Prix Ingeborg-Bachmann

Le prix Ingeborg-Bachmann (en allemand Ingeborg-Bachmann-Preis), depuis 2000 officiellement Journées de la littérature de langue allemande, octroyé chaque année depuis 1977 à Klagenfurt, en Autriche, est un des principaux prix littéraires décernés dans les pays de langue allemande.

Prix Ingeborg-Bachmann
Nom original Ingeborg-Bachmann-Preis
Description Récompense littéraire
Pays Autriche
Date de création 1977
Site officiel bachmannpreis.eu

Description

Le lauréat est déterminé à l’issue d’un marathon de lecture de trois jours lors duquel 18 candidats présélectionnés tentent de convaincre le public et les neuf membres professionnels du jury. Une somme de 22 500  accompagne le prix au cours d'un événement qui dure plusieurs jours.

Le grand prix de la compétition est décerné en mémoire de l’écrivain autrichien Ingeborg Bachmann. Des prix additionnels ont été ajoutés au fil des années.

Attributions

Années 2000

Années 2010

  • 2010 : Peter Wawerzinek : Rabenliebe
  • 2011 : Maja Haderlap : Engel des Vergessens[1]
  • 2012 : Olga Martynowa : Ich werde sagen: ‚Hi!‘
  • 2013 : Katja Petrowskaja : Vielleicht Esther
  • 2014 : Tex Rubinowitz : Wir waren niemals hier
Sharon Dodua Otoo (2016).
  • 2015 : Nora Gomringer : Recherche
    • Kelag-Preis : Valerie Fritsch : Das Bein
    • 3sat-Preis : Dana Grigorcea : Das primäre Gefühl der Schuldlosigkeit
    • BKS-Publikumspreis : Valerie Fritsch : Das Bein
  • 2016 : Sharon Dodua Otoo : Herr Gröttrup setzt sich hin
    • Kelag-Preis : Dieter Zwicky : Los Alamos ist winzig
    • 3sat-Preis : Julia Wolf : Walter Nowak bleibt liegen
    • BKS-Publikumspreis : Stefanie Sargnagel : Penne vom Kika
  • 2017 : Ferdinand Schmalz : Mein lieblingstier heißt winter[2]
    • Deutschlandfunk-Preis : John Wray : Madrigal
    • Kelag-Preis : Eckhart Nickel : Hysteria
    • 3sat-Preis : Gianna Molinari : Loses Mappe
    • BKS-Publikumspreis : Karin Peschka : Wiener Kindl
  • 2018 : Tanja Maljartschuk : Frösche im Meer
  • 2019 : Birgit Birnbacher : Der Schrank

Notes et références

  1. Maja Haderlap, European Platform for Literature
  2. (de) Ferdinand Schmalz gewinnt Bachmannpreis, sur le site orf.at, 9 juillet 2017, consulté le .

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la littérature
  • Portail des récompenses et distinctions
  • Portail des langues germaniques
  • Portail de l'Autriche
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.