Point isolé

En topologie, un point x d'un espace topologique E est dit isolé si le singleton {x} est un ouvert.

0 est un point isolé de A.

Formulations équivalentes :

En particulier, si E est un espace métrique (par exemple une partie d'un espace euclidien), x est un point isolé de E s'il existe une boule ouverte centrée en x qui ne contient pas d'autre point de E.

Un espace topologique dans lequel tout point est isolé est dit discret.

Exemples

On peut choisir comme espace E diverses parties (munies de la topologie induite) de l'ensemble des réels muni de sa topologie usuelle :

  • dans {0}∪[1, 2], seul 0 est isolé ;
  • dans {0}∪{1, 1/2, 1/3, …}, seul 0 est non isolé ;
  • l'ensemble ℕ = {0, 1, 2, …} des entiers naturels est un ensemble discret.

Note

  1. Certains auteurs emploient l'expression « point limite », pour réserver celle de « point d'accumulation » à une propriété plus forte : voir l'article Point adhérent.

Articles connexes

  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.