Portomarín

Portomarín en galicien (nom officiel), ou Puertomarín en espagnol, est un municipio de la comarque de Lugo, dans la province de Lugo, communauté autonome de Galice, au nord-ouest de l'Espagne. C'est aussi le nom de plusieurs parroquias de ce municipio, ainsi que du chef-lieu du municipio.

Portomarín

Héraldique

Drapeau

Le pont de Portomarín et la ville en 2005
Administration
Pays Espagne
Statut Commune
Communauté autonome  Galice
Province  Province de Lugo
Comarque Lugo
Maire
Mandat
Silvia Rodríguez Díaz (PSdeG-PSOE)
2007-2011
Code postal 27170
Démographie
Gentilé Portomarinense
Population 1 471 hab. ()
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 48′ 26″ nord, 7° 36′ 57″ ouest
Superficie 11 500 ha = 115 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Galice
Portomarín
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Portomarín
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Portomarín
Liens
Site web www.concellodeportomarin.es

    Ce municipio est traversé par le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui passe par ses localités et sites de Portomarín (chef-lieu), Fábrica de ladrillos (briqueterie), Toxibo, Monte Torros, Gonzar, Castromaior, Hospital da Cruz et Ventas de Narón.

    Histoire

    Le , Ferdinand II de León fait don du monastère Santa Marina de Portomarín aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem puis le , ces mêmes Hospitaliers concèdent l'établissement d'un tribunal (fuero) aux habitants de la ville[1]. Ils y avaient fondé une commanderie qui faisait partie du grand prieuré de Castille et León [2].

    À la suite de la construction du réservoir de Belesar (es) en 1962, le village a du être déplacé et certains bâtiments historiques dont l'église San Nicolás ont été reconstruits pierre par pierre.

    Géographie

    Municipios limitrophes

    • Au nord :
    • Au sud :
    • À l'est :
    • À l'ouest :

    Démographie

    Divisions administratives

    Le municipio de Portomarín recouvre les parroquias et localités suivantes :

    • San Bartolomeu de Bagude (79 habitants en 2010), avec ses localités de Acevedo, Bagude, Biduedo, O Cunqueiro, Rececendes ;
    • San Mamede de Belaz ou San Mamede de Belade (30 habitants en 2010), avec ses localités de Campo de Mamas, San Mamede, Vilariño de Batán ;
    • San Xulián de Caborrecelle (102 habitants en 2010), avec ses localités de Cabanas do Monte, A Costa, Dónego, A Eirexe, Lamas de Ríos, Lamas Maiores, A Piúnca, San Xulián ;
    • San Martiño do Castro de Soengas (142 habitants en 2010), avec ses localités de O Castro, A Covadela, O Cruceiro, A Fonte Grande, Grumélez, A Pedra ;
    • Santa María de Castromaior (33 habitants en 2010), avec sa localité unique de Castromaior ;
    • Santa María de Cortapezas (71 habitants en 2010), avec ses localités de O Alto do Valiño, Carreiroás, Cortapezas, A Eirexe, A Estrada, Os Montes, Reboredo, Zazar ;
    • San Lourenzo de Fiz de Rozas (91 habitants en 2010), avec ses localités de Cabanas, O Campo, As Casas Novas, Lagorza, Outeiro, O Pacio, Quintá, San Clodio ;
    • Santa María de Gonzar (44 habitants en 2010), avec ses localités de A Ferrería, Gonzar, Toxibó ;
    • San Martiño de León (69 habitants en 2010), avec ses localités de Lamas, León ;
    • Santa María de Narón (99 habitants en 2010), avec ses localités de Batifoles, A Casilla de Narón, Fontellada, Narón, Pardellas do Monte, O Penedo, Valderramos, Vilanova, O Vilar de Abaixo, O Vilar de Arriba ;
    • San Cibrao de Nespereira (46 habitants en 2010), avec ses localités de O Alto do Hospital, Camporredondo, Nespereira, As Peniñas, A Volta de Varela ;
    • San Nicolao de Portomarín (? habitants en 2010), avec ses localités de O Barco, Barreiro, O Castro da Virxe, Ferreiroá, A Grabanía, O Mulidao, A Perdigueira, Portomarín (chef-lieu), San Miguel, San Roque, Santa Mariña, O Souto ;
    • San Pedro de Portomarín (? habitants en 2010), avec ses localités de O Bautista, A Fonte da Agra, San Pedro ;
    • San Pedro de Recelle (131 habitants en 2010), avec ses localités de O Almacén, O Campo do Xordo, A Casa da Lama, Casa do Cardedo, A Casanova, As Casas Novas, A Eirexe, Lousada, Mariz, O Marmoiral, As Moreiras, Poído, O Regueiro, A Servicería, Vigo ;
    • San Mamede do Río (47 habitants en 2010), avec ses localités de O Hospital (alias Hospital da Cruz), Pousada, Reboredo, O Rego do Can, San Mamede do Río, A Silva, Vendas de Narón ou Ventas de Narón, Vigo ;
    • San Salvador de Sabadelle (27 habitants en 2010), avec ses localités de Sabadelle, Seixón ;
    • Santiago de Soengas (80 habitants en 2010), avec ses localités de A Cruz, As Neves, Soengas de Abaixo, Soengas de Arriba ;
    • San Martiño de Vedro (122 habitants en 2010), avec ses localités de Caldelas, Castrolázaro, San Martiño, Vao, Vedro, Vilaproi ;
    • Santiago de Vilarbasín (27 habitants en 2010), avec ses localités de A Covela, Rebordondo, Valcovo, Vilarbasín ;
    • San Pedro de Vilaxuste (136 habitants en 2010), avec ses localités de A Carballeira, Os Casás, Domez, A Eirexe, A Escrita, A Frocela, Gai, O Mazo, Pedrouzos, O Penedo, Samocela, Val de Porrás, O Vilar ;

