Philochore

Philochore (en grec ancien Φιλόχορος / Philókhoros) est un historien[1] et atthidographe grec mort en -260[2].

Philochore
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Nationalité
Athènes (en)
Activités

Biographie

Membre d'une famille sacerdotale, il exerçait en tant que devin, officiant aux sacrifices. Ses fonctions sacerdotales l'amenèrent à rédiger divers ouvrages sur la divination, les sacrifices et les cultes en vigueur au sein de la tétrapolis de l'Attique. Ses recherches débouchèrent sur une étude logographique de sa cité. Il fut dès lors, de son temps, connu comme un célèbre chroniqueur des événements de la cité d'Athènes et de l'Attique. Il fut politiquement très engagé contre le pouvoir macédonien, ce qui lui valut d'être assassiné par le roi Antigone Gonatas, quand celui-ci en -260, s'empara de la ville d'Athènes après un siège. Ses ennemis macédoniens lui firent ainsi payer son ralliement au roi Ptolémée II.

Œuvre historique

Il rédigea son ouvrage majeur intitulé Atthis en 17 volumes. Sa narration partait des temps mythologiques pour finir en 262 av. J.-C.. Philochore avait établi le recensement par olympiade des archontes athéniens. Il avait aussi introduit dans son étude historique un recueil d'inscriptions de l'Attique. De nombreux fragments ont été préservés par Plutarque, les lexicographes, et divers scholiastes. Philochore fut lui-même un résumé de son œuvre. Sa renommée était encore grande à l'époque romaine, car un auteur dénommé Pollio Tralles refit rééditer un résumé de ses écrits. Ses fragments de lui ont entrevoir un auteur érudit, qui cherchait même pour les temps mythiques à trouver, au-delà des légendes, des faits rationnels. Ainsi, d'après le témoignage de Plutarque, Philochore proposait un récit alternatif à la légende du combat de Thésée face au Minotaure : Thésée après une victoire en duel contre un Crétois dénommé Tauros, put obtenir du roi Minos la libération des otages athéniens.

Bibliographie

  • Michael Grant et John Hazel (trad. Etienne Leyris), Dictionnaire de la mythologie [« Who’s Who in classical mythology »], Paris, Marabout, coll. « Savoirs », (ISBN 2-501-00869-3), p. 347. 
  • (en) SMITH Dictionary of grec and roman bibliography & mythology
  • Felix Jacoby, Die Fragmente der griechischen Historiker, n°. 328
  • Virgilio Costa, Filocoro di Atene. I: I frammenti dell'Atthis (Edizioni TORED, Tivoli [Roma] 2007). (ISBN 978-88-88617-01-5)
  • Phillip Harding, The story of Athens: the fragments of the local chronicles of Attika (Routledge, London - New York 2008). (ISBN 0-415-33809-3)

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la Grèce antique
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.