Plan Épervier

Le plan Épervier était le nom donné à une opération de gendarmerie déclenchée à la suite d'un enlèvement, d'une évasion ou lors de la recherche et l'appréhension d'une personne recherchée. En fonction de l'heure à laquelle il était enclenché, le plan Épervier était appelé « plan Milan » (le jour) et « plan Hibou » (la nuit)[1].

Il est désormais appelé plan immédiat d'intervention.

Déclenchement et fonctionnement

Le plan Épervier est déclenché par le commandant du groupement de gendarmerie du département concerné[1].

En fonction de l'évènement en question, des effectifs et moyens différents sont employés, allant de patrouilles et barrages aux brigades cynophiles et aux hélicoptères[1].

Sources

Références

Bibliographie

  • Samuel Laurent, « Qu'est-ce qu'un plan Milan ? », Le Figaro, (lire en ligne)
  • Portail de la police
  • Armée et histoire militaire françaises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.