Pierre Eric Deseigne

Pierre Eric Deseigne, né en 1964, est un plongeur spéléo français. Depuis la fin des années 1990, il se consacre à l'exploration de nombreux siphons et de nombreuses grottes en France et à l'étranger. Seul ou au sein du groupe Bulles Maniacs ou même en collaboration avec d'autres équipes, il participe d'une manière régulière et intensive à l'exploration, l'étude et la découverte des derniers territoires vierges de la planète en France ou à l'étranger. Cette fameuse Terra Incognita.

Cet article possède un paronyme, voir Desseigne.
Pierre-Eric Deseigne
Biographie
Naissance
Nationalité

Il exerce à titre professionnel en tant que Moniteur et Instructeur de Plongée Sous Marine, de Plongée Technique, de Plongée aux Mélanges et bien évidemment de Plongée Souterraine.

Explorations

  • Résurgence de Cul Froid (Indre). Arrêt à 570 m de l'entrée et à 72 m de profondeur.[1]
  • Résurgence de Sous Balme (Ain). Arrêt à 160 m de l'entrée et à 82 m de profondeur.[2]
  • Grotte de Corveissiat (Ain). Arrêt à 1880 m de l'entrée, dans le douzième siphon.
  • Résurgence de l'Orbiquet (Calvados). Arrêt à 890 m de l'entrée, dans le sixième siphon.[3]
  • Résurgence de Marchepieds (Lot). Arrêt à 1220 m de l'entrée, à 58 m de profondeur, dans le troisième siphon.[4]
  • Résurgence de la Rivière des Robots (Eure). Arrêt à 2550 m de l'entrée, devant un dixième siphon.
  • Résurgence des Estinettes (Ardèche). Arrêt à 355 m de l'entrée, à 55 m de profondeur, dans le deuxième siphon.
  • Grotte des Cavottes (Ain). Plongée du lac terminal à plus de 1000 mètres de l'entrée.
  • Grotte des Mongols (Ain). Plongée jusqu'au quatrième siphon à plus de 1200 mètres de l'entrée.
  • Grotte de la Sexagésime (Drôme). Arrêt à 860 m de l'entrée, dans le siphon Flahaut. Franchissement du siphon Morel, 590 m et 26 m de profondeur.[5]
  • Résurgence des Lobos (Patagonie Chilienne). Arrêt à 249 m de l'entrée, à 49 m de profondeur.
  • Grotte du Kawtcho (Patagonie Chilienne). Arrêt à 212 m de l'entrée, à 38 m de profondeur, dans le deuxième siphon.[6].
  • La fosse Dionne (Tonnerre Yonne 2018)[7]

Expéditions

  • Ultima Patagonia 2006[8]
  • Expé Duan 2011 et 2012[9]

Lors de l'expédition en Chine de 2012, il a réalisé en compagnie de Serge Césarano, la plongée la plus profonde de Chine dans une grotte. Il a atteint la profondeur de 121 mètres en recycleur CCR dans la résurgence de Daxing.[10]

Publications

  • Octopus N°14-Février . Voyage au Centre de la Chine. 121 mètres, la plongée la plus profonde de Chine.
  • Octopus N°13-/. Contorsions. La grotte de Corveissiat.
  • Octopus N°12-Août/. L'exploration en Plongée Souterraine. Portrait.
  • Octopus N° 30.36.37.38.39. Rubriques des Bulles aux Plafonds.
  • Chercheur d'Eau N°33. mai/. Expédition plongée en Chine.[11]
  • Plongée Mag N°44. avril/. Expédition plongée en Chine.
  • Spéléo Magazine N°77. . Expédition plongée en Chine.
  • Spéléo Magazine N° 37 et 57. Exploration de la résurgence de Cul Froid.

Conférences

  • Salon de la Plongée de Paris.
  • 2013. Présentation de l'expédition Duan 2012 en Chine.
  • 2012. L'utilisation des recycleurs en plongée souterraine. Présentation de l'expédition Duan 2011 en Chine.
  • 2007. Présentation de l'Expédition Ultima Patagonia 2006
  • 2006. L'École souterraine. Comment apprendre à plonger sous terre.
  • 2003. Dix ans de plongée souterraine.

Références

  1. « La fontaine de Cul Froid », sur plongeesout.com.
  2. « Grotte de Sous Balme », sur plongeesout.com.
  3. « Résurgence de l'Orbiquet », sur plongeesout.com.
  4. « Marchepied », sur plongeesout.com.
  5. « Sexagésime », sur plongeesout.com.
  6. Franck Bréhier, Fédération française de spéléologie, « les glaciers de marbre en Patagonie chilienne », Spelunca., Paris, Fédération française de spéléologie, no 107, , p. 10-26 (ISSN 0249-0544, lire en ligne, consulté le 3 novembre 2018).
  7. « Plongée dans la Fosse Dionne : deux heures d'immersion et une exploration jusqu'à 300 mètres ! », sur L'Yonne républicaine.
  8. Ultima Patagonia 2006
  9. Expé Duan 2011 et 2012
  10. « 121 mètres la plongée la plus profonde de Chine. », sur plongeur.com.
  11. « Plongée sous la Chine », Chercheur d'Eau, no 33, , p. 28-29 (lire en ligne).

Voir aussi

Bibliographie

  • Souvenirs de Plongée. Éditions l'Ancre de Marine. Année de parution : 2002. (ISBN 2-84141-175-3)
  • La Plongée Souterraine. Éditions Ulmer. Année de parution : 2009. (ISBN 978-2-84138-354-2)


Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la plongée sous-marine
  • Portail du monde maritime
  • Portail de la spéléologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.