Pirog

Le pirog ou la pirogue[1] (en russe пиро́г ( Écouter), en biélorusse пірог et en ukrainien пиріг) est une tourte traditionnelle dans les pays de l'Est.

Ne doit pas être confondu avec pirogue.
Un pirog de poisson.

Son nom est dérivé du proto-slave pir qui signifie « banquet » ou « festivité[2],[3] ».

Ce sont de grandes tourtes, à ne pas confondre avec les pirojki qui font la taille d'une bouchée, ni avec les pierogi polonais, sorte de ravioles.

Le pirog est traditionnellement de forme ovale avec des bords effrités, mais peut également être circulaire ou rectangulaire.

Préparation

La pâte est fabriquée à partir d'une pâte brisée, ou feuilletée, et de levure.

La farce, entièrement enveloppée de pâte ou non (comme une tarte[4]), peut être sucrée (fromage blanc, lait caillé, pommes, prunes, baies diverses, miel, noix ou graines de pavot…), ou salée (viande, poisson, champignons, chou, riz, gruau d'avoine ou de sarrasin, pommes de terre…).

Dans les cuisines russe et ukrainienne, le pirog accompagne le bortsch, le bouillon ou le consommé[4].

Références

  1. « Demande d'enregistrement de l'attestation de spécificité “Karjalanpiirakka” » [PDF], Journal officiel des Communautés européennes,
  2. Dictionnaire de russe Ushakov, Moscou, 1935-1940
  3. Naukova Dumka (en), Dictionnaire étymologique d'ukrainien, vol 4. (en ukrainien), 2003, Kiev, (ISBN 966-00-0590-3)(4).
  4. Savella Stechishin éd. (en), Traditional Ukrainian Cookery, Trident Press, Canada, 1989, 496 p. (ISBN 0-919490-36-0).
  • Alimentation et gastronomie
  • Portail de la culture russe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.