Police communale (Belgique)

La Police Communale, (en néerlandais : Gemeentepolitie), en Belgique, est un ancien corps de police. Il a fusionné le avec la Gendarmerie, à la suite de la réforme des polices, pour constituer la police intégrée.

Police Communale - Gemeentepolitie
Cadre
But Service de police
Zone d’influence Belgique
Fondation
Identité
Dissolution
Dissolution 1er janvier 2001
Fusionnée dans Police belge

Histoire

Avant 2001, il existait en Belgique trois grand corps de police, la Police Communale, la Police Judiciaire et la Gendarmerie. À la suite des nombreux dysfonctionnement policiers et judiciaires, mis en avant par l'Affaire Dutroux en 1996, la décision est prise de réformer ces différents corps pour n'en former plus qu'un, celui qui est actuellement connu.

Le , la police intégrée, structurée à deux niveaux voit le jour. La réforme donne naissance à la police fédérale et à la police locale. C'est cette dernière qui endossera la majorité des fonctions initialement remplies par la police communale.

Fonctionnement

La police communale, au contraire de la Gendarmerie, était dépendante du Bourgmestre du territoire sur laquelle elle était basée. Il y avait une unité de police communale distincte pour chaque commune.

Grades de la police comunale

Les grades de la police communale étaient les suivants:

  • Auxiliaire de Police;
  • Agent de Police;
  • Agent-brigadier;
  • Agent-brigadier principal;
  • Inspecteur;
  • Inspecteur principal (grade d'extinction);
  • Inspecteur principal de 1re Classe;
  • Aspirant-officier;
  • Commissaire-adjoint;
  • Commissaire-adjoint inspecteur;
  • Commissaire-adjoint inspecteur principal;
  • Commissaire;
  • Commissaire en Chef (dans les communes où il y avait plusieurs commissaires)
  • Portail de la police
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.