Pitsounda

Pitsounda (en géorgien : ბიჭვინთა, Bitchvinta; en abkhaze : Пиҵунда ; en russe Пицунда, Pitsounda) est une ville et une station balnéaire de la république d'Abkhazie, région séparatiste de la Géorgie. Sa population s'élevait à 7 000 habitants en 2008.

Pitsounda
ბიჭვინთა

Plage de Pitsounda
Administration
Pays Géorgie
Subdivision Abkhazie
Indicatif téléphonique +995
Démographie
Population 7 000 hab. (2008)
Géographie
Coordonnées 43° 10′ nord, 40° 20′ est
Histoire
Fondation Ve siècle av. J.-C.
Ancien(s) nom(s) Pityos
Rezonda
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
Pitsounda
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
Pitsounda

    Étymologie

    Pitsounda, ou Bitchvinta, viennent de "pin", ("Pitios", pour le grec et "Phitchvi", pour le géorgien). Aujourd'hui encore, il existe au cap de Pitsounda, les vestiges de ce paysage de pins.

    Géographie

    Pitsounda est située au bord de la mer Noire, à 56 km au nord-ouest de Soukhoumi et à 70 km au sud-est de Sotchi. Elle se trouve dans le district de Gagra et à 25 km de la ville de Gagra.

    Histoire

    La cathédrale Saint-André de Pitsounda

    Pitsounda est située sur l'emplacement de la colonie grecque de Pityus[1] (ou Pityos), fondée au Ve siècle av. J.-C. au bord du Pont-Euxin. Elle fut comprise dans le royaume de Colchide. Saint Jean Chrysostome y fut exilé et y mourut en 407. Elle fait partie de l'Empire byzantin jusqu'au IXe siècle, puis est rattachée au royaume d'Iméréthie.

    Au Xe siècle, le roi Bagrat III de Géorgie y fit construire une magnifique cathédrale. La ville était devenue un port commercial important. Elle devint le siège du catholicos orthodoxe de la principauté d'Abkhazie inféodée à la Géorgie, jusqu'à la prise de la ville par les Ottomans, au XVIe siècle. Pendant les XIVe et XVe siècles, elle fut une colonie génoise nommée Pezonda.

    Pendant la Guerre de Crimée, Pitsounda fut le site d'une bataille navale, le , entre les Turcs et les Russes.

    Après 1810, Pitsounda fait partie de l'Empire russe. Elle est rattachée à la Géorgie soviétique (par le biais de la Transcaucasie) dans les années 1920.

    Pendant la période de l'Union soviétique, Pitsounda était une célèbre station balnéaire.

    Depuis la fin récente du blocus, imposé par la Géorgie, la ville retrouve un certain essor touristique, grâce à l'afflux de touristes russes. Elle doit également une grande partie de son rayonnement au festival de musique créé en 1983 par la violoniste géorgienne Liana Issakadze.

    Les 12 et 13 mars 1974, eut lieu la rencontre officielle franco-soviétique entre Georges Pompidou et Leonid Brejnev à Pitsounda.

    Galerie

    Notes et références

    1. (en) Gocha R. Tsetskhladze, The Greek colonisation of the Black Sea area : historical interpretation of archaeology, Stuttgart, F. Steiner, 1998 (ISBN 9783515073028), p. 283.
    • Portail du Caucase
    • Portail de l'Abkhazie
    • Portail de la Géorgie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.