Pont ferroviaire d'Asnières

Le pont ferroviaire d'Asnières franchit la Seine entre la commune d'Asnières-sur-Seine, sur la rive gauche du fleuve, au nord-ouest, et les communes de Clichy, d'une part, Levallois-Perret, d'autre part, sur la rive droite, au sud-est. L'axe du pont sert de limite entre ces deux dernières communes. Avec ses dix voies, ce pont ferroviaire est un des plus larges d'Europe[1].

Ne doit pas être confondu avec Pont d'Asnières.

Pont ferroviaire d'Asnières

Le pont ferroviaire d'Asnières
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Commune Asnières-sur-Seine et Clichy/Levallois-Perret
Coordonnées géographiques 48° 54′ 13″ N, 2° 17′ 14″ E
Fonction
Franchit Seine
Fonction Pont ferroviaire
Itinéraire Ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre
Ligne de Paris-Saint-Lazare à Ermont-Eaubonne
Ligne de Paris-Saint-Lazare à Mantes-Station par Conflans-Sainte-Honorine
Ligne de Paris-Saint-Lazare à Versailles-Rive-Droite
Ligne de Paris-Saint-Lazare à Saint-Germain-en-Laye
Construction
Construction 1851
Ingénieur(s) Eugène Flachat
Entreprise(s) Ernest Goüin et Cie
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Géolocalisation sur la carte : France

Historique

En 1837, un premier pont de chemin de fer est construit pour la ligne Paris à Saint-Germain-en-Laye. Émile Clapeyron en dirige le chantier.

Il est remplacé en 1851 par un pont à tablier métallique portant quatre voies, conçu par Eugène Flachat et construit par la société Ernest Goüin et Cie[2].

Il est utilisé comme ligne d'arrivée de la régate olympique de l'aviron lors des Jeux olympiques de 1900.

Il est élargi à six voies en 1911 et une dernière fois à dix voies en 1926.

Galerie de photographies

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

  • Portail des transports en Île-de-France
  • Portail des Hauts-de-Seine
  • Portail de la route
  • Portail des ponts
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.