QGIS

QGIS est un logiciel SIG (système d'information géographique) libre multiplate-forme publié sous licence GPL. Le développement a débuté en mai 2002 et est sorti en tant que projet sur SourceForge en juin 2002[3]. Il était également appelé Quantum GIS jusqu'en septembre 2013.

QGIS
Informations
Développé par Équipe de développement de QGIS (d)
Première version
Dernière version 3.4.5 ()[1]
3.12.0 ()[2]
Dépôt github.com/qgis/QGIS
Assurance qualité Intégration continue
Écrit en C++ et Python/ Qt
Supporte les langages / Qt
Système d'exploitation Linux, macOS, Microsoft Windows, Berkeley Software Distribution, Android et GNU/Linux
Environnement X86, x86-64 et architecture ARM
Formats lus Shapefile, Scalable Vector Graphics, qgs (d), Keyhole Markup Language, Portable Network Graphics, GeoTIFF, feuille de style QGIS (d), MapInfo Interchange Format (en), delimiter-separated values, Geopackage, QGIS Layer (d) et QGIS Composer Template (d)
Formats écrits Shapefile, qgs (d), Scalable Vector Graphics, Keyhole Markup Language, Portable Network Graphics, GeoTIFF, feuille de style QGIS (d), GeoJSON, Geopackage, QGIS Zipped project (d), QGIS Layer (d) et QGIS Composer Template (d)
Langues multilingue (dont le français)
Type Système d'information géographique
Politique de distribution gratuit
Licence Licence publique générale GNU version 2
Site web https://qgis.org

Une table d'attributs des données d'OpenStreetMap (ici pour L'Île-d'Yeu). QGIS permet de séparer ces données par géotag.

Via la bibliothèque GDAL[4], il gère les formats d’image matricielles (raster) et vectorielles, ainsi que les bases de données[5].

QGIS fait partie des projets de la Fondation Open Source Geospatial[6].

Le logiciel est intégré à la liste des logiciels libres préconisés par l’État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’informations (S.I.).

Caractéristiques

L’une des caractéristiques de QGIS est de l'utiliser comme interface graphique du SIG GRASS[9]. Il est ainsi possible d'utiliser toute la puissance d’analyse de ce logiciel dans un environnement de travail plus convivial. Il est également possible d'appeler les modules SAGA GIS depuis QGIS[10]. Les fonctionnalités GRASS sont optionnelles, et passent par un module d'extension (plugin).

Par ailleurs, QGIS dispose — par défaut — de nombreux modules, dont :

  • un module de lecture/écriture de données GNSS[11], basé sur le programme GPSBabel (en) ;
  • un module de géoréférencement, qui permet de « caler » une image (vue aérienne, typiquement) dans un référentiel terrestre[12].

L'une des grandes forces de QGIS est de pouvoir utiliser des centaines de systèmes de projection géographiques à la volée tels que WGS84, Lambert 93 ou ED50[13].

En outre, depuis la version 0.9, il possède un vrai moteur de scripts basé sur Python[14]. Ceci permet tout à la fois de créer des modules plus simplement qu'en C++, mais aussi de construire de véritables applications. Cette possibilité passe par PyQt, le pont entre Python et la bibliothèque graphique Qt4[15].

Serveur cartographique Qgis-Server

Depuis la version 1.6, le serveur cartographique Qgis-Server est fourni nativement avec QGIS[16]. Il s'agit d'un serveur cartographique libre comparable aux solutions MapServer, GeoServer ou Mapnik. Son gros avantage est de s'appuyer sur le rendu du logiciel bureautique et donc de permettre la configuration de toutes les caractéristiques de ses cartes directement avec QGIS : symbologie, étiquettes, seuils d'échelle, etc. Cela permet de faciliter le travail de configuration et d'éviter l'écriture de fichiers de configuration à la main comme dans le cas des autres serveurs cartographiques.

