
Naissance
Pseudonyme
Jean-Paul Sebord
Nationalité
Formation
Activités
Essayiste, haut fonctionnaire, militant politique
Conjoints
Autres informations
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

Biographie

Né le à Lyon[1], fils d'un représentant de commerce, Philippe Barret est ancien élève de l'École normale supérieure (L1965)[2], maître ès lettres classiques[3] et docteur en sciences politiques (1988)[4].

Membre de l'Union des étudiants communistes (UEC) et de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF), il est aussi membre de la direction de l'Union des jeunesses communistes (marxiste-léniniste), secrétaire général et trésorier de la Gauche prolétarienne[3] en 1968-1969. Son militantisme le conduit à être un temps « manutentionnaire au tri postal » à la gare de Lyon[3]. Il devient ensuite chargé d'études prospectives à la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR), et entre au cabinet du ministre de la Recherche, Jean-Pierre Chevènement, en 1982[5]. Il reste proche de celui-ci, puisqu'il travaille avec lui au club République moderne, dont il est le secrétaire général de 1986 à 1988, et le suit à l'Éducation nationale, à la Défense[6] et à l'Intérieur[5].

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sous son nom  dont Ernest Renan[7] et le Journal apocryphe d'un président[8],[9]  et sous le pseudonyme de Jean-Paul Sebord[10].

Vie privée

Marié trois fois, il a été notamment l'époux de Blandine Kriegel, puis de Michèle Cotta[3].

Œuvres

  • « Jean-Paul Sebord » et Alexandre Faire, Le Nouveau Déséquilibre mondial : une prospective des rapports internationaux, Paris, Grasset, coll. « Centre de recherche : science et vie », , 464 p. (notice BnF no FRBNF35379317) ;
  • « Jean-Paul Sebord », D'un deuxième monde à l'autre : essai prospectif sur l'Europe du Sud et le monde arabe, Paris, Anthropos, , 345 p. (ISBN 2-7157-0266-3) ;
  • Avec Gérard Chaumont, Pierre Morin et Josette Théophile, Commander demain : les relations hiérarchiques dans l'entreprise, Paris, Dunod, coll. « Dunod entreprise : gestion sociale », , 108 p. (ISBN 2-04-010671-5) ;
  • Scénarios pour la France de l'an 2000 : trois images de la société française en l'an 2000, Paris, Grasset, , 249 p. (ISBN 2-246-00700-3) ;
  • Ernest Renan : tout est possible, même Dieu !, Paris, François Bourin, , 184 p. (ISBN 2-87686-132-1) ;
  • Vie et mort d'un bureaucrate ordinaire : roman, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Écrits », , 319 p. (ISBN 2-13-038585-0) ;
  • Journal apocryphe d'un président : 1981-1993 : j'allais vous dire, Paris, Jean-Claude Lattès, (réimpr. 1994), 437 p. (ISBN 2-7096-1335-2) ;
  • L'Enfant si lointain : roman, Paris, Plon, , 194 p. (ISBN 2-259-18432-4) ;
  • Les Écrivains français en leur tombeau : essai, Paris, Flammarion, , 369 p. (ISBN 2-08-067283-5) ;
  • La République et l'École, Paris, Fayard, coll. « L'Idée républicaine », , 128 p. (ISBN 2-213-63082-8) ;
  • Moïse, Jésus, Mahomet : préceptes moraux de la Torah, du Nouveau Testament et du Coran, Paris, Fayard, , 414 p. (ISBN 978-2-213-65478-2).
  • N'ayez pas peur de la Chine!, Paris, Robert Laffont, 2018, 346 p.

Décorations

Il est chevalier de la Légion d'honneur[11], officier dans l'ordre du mérite et officier des Palmes académiques.

Références

  1. « Premier ministre », sur lemonde.fr, .
  2. Recherche sur archicubes.ens.fr.
  3. Littératures et pouvoir symbolique (éd. Mihaï Dinu Gheorghiu) (actes de colloque), Piteşti, Paralela 45, , 316 p. (ISBN 973-697-432-4), p. 49.
  4. Sous la dir. de Jean-Marie Vincent, La Politique éducative du gouvernement de la France de juillet mille neuf cent quatre-vingt-quatre à mars mille neuf cent quatre-vingt-six : le ministère de Jean-Pierre Chevènement (thèse de doctorat en sociologie), Paris, université Paris-VIII, , 613 p. (SUDOC 041477383).
  5. Éric Aeschimann, « Les conseillers du gouvernement : Philippe Barret : l'intellectuel », sur liberation.fr, .
  6. Pascal Ceaux, « Philippe Barret, un fidèle de M. Chevènement », sur lemonde.fr, .
  7. « Une bonne introduction, mais... », sur lemonde.fr, .
  8. « À la manière de... François Mitterrand », sur lemonde.fr, .
  9. « L'auteur du Journal apocryphe d'un président est un proche de M. Chevènement », sur lemonde.fr, .
  10. Notice BnF.
  11. « Légion d'honneur », sur lemonde.fr, .

Liens externes

  • Portail de la politique française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.