Plan tactique (sport)

Le plan tactique décrit la conduite à tenir durant le match afin de remporter la victoire pour les sports d’opposition (d’atteinte l’objectif pour les sports sans opposition). Il rassemble un ensemble d’intentions (d’idées) dans le but d’assurer la réussite ou le gain du match. Il est appelé également, programme d’action. Il précise l’organisation et les attitudes à adopter face à tel ou tel comportement, les stratégies à mettre en place ? C’est en quelque sorte un « plan de route » à suivre (itinéraire et étapes), avec le déroulement des différentes phases, l’organisation (pilotage), les stratégies utilisées (moyens) et les procédures de mise en œuvre (démarche).

Plan tactique

[B] a planifié une attitude d’ « opportuniste » notamment ici en tentant de contrer son adversaire, en Boxe birmane

Il consiste d’abord à effectuer une réflexion sur la conduite à adopter durant l’opposition. De prévoir les différents schémas tactiques à mettre en place (prise de décision) et leurs mises en œuvre.

Les choix de stratégies sont élaborés à partir des relevés de l’observation adverse (dans le recueil d'observation) et d’autre part en relation avec les comportements présupposés adverses (spéculation). Ainsi le plan tactique dicte la conduite à tenir et indique les "schémas tactiques" à mettre en place.

Lorsqu’on parle de plan tactique, on relève l’aspect « intentionnel » de la conduite. Mais la mise en œuvre des schémas de combat précalculés risquent de ne pas coller à la nouvelle réalité de l’opposition. Une régulation permanente du « plan de guerre » est donc nécessaire.

Illustration en boxe

  • Fig.1. Comportement de l'adversaire :
1.
1. (B) a remarqué lors du premier round que (A) était un « fonceur »…
  • Fig.2a. et/ou 2b. Éléments du plan tactique adopté :
2a. ou 2b.
2. … à l’interround, (B) a choisi de travailler en « attentiste » (utilisation de coups d’arrêt, de ripostes et de contres)

Sources

  • Georges Blanchet, Boxe et sports de combat en éducation physique, Éd. Chiron, Paris, 1947
  • Gérard Chaliand, Arnaud Blin, Dictionnaire de stratégie militaire, Librairie académique Perrin, 1998
  • Alain Delmas, 1. Lexique de la boxe et des autres boxes (Document fédéral de formation d’entraîneur), Aix-en-Provence, 1981-2005 – 2. Lexique de combatique (Document fédéral de formation d’entraîneur), Toulouse, 1975-1980
  • Jack Dempsey, Championship fighting, Éd. Jack Cuddy, 1950
  • F.F.E., Les cahiers de la commission pédagogique nationale d’escrime, INSEP, Paris, 1981
  • François Géré, Pensée stratégique, Éd. Larousse, Paris, 1999
  • Gabrielle & Roland Habersetzer, Encyclopédie des arts martiaux de l'Extrême-Orient, Éd. Amphora, Paris, 2000
  • Louis Lerda, J.C. Casteyre, Sachons boxer, Éd. Vigot, Paris, 1944
  • Thierry de Montbrial et Jean Klein, Dictionnaire de stratégie, PUF, Paris, 2000
  • Portail arts martiaux et sports de combat
  • Portail de la boxe anglaise
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.