Pont de Sully

Le pont de Sully (ou pont Sully) est le nom donné à l'alignement de deux ponts franchissant deux bras de la Seine à Paris, en France.

Pont de Sully
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 51′ 00″ N, 2° 21′ 32″ E
Fonction
Franchit la Seine
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc métallique
Longueur 256 m
Largeur 20 m
Matériau(x) fonte et maçonnerie
Construction
Construction 1874-1876
Architecte(s) G. Brosselin, P. Vaudrey
Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris
Géolocalisation sur la carte : Paris
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Géolocalisation sur la carte : France

Situation et accès

Il relie les 4e et 5e arrondissements dans l’axe du boulevard Henri-IV pour arriver boulevard Saint-Germain. Il s’agit en fait de deux ponts distincts, unis par une section du boulevard Henri-IV, chacun prenant appui sur l’extrémité amont de l’île Saint-Louis[1]. Le pont vers la rive droite débute quai Henri-IV pour finir quai d’Anjou, et celui vers la rive gauche commence quai de Béthune pour déboucher sur les quais Saint-Bernard et de la Tournelle.

Ce site est desservi par la station de métro Sully - Morland.

Origine du nom

Maximilien de Béthune, duc de Sully.

L'hôtel parisien de Maximilien de Béthune, duc de Sully se trouvait à proximité du pont.

Historique

Au XIXe siècle, les deux parties distinctes de ce pont étaient appelées « passerelle Damiette » côté rive droite et « passerelle de Constantine » côté rive gauche. Il s’agissait de deux passerelles suspendues construites en 1836-1837 sous la direction d'un certain Surville[2] et mises en service en 1838[3],[4]. Le concessionnaire, M. de Beaumont, percevait un péage[3]. La première passerelle fut détruite pendant la révolution de 1848, l’autre s'écroula à la suite de la corrosion de ses câbles en 1872.

Le pont actuel fut construit en 1876, dans le contexte des grands travaux du baron Haussmann, et inauguré le . Son nom honore Maximilien de Béthune, duc de Sully (1559-1641), ministre d’Henri IV.

Architecture

Ce double ouvrage est l’œuvre des ingénieurs Paul Vaudrey et Gustave Brosselin. Ils lui ont donné un angle d’environ 45 degrés par rapport aux berges, ce qui lui permet d’offrir une splendide vue sur les quais de l’île Saint-Louis et sur la cathédrale Notre-Dame de Paris. La partie sud, la plus longue (159 m), est constituée de trois arches en fonte de 46 m, 49 m et 46 m, tandis que la partie nord franchit le petit bras de la Seine d'une arche centrale en fonte de 46 m et deux de 15 m en maçonnerie.

Le pont possède une largeur de 20 m (12 m pour sa chaussée et m pour les deux trottoirs).

Vue générale du pont
Autres vues du pont
Inscription du fabricant sur une travée du pont.

Les pièces métalliques sont conçues par la société Joret et Cie et réalisées dans les fonderies de Terre Noire à La Voulte et à Bessèges.

Notes et références

  1. « Le pont de Sully », www.lerendezvousdumathurin.com.
  2. Il s'agit peut-être d'Eugène Midy de La Greneraye dit Surville (1790-1867), ingénieur des Ponts-et-Chaussées et beau-frère d'Honoré de Balzac.
  3. « Passerelle Damiette (Paris (4e)/Paris (5e), 1836) », sur Structurae (consulté le 6 août 2019)
  4. « Le pont Sully », sur paris1900.lartnouveau.com (consulté le 6 août 2019)

Liens externes

  • Portail de Paris
  • Portail de la route
  • Portail des ponts
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.