Pilfort de Rabastens

Pilfort de Rabastens (ou Pelfort, ou encore Pilefort) est un cardinal du XIVe siècle. Petit-fils du faydit (qui portait le même prénom, Pelfort de Rabastens), il naquit au château de Saint-Géry à Rabastens.

Pilfort de Rabastens
Biographie
Naissance XIIIe siècle
Rabastens
Décès 1330 ou 1331
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean XXII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Sainte-Anastasie
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales de Pamiers et de Rieux

Biographie

Il entre dans l'ordre de Saint-Benoît et reçoit le diaconat de Toulouse. En 1295, il est moine à l'abbaye bénédictine de Lombez. Il devient archidiacre de la cathédrale de Toulouse.

Il est fait évêque de Pamiers en 1315 (ou le selon les sources), juste après Bernard Saisset. Il est ainsi le deuxième à bénéficier de ce nouvel évêché. Le , il est nommé évêque de León en Espagne[1] par Jean XXII ; il ne prendra sans doute pas possession, puisque dès le suivant, il est transféré à l'évêché de Rieux. Il peut être considéré comme étant son premier évêque puisque Guillaume de Broce n'a pas eu le temps d'exercer son pouvoir. Pilfort de Rabastens participe au synode de Toulouse en 1319.

Lors du consistoire du , il est créé cardinal par Jean XXII avec le titre de cardinal-prêtre de Sainte-Anastasie.

Il est mort, suivant les sources, en 1330 ou 1331.

Notes et références

  1. (la) Conrad Eubel, Hierarchia catholica medii aevi: sive Summorum pontificum, S.R.E. cardinalium, ecclesiarum,, t. I, p. 299

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail du catholicisme
  • Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail du Tarn
  • Portail de l’Ariège
  • Portail de la Haute-Garonne
  • Portail d'Avignon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.