Pierreville (Québec)

Pierreville est une municipalité du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska et dans la région administrative du Centre-du-Québec[1]. Elle a été constituée en 2001 par la fusion du village de Pierreville, de la paroisse de Saint-Thomas-de-Pierreville et de la paroisse de Notre-Dame-de-Pierreville.

Pour les articles homonymes, voir Pierreville.

Pierreville

Église Saint-Thomas de Pierreville
(démolie en 2016)
Administration
Pays Canada
Province  Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale Nicolet-Yamaska
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Éric Descheneaux
2017-2021
Constitution 13 juin 2001
Démographie
Gentilé Pierrevillois, Pierrevilloise
Population 2 143 hab. ()
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 04′ 08″ nord, 72° 48′ 29″ ouest
Superficie 12 490 ha = 124,9 km2
Divers
Code géographique 2450113
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Pierreville
Géolocalisation sur la carte : Québec
Pierreville
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Pierreville
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Pierreville
Liens
Site web Site officiel

    Géographie

    Municipalités limitrophes

    Toponymie

    Sa proximité du lac Saint-Pierre peut expliquer son nom[2].

    Présentation

    Pierreville n'est pas dénué d'attraits. Ses maisons ancestrales de même que les plus récentes font le charme du village, situé sur le bord de la rivière Saint-François. Les habitants de Pierreville, qui comprend Notre-Dame de Pierreville, Saint-Thomas de Pierreville et le village de Pierreville, sont des Pierrevillois et Pierrevilloises. La pêche blanche est au rendez-vous chaque hiver dans le secteur de Notre-Dame de Pierreville. Le village des pêcheurs a été l'hôte pendant 14 ans du Festival du bateau illuminé, l'un des principaux festivals de la région en été. Un nouveau festival a vu le jour, une rencontre à saveur western organisée par Steeve Desmarais. Il y a eu aussi a une certains époque le festivals des pompiers qui fut présenté a Pierreville.

    Histoire

    Quai et pont à Pierreville, vers 1910

    Le , la tornade de Maskinongé est passée par-dessus le lac Saint-Pierre et atterri à Notre-Dame-de-Pierreville où elle détruit quelques chalets d'été et cause de légères blessures. Elle cause aussi de légers dommages à Saint-Wenceslas[3]. Plusieurs incendies ont aussi frappé le village... qui ne se souvient pas du feu du magasin Shooner, du Manoir,du salon de quilles chez Mozart, du bar le Kazary et du bar le Domaine du Pêcheur ainsi que celui du bloc de commerce situé en face du mémorable Hôtel Traversy.

    Été 2016 : démolition de l'église paroissiale (cf. Le Devoir). L'orgue Casavant de 1888 a été acheté par la paroisse St-Damase, près de St-Hyacinthe, et installé dans l'église.

    Démographie

    Évolution démographique
    1996 2001 2006 2011 2016
    1 0559502 3372 1762 143

    Administration

    Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

    Pierreville
    Maires depuis 2005
    Élection Maire Qualité Résultat
    2005 André Descôteaux Voir
    2009 Voir
    2013 Voir
    2017 Éric Descheneaux Voir
    Élection partielle en italique
    Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

    Industrie

    L'industrie des camions-incendie y est très présente. C'est même dans ce village que furent fabriquées les 2 papemobiles lors de la visite du Pape Jean-Paul II au Québec. De plus, l'économie de la municipalité repose sur la grande culture (mais et soya) , la culture maraîchères ainsi que sur les commerce de services. Le village de Pierreville en est un de service avec plusieurs professionnels qui ont pignons sur rue dans la municipalité.

    Personnalités liées

    La Municipalité fut le berceau de plusieurs grands joueurs et équipes sportives au cours des années, les Outardes, les Expos,les Optimistes,le Tabagie Ben a la balle molle ainsi qu'au hockey. Matthieu Descôteaux fut d'ailleurs un choix de première ronde des Oilers d'Edmonton dans la LNH, il a d'ailleurs disputé quelques matchs avec les Canadiens de Montréal.

    Notes et références

    1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Pierreville », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 16 janvier 2011)
    2. Commission de toponymie du Québec : Pierreville
    3. (fr) « Principales tornades au Canada, section Fleuve Saint-Laurent-1991 », Atlas du Canada, Ressources naturelles Canada, (consulté le 22 juillet 2010)
    4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)

    Annexes

    Articles connexes

    Liens externes

    • Site officiel
    • Photos de la démolition de l'église paroissiale, en mai-.
    • Le Courrier Inauguration de l'ancien orgue de Pierreville installé à St-Damase.
    • Portail du Centre-du-Québec
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.