    Galerie de photos

    L'album ci-dessous montre quelques églises paroissiales du municipio de Portomarín.

    Patrimoine et culture

    Pèlerinage de Compostelle

    Sur le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, on vient du municipio de Paradela, en passant par ses localités de Ferreiros, Mirallos, A Pena, O Couto, As Rozas, Moimentos, Mercadoiro, Moutras, A Parrocha et Vilachá.

    Dans ce municipio de Portomarín, on parcours ses localités et sites de Portomarín (chef-lieu), Fábrica de ladrillos (briqueterie), Toxibo, Monte Torros, Gonzar, Castromaior, Hospital da Cruz et Ventas de Narón.

    Le prochain municipio traversé est Monterroso, en passant par les localités ou sites de Serra de Ligonde, Previsa, Lameiros, Ligonde, Airexe.

    Patrimoine religieux

    • Église de Saint-Jean (es) dite aussi de San Nicolás.

    Patrimoine civil et naturel

    Sources et références

    • (es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Puertomarín » (voir la liste des auteurs).
    • (fr) Grégoire, J.-Y. & Laborde-Balen, L., « Le Chemin de Saint-Jacques en Espagne - De Saint-Jean-Pied-de-Port à Compostelle - Guide pratique du pèlerin », Rando Éditions, , (ISBN 2-84182-224-9)
    • (fr)« Camino de Santiago St-Jean-Pied-de-Port - Santiago de Compostela », Michelin et Cie, Manufacture Française des Pneumatiques Michelin, Paris, 2009, (ISBN 978-2-06-714805-5)
    • (fr)« Le Chemin de Saint-Jacques Carte Routière », Junta de Castilla y León, Editorial
    1. (es) Isidro García Tato, Las encomiendas gallegas de la orden militar de San Juan de Jerusalén : estudio y edición documental, CSIC Press, , 697 p. (ISBN 978-8-4000-8251-2, présentation en ligne), p. 16-17, 119-120 (doc. 13), 154-156 (doc. 57)
    2. Un commandeur hospitalier de Portomarín est attesté en 1179 et en 1192 (García Tato 2004, p. 17, 32).

    Voir aussi

    Article connexe

    Liens externes

    Halte précédente
    (2 km à pied)
    Vilachá (Paradela)
     
    Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

    (90 km jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle)
    Camino francés
    Halte suivante
    (4,5 km à pied)
    Toxibó (Portomarín)
    via la Fábrica de ladrillos
    • Portail de la Galice
    • Portail du catholicisme
    • Portail de la randonnée
    • Portail de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.