Prix Jean Teghem

Le Prix Jean Teghem est un prix triennal, destiné à récompenser, en Communauté francophone de Belgique, une personne ou un collectif qui s’est distingué par une œuvre remarquable dans le domaine de l’éducation permanente ou de la vulgarisation scientifique.

Le Prix Jean TEGHEM a été créé en 1993 par le Conseil de l'Éducation permanente de l'Université libre de Bruxelles (CEPULB[1]) en l'honneur de son fondateur, le professeur Jean TEGHEM[2], qui présida ce Conseil depuis sa création, en 1975, jusqu'en 1992.

Ce Prix est d’un montant de 5000 EUR.

Le travail présenté doit être :

  • de longue haleine ;
  • effectué en marge ou en complément de l’activité professionnelle ;
  • orienté vers un large public d’expression française.


Références

  1. Le CEPULB, fondé en 1975, est l'une des plus anciennes Universités du temps disponible d'Europe, la deuxième fondée en Belgique après la création de celle de Charleroi
  2. mathématicien, enseigna principalement les statistiques à l'Université Libre de Bruxelles et aux Facultés universitaires des Sciences agronomiques de Gembloux, jusqu'à son éméritat

Palmarès

  • 1994 : Jean-Marc Lévy-Leblond (Université de Nice).
  • 1997 : Albert Art (Université Libre de Bruxelles).
  • 2000 : asbl " Territoires de la Mémoire " (Liège)
  • 2003 : Émile Gevenois, auteur et coauteur de deux livres sur le cancer du sein et le soutien des patientes et de leur entourage (Bruxelles)
  • 2006 : Thierry Appelboom (Musée de la Médecine de l'ULB) et Michel Wautelet (activités de vulgarisation scientifique dans le domaine des relations sciences-technologie-société)
  • 2009 : Yaël Nazé (Université de Liège) (activités de vulgarisation scientifique dans le domaine de l'astronomie)
  • 2012 : asbl KOREGOS
  • 2016 : Cécile Vanderpelen-Diagre et Jean-Philippe Schreiber pour la plate-forme Internet d'ORELA

Liens externes

  • Portail des récompenses et distinctions
  • Portail de l’éducation
  • Portail des sciences
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.