Pompier volontaire

Un pompier volontaire est un pompier dont l'activité de pompier n'est pas son travail principal. En effet, à la différence du pompier professionnel, le pompier volontaire possède, la plupart du temps, un emploi principal (salarié, artisan, commerçant, profession libérale ou même pompier professionnel) et exerce les activités de pompier le plus souvent en dehors de ses heures de travail. Ses heures peuvent être indemnisées ou non en fonction du pays voire parfois du service où le pompier exerce.

Pour les articles homonymes, voir Pompier (homonymie).
Pompier volontaire
Bipeur d'un pompier volontaire du réseau A.S.T.R.I.D, en Belgique.
Appellation
Sapeur-pompier volontaire
Secteur d'activité
services
Professions voisines
Codes
ROME (France)
K1705

Les deux types de gardes

Les gardes se font soit au sein de la caserne soit à la maison, le pompier est alors rappelé via un bipeur ou parfois par GSM.

Les statuts légaux

Le statut de pompier volontaire n'est pas reconnu dans tous les pays. Cela varie au cas par cas.

Le système des pompiers volontaires dans les différents pays

Belgique

Il existe 12 000 pompiers volontaires sur les 18 000 pompiers belges (env. 75 %). Ils sont pour la plupart et pompiers et ambulanciers, rémunérés en fonction de la commune dans laquelle ils travaillent. En effet les services sont encore communaux (en 2013) mais cela changera dès 2014 avec l'intégration du nouveau système de zones de secours du à la réforme de la sécurité civile.

En Belgique la plupart des gardes des volontaires se fait hors caserne mais quelques exceptions existent.

Les missions assurées, les formations, le recrutement, les grades et les responsabilités sont identiques à ceux des professionnels. Pour montrer que le métier est le même, on propose de ne plus parler de pompiers professionnels ou volontaires mais bien de pompiers « à temps plein » et « à temps partiel ».

Les pompiers volontaires belges n'ont pas de statut légal et sont donc employés communaux. Cela devrait également changer en 2014 avec la réforme, dans laquelle un statut officiel est créé.

Canada

États-Unis

"Pumper" des pompiers volontaires de Cresaptown, dans le Maryland, aux États-Unis.

France

En France, les services les gardes se font en caserne ou à la maison. Les pompiers volontaires représentent plus de 80 % des pompiers sur le territoire. Il est possible de devenir pompier volontaire à partir de 16 ans, pour cela il faut se renseigner sur les démarches sur le site internet du Service Départemental d'Incendie et de Secours de son département. Le plus souvent il faut rencontrer un chef de centre d'incendie et de secours et lui transmettre plusieurs documents  :

Après entretien et souvent quelques sélections physiques et après avoir présenté un certificat médical, il est possible de s'engager.

Un nouveau plan d'action a été mené par le gouvernement en 2019 visant à recruter de nouveaux pompiers volontaires.

Luxembourg

Tous les sapeurs-pompiers du Grand-Duché de Luxembourg sont volontaires à l'exception de ceux des centres d'incendie et de secours (CIS) de la ville de Luxembourg et de l'aéroport de Luxembourg-Findel.

Suisse

Notes et références

  • www.pompiers.fr, Toutes les informations sur les sapeurs pompiers volontaires et professionnels en France.

    Articles connexes

    • Portail du travail et des métiers
    • Portail de la sécurité civile et des sapeurs-pompiers
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.