Historique des versions

Version Nom de code Date de publication Changements significatifs
0.0.1-alpha Importation et visualisation de donnée issues de PostGIS[17]
0.0.3-alpha Ajout du support du format shapefile et autres formats vectoriels[17].
0.0.4-alpha Amélioration de la manipulation des calques, de la colorisation des calques et de l'affichage des propriétés dans une boite de dialogue[17].
0.0.5-alpha Correction de bug et stabilité améliorée. Fonctionnalité de fixe l’épaisseur des lignes et amélioration des fonctions de zoom[17].
0.0.6 Amélioration de la connexion avec PostGIS, ajout de fonction d'identification des calques, fonctionnalité de visualisation et tri des tables d'attributs[17].
0.0.7
0.0.8
0.0.9
0.0.10
0.0.11
0.0.12
0.0.13
0.1pre1 Ajout du support de données raster. Ombrage unique, continu ou graduel des données vecteur. Fonctionnalité de génération de buffer. Amélioration du plugin PostGIS[18],[19].
0.1 Moroz
0.2 Pumpkin
0.3 Madison
0.4 Baby
0.5 Bandit
0.6 Simon « https://qgis.org/content/view/14/99/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
0.7 Seamus
0.7.3 « http://technology.slashgeo.org/technology/05/10/19/1323235.shtml »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
0.8 Joséphine
0.8.1 Titan
0.9.0
0.9.1 Ganymède
0.10 Io
0.11 Métis
1.0 Coré
1.1 Pan
1.2 Daphnis
1.3 Mimas « https://www.qgis.org/wiki/Release_Checklist_1.3 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
1.4 Encelade
1.5 Téthys « https://www.qgis.org/wiki/Release_Checklist_1.5 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
1.6 Copiapó « https://www.qgis.org/wiki/Release_Checklist_1.6 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) « https://blog.qgis.org/node/146 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
1.7 Wrocław « http://lists.osgeo.org/pipermail/qgis-user/2011-June/012501.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
1.8 Lisbonne « http://lists.osgeo.org/pipermail/qgis-user/2012-June/017706.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) « Mojibake » dans les environnements en japonais.
2.0 Dufour Nouveau API vecteur. Révision de la symbologie et de l’étiquetage.« http://changelog.linfiniti.com/en/qgis/version/200/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
2.2 Valmiera [20],[21]
2.4 Chugiak 2.4.0 changelog
2.6 Brighton « changelog »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
2.8 LTR Vienne « https://www2.qgis.org/en/site/forusers/visualchangelog28/index.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
2.10 Pise
2.12 Lyon
2.14 LTR Essen
2.16 Nødebo (en)
2.18 LTR Las Palmas Ultime évolution dans les versions 2.x!
3.0 Girona 23 février 2018[22] 2016-01-17: Plan for QGIS 3.0:
Basé sur les dernières versions de Qt5 et Python 3
3.2 Bonn 14 septembre 2018 http://changelog.qgis.org/en/qgis/version/3.2.0/
3.4 LTR Madeira 2 novembre 2018 http://changelog.qgis.org/en/qgis/version/3.4-LTR/
3.6 Noosa 22 février 2019 http://changelog.qgis.org/en/qgis/version/3.6.0/
3.8 Zanzibar 21 juin 2019 http://changelog.qgis.org/en/qgis/version/3.8/
3.10 A Coruña 6 décembre 2019 http://changelog.qgis.org/en/qgis/version/3.10/

Références et sources

  1. « https://github.com/qgis/QGIS/releases/tag/final-3_4_5 »
  2. « https://github.com/qgis/QGIS/releases/tag/final-3_12_0 »
  3. « QGIS Documentation, Avant propos » [archive du ] (consulté le 4 mai 2019)
  4. (en) « Software Using GDAL » (consulté le 15 février 2014)
  5. « QGIS Documentation, Formats de donnés gérés »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 15 février 2014)
  6. (en) « The Open Source Geospatial Foundation... » (consulté le 15 février 2014)
  7. « QGIS Documentation, Les données vectorielles »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 15 février 2014)
  8. « QGIS Documentation, Les données raster » [archive du ] (consulté le 15 février 2014)
  9. (en) « QGIS GRASS Cookbook » (consulté le 15 février 2014)
  10. Paul Passy et al., « Utilisation des modules SAGA GIS dans QGIS »,
  11. « Documentation QGIS, Extension GPS » [archive du ] (consulté le 15 février 2014)
  12. « Géoréférencer une image raster avec QGIS » (consulté le 15 février 2014)
  13. « Utiliser les projections », sur docs.qgis.org (consulté le 1er juillet 2018)
  14. « Développement PyQGIS - Livre de recettes » [archive du ] (consulté le 15 février 2014)
  15. « PyQt » (consulté le 15 février 2014)
  16. « QGIS Server » (consulté le 15 février 2014)
  17. (en) « QGIS Change Log », Open Source Geospatial Foundation, (consulté le 13 décembre 2008)
  18. (en) « README for QGIS version 0.1pre1 'Moroz' », Open Source Geospatial Foundation (consulté le 31 décembre 2008)
  19. (en) « Quantum GIS 0.1pre1 (Development) », Freshmeat News, Freshmeat, (consulté le 31 décembre 2008).
  20. (en) « QGIS Development - Road Map » (consulté le 4 février 2014)
  21. (en) Jürgen E. Fischer, « Announcing the release of QGIS 2.2 », OSGeo.org (consulté le 22 février 2014)
  22. « Feuille de route », sur qgis.org (consulté le 15 janvier 2018)

Liens externes

  • Portail de l’information géographique
  • Portail des logiciels libres
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.