Planétarium de Bruxelles

Le planétarium de Bruxelles est un établissement scientifique fédéral belge faisant partie de l'Observatoire royal de Belgique. Il a été créé en 1935 sous le nom d'Alberteum.

Planétarium de Bruxelles
Planétarium de Bruxelles
Informations générales
Type
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Avenue de Bouchout, 10 à 1020 Bruxelles
Coordonnées
50° 53′ 36″ N, 4° 20′ 15″ E
Localisation sur la carte de Bruxelles
Localisation sur la carte de Belgique

Historique

Le planétarium de Bruxelles, appelé originellement Alberteum, fut construit pour l'exposition universelle de 1935. Le but poursuivi était de vulgariser une grande idée du roi Albert Ier (d'où le nom d'Alberteum), la collaboration intime des industries et de la science.

L'Alberteum comportait des salles de conférence, de cinéma, d'exposition, des studios de radiodiffusion et d'enregistrement, un restaurant et un planétarium, bâtiment dominé par un dôme de 23 mètres de diamètre et abritant un planétaire construit à Iéna (modèle Mark II).

Exploité jusqu'en 1939, au début de la guerre, le planétarium connut une deuxième inauguration en 1954, avant de fermer ses portes en 1966 à la suite de la dégradation inquiétante du bâtiment.

La ville de Bruxelles prit la décision, fin 1968, de démolir l'ensemble de l'Alberteum et de reconstruire sur les mêmes lieux un nouveau planétarium. Il sera achevé en 1974 et inauguré en 1976.

Aujourd'hui, le planétarium dépend de l'Observatoire royal de Belgique et se veut la vitrine des trois instituts fédéraux scientifiques réunis sur le plateau d'Uccle, à savoir l'Observatoire royal, l'Institut royal météorologique et l'Institut d'aéronomie spatiale.

Arts et conférences

De nombreuses conférences sont depuis quelques années[évasif] données au planétarium de Bruxelles et ce sur différents thèmes : physique, mathématiques, astrologie, etc.

Le , San Damon a été le premier et seul artiste plasticien à avoir présenté en première mondiale une expo-projection dans un planétarium. Celle-ci consistait à projeter dans le dôme de l’arène du planétarium théâtre de Bruxelles 178 de ses œuvres photographiques Oniroscopistes sur le thème de New York.

Il a composé également une Symphorapsodie Oniroscopiste en quinze mouvements en adéquation avec les photos présentées ce soir-là.

Accès

Ce site est desservi par la station de métro : Houba-Brugmann.

Liens externes

http://www.planetarium.be/Downloads/damonFR.pdf

  • Portail des musées
  • Portail de l’astronomie
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.