Prix Urania

Le Prix Urania est un prix littéraire créé en 1989 et récompensant des romans italiens inédits de science-fiction.

Ce prix est aujourd'hui considéré comme la récompense majeure de science-fiction en Italie, au même titre que le Grand prix de l'Imaginaire en France ou le Prix Ignotus en Espagne.

Lauréats

  • 1989 : Vittorio Catani (it), Gli universi di Moras
  • 1990 : Virginio Marafante (it), Luna di fuoco
  • 1991 : Francesco Grasso (it), Ai due lati del muro
  • 1992 : Nicoletta Vallorani, Il cuore finto di DR (traduit sous Réplicante)
  • 1993 : Valerio Evangelisti, Nicholas Eymerich, inquisitore (it)
  • 1994 : Massimo Pietroselli (it), Miraggi di silicio (it)
  • 1995 : Luca Masali (it), I biplani di D'Annunzio (traduit sous Les biplans de d'Annunzio)
  • 1996 : non attribué
  • 1997 : Massimo Mongai (it), Memorie di un cuoco d'astronave (it)
  • 1998 : Franco Ricciardiello (it), Ai margini del caos (traduit sous Aux frontières du chaos)
  • 1999 : Claudio Asciuti (it), La notte dei Pitagorici
  • 2000 : Francesco Grasso (it), Masaniello è tornato
  • 2001 : Donato Altomare (it), Mater Maxima
  • 2002 : Lanfranco Fabriani (it), Lungo i vicoli del tempo
  • 2003 : Alberto Costantini, I sentieri di Ucronia
  • 2004 : Paolo Aresi (it), La scala infinita
  • 2005 : Lanfranco Fabriani (it), Nelle nebbie del tempo (it)
  • 2006 : Alberto Costantini, Stella cadente (it)
  • 2007 : Giovanni de Matteo (it), Post Mortem
  • 2008 : Donato Altomare (it), Il dono di Svet (it)
  • 2009 : Francesco Verso, Il fabbricante di sorrisi
  • 2010 : Alberto Cola (it), Lazarus (it)
  • 2011 : Maico Morellini (it), Il re nero (it)
  • 2012 : Alessandro Forlani (it), I senza-tempo (it)
  • 2013 : Glauco De Bona (it), Cuori strappati
  • 2014 : Francesco Verso, Bloodbusters et Sandro Battisti (it), L'impero restaurato
  • 2015 : Lukha B. Kremo, Pulphagus®

Voir aussi

  • Portail de la littérature italienne
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.