Pierre Antoine Anselme Malet

Pierre Antoine Anselme Jean Laurent Malet, né le à Avignon (Vaucluse), mort le à Charleroi (Belgique), est un général de brigade français du Premier Empire

Pour les articles homonymes, voir Malet.

Pierre Antoine Anselme Malet

Naissance
Avignon (Vaucluse)
Décès  37 ans)
Charleroi (Belgique)
Origine France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1793-1815
Distinctions Chevalier de l’Empire
Officier de la Légion d’honneur

États de service

Il entre en service en 1793, comme soldat à la 29e demi-brigade légère, et il participe à toutes les campagnes de 1793 à 1815. Il est blessé à la bataille de Lodi le , à la bataille de Saint-Jean-d’Acre en 1799, à la bataille de Marengo le , et à la bataille d’Essling le .

Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le , et officier de l’ordre le . Il est créé chevalier de l’Empire le .

En 1811, il est capitaine de la 1re compagnie du 2e bataillon du 1er régiment de voltigeurs de la garde impériale. En 1814, il est chef d’état-major de la Garde impériale à l’île d’Elbe. Le , il est nommé colonel-major au 3e régiment de chasseurs à pied de la Garde impériale, et il est promu général de brigade le .

Il est blessé le , à la bataille de Waterloo, et il meurt le , dans la demeure de Henry-Louis Binard, médecin à Charleroi[1], des suites de ses blessures.

Dotations

  • Le  : Dotation de 500 francs sur le Monte Napoleone
  • Le  : Dotation sur le domaine extraordinaire

Références

  1. Patrick Binard, « Décès du colonel Antoine-Anselme Malet de la Vieille garde chez le docteur Henry Binard à la maison dite du Bailli à la rue Turenne à Charleroi le 9 août 1815. », Bulletin trimestriel de la Société royale d'archéologie, d'histoire et de paléontologie de Charleroi, Charleroi, no 4, , p. 108-115.

Sources

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.