Porcelaine dure

La porcelaine dure est un matériau céramique produit initialement à partir d'un composé de petunse, de feldspath et de kaolin cuit à très haute température. Les experts chinois considèrent que les premières porcelaines dures apparaissent en Chine autour du IIe siècle (dynastie des Han de l'Est[1].)

Porcelaine dure dans un atelier de la manufacture nationale de Sèvres
Vase en porcelaine dure, Meissen vers 1735, musée des arts décoratifs, Paris

Historiquement, le terme porcelaine dure se réfère aux porcelaines d'Asie préparées à partir de ces matières premières. Le secret de leur fabrication n'était pas connu en Europe jusqu'en 1709, lorsque Johann Friedrich Böttger de Meissen, Allemagne en découvrit la formule. Malgré les tentatives de la garder secrète, elle se propagea à d'autres manufactures de céramique allemandes avant de se diffuser dans toute l'Europe. Elle sera connue sous l'appellation porcelaine allemande jusqu'à ce qu'Alexandre Brongniart, Directeur de la Manufacture de Sèvres, ne standardise, après 1800, la composition de cette céramique exceptionnellement dure[2].

Notes et références

  1. He Li, La Céramique chinoise, 2006, page 39
  2. Vocabulaire technique de la Céramique, ouvrage collectif, éditions du patrimoine, 2001 (ISBN 2-85822-657-1)

Articles connexes

  • Portail de la céramique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.