Région des Lacs

La Région des Lacs (en espagnol Región de Los Lagos), est une région du Chili. Elle est entourée au nord par la Région des Fleuves, à l'est par l'Argentine et au sud par la région Aisén del General Carlos Ibáñez del Campo. C'est une région formée de montagnes, d'îles et de lacs (comme son nom l'indique).

Région des Lacs

Blason

Drapeau
Noms
Nom espagnol Región de Los Lagos
Administration
Pays Chili
ISO 3166-2 LL
Capitale Puerto Montt
Provinces 4
Communes 30
Intendant Harry Jürgensen Caesar (RN)
Président du Conseil régional María Angélica Barraza Arellano (UDI)
Conseillers régionaux 16
Sénateurs 2
Députés 8
Démographie
Population 828 708 hab. (2017)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° sud, 73° ouest
Superficie 48 583,6 km2
Localisation

Localisation de la région au Chili.
Liens
Site web www.goreloslagos.cl

    Géographiquement, la région est divisée en trois parties. Le secteur continental va jusqu'à Puerto-Montt, l'archipel de Chiloé et la région des fjords, adossée aux Andes et à la frontière avec l'Argentine.

    Histoire

    La région a été pour la première fois explorée au XVIe siècle par les Espagnols qui fondèrent la ville de Valdivia. Ils durent néanmoins l'abandonner après une attaque des Mapuches. Jusqu'au XVIIIe siècle, la région, à l'exception de l'île de Chiloé, fut oubliée par les Espagnols. C'est lorsque le passage par le sud fut découvert et utilisé par les navires britanniques qu'ils revinrent s'installer à Valdivia et principalement à Corral où un ancien fort peut être visité.

    À la fin du XIXe siècle et sous l'impulsion du gouvernement chilien, des milliers de colons, venus principalement d'Allemagne déboisèrent la région entourant les lacs et bâtirent de nouvelles villes. L'une d'elles, Puerto Varas est l'exemple le plus réussi de l'intégration de l'architecture allemande (bavaroise) au Chili.

    Climat

    C'est une région au climat humide. Il y pleut toute l'année, avec des maximums en hiver (juin à septembre). Les températures en été ne dépassent que rarement les 25 °C et les hivers sont relativement froids ; un peu moins de 10 °C en moyenne la journée. L'océan Pacifique fait néanmoins effet de régulateur ; les températures ne fluctuent pas trop abruptement en comparaison de la latitude à laquelle est située cette région.

    Subdivisions administratives

    Divisions administratives de la région des Lacs
    Province Capitale Commune Chef-lieu
    si ≠ de la commune
    Population
    (2012)[1]
    Superficie
    Carte des provinces et des communes de la région des Lacs.
    Chiloé Castro 1 Ancud 40 819 1 752
    2 Castro 43 460 473
    3 Chonchi 14 450 1 362
    4 Curaco de Vélez 3 584 80
    5 Dalcahue 13 285 1 239
    6 Puqueldón 4 102 97
    7 Queilén 5 211 332
    8 Quemchi 8 405 440
    9 Quellón 26 057 3 244
    10 Quinchao 8 286 161
    Llanquihue Puerto Montt 11 Calbuco 32 963 591
    12 Cochamó 3 908 3 911
    13 Fresia 11 704 1 279
    14 Frutillar 16 386 831
    15 Llanquihue 16 520 421
    16 Los Muermos 16 428 1 246
    17 Maullín 15 707 861
    18 Puerto Montt 238 455 1 673
    19 Puerto Varas 37 569 4 065
    Osorno Osorno 20 Osorno 154 137 951
    21 Puerto Octay 8 920 1 796
    22 Purranque 20 283 1 459
    23 Puyehue 10 979 1 598
    24 Río Negro 13 506 1 266
    25 San Juan de la Costa 6 587 1 517
    26 San Pablo 10 162 637
    Palena Chaitén 27 Chaitén 3 424 8 471
    28 Futaleufú 2 297 1 280
    29 Hualaihué 8 720 2 788
    30 Palena 1 827 2 764

    Économie

    La pêche et l'agriculture sont très importantes pour la région. Le saumon du Chili est à présent exporté. Le tourisme est la deuxième source de revenus, principalement depuis que la région est visitée par les touristes occidentaux venus explorer la cordillère ou profiter de l'accès à Bariloche en Argentine en passant par le lac de Todos los Santos.

    Aquaculture dans la région des lacs au sud de Castro (Chili). Mars 2019.

    Attraits

    À présent cette région est principalement connue pour ses sites touristiques, dont celui du volcan Osorno et pour l'île de Chiloé.

    Le volcan Osorno est accessible par une route qui mène jusqu'au refuge. Il est possible de skier sur le volcan, une remontée mécanique existe même.

    L'île de Chiloé est accessible par bateau depuis le continent. Cette île est connue pour ses églises, disséminées sur l'archipel et qui font partie du patrimoine de l'humanité selon l'UNESCO.

    Tremblement de terre de 1960

    Le eut lieu, dans cette région, le tremblement de terre qui, à ce jour, est considéré comme le plus fort qui ait été enregistré, de magnitude 8,5 sur l'échelle de Richter (selon l'onde sismique) et de 9,4 sur l'échelle de Richter (en tenant compte de la taille et du déplacement de la faille). Il y eut 37 épicentres et sa durée est estimée entre 8 et 10 minutes.

    Ce séisme fut suivi d'un tsunami destructeur qui engloutit la majeure partie de villes situées face à l'océan Pacifique. Le mouvement des plaques provoqua l'abaissement de plusieurs mètres du terrain, entre Puerto Saavedra au nord de Valdivia et Castro ; la côte fut engloutie en plusieurs endroits.

    La force du séisme réveilla plus de dix volcans, et ses conséquences sont encore visibles dans les champs : ceux-ci sont à présent inondés et seules des barrières en bois indiquent l'emplacement d'anciens champs utilisés pour l'agriculture ou la pâture. Il y eut environ 5 600 morts d'après les décomptes officiels, mais comme la région, très pauvre à l'époque, était peuplée avant tout de paysans vivant dans des régions difficiles d'accès, il se peut que le nombre des victimes ait été plus important.

    Notes et références

    1. (es) David Bravo, Osvaldo Larrañaga, Isabel Millán, Magda Ruiz et Felipe Zamorano, « Anexos al Informe Final Comisión Externa Revisora del CENSO 2012 », Instituto Nacional de Estadísticas,

    Voir aussi

    Articles connexes

    Lien externe

    • Portail du Chili
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.