RER trinational de Bâle

Le RER trinational de Bâle[1] (allemand Trinationale S-Bahn Basel) est le réseau ferroviaire de transport en commun desservant la région trinationale de Bâle. Il comporte 357 km de voies situées en Suisse (181 km), en Allemagne (147 km) et en France (29 km). Les entreprises de transport actuelles sont les CFF, leur filiale allemande SBB GmbH, la DB Regio (Deutsche Bahn) et SNCF Mobilités. Le RER, qui est constitué de huit lignes, comporte 108 points d'arrêt et est fréquenté par plus de 109 000 voyageurs par jour[2].

RER trinational de Bâle
Situation Suisse
Allemagne
France
Type Réseau express régional
Entrée en service 1er juin 1997
Longueur du réseau 357 km
Lignes 8
Gares 108
Rames FLIRT
ZGC
Bombardier Talent
Fréquentation 40 millions/an (2018)
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant CFF
SBB GmbH
DB Regio
SNCF
Vitesse maximale 160 km/h
Lignes du réseau S1, S3, S5, S6, S9, TER, RE/RB, RB
Réseaux connexes Tramway de Bâle
Autobus dans le Nordwestschweiz
RER trinational de Bâle

Depuis 2018, les 7 autorités organisatrices concernées (cantons d'Argovie, Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Jura, Soleure, le Land du Bade-Wurtemberg ainsi que la Région Grand Est) se sont regroupées sous l'appellation trireno et planifient ensemble le futur développement du réseau[3].

Description

Stadler FLIRT de la ligne S1 en gare de Basel SBB

Le RER trinational de Bâle est un moyen de transport ferré consistant en l'exploitation de lignes partiellement transfrontalières pour relier certaines grandes villes de la région trinationale de Bâle, à grand gabarit ferroviaire. L’ensemble du réseau est exploité avec des services fréquents et cadencés. Il s'agit d’assurer en heures de pointe une desserte à la demi-heure (à l'heure pour la ligne S9). Entre les gares de Lörrach-Stetten et de Steinen ainsi qu'entre les gares de Basel SBB et de Pratteln, on observe une desserte au quart d'heure.

Histoire

Le projet trinational Regio-S-Bahn d'un réseau régional transfrontalier autour de Bâle date du congrès du Rhin Supérieur qui s'est tenu à Kehl en 1988. Les Cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Argovie et la Région Alsace (aujourd'hui: Région Grand Est) ont souhaité mettre en œuvre une liaison transfrontalière pour faciliter les déplacements au quotidien. L'ancienne ligne verte (aujourd'hui: lignes S1 et TER exploitées séparément) été le fruit d'un effort massif d'ingénierie civile et de financement entre 1993 et 1997, date officielle de l'inauguration du réseau.

Réseau actuel

Logo du RER trinational de Bâle
Flirt de la ligne S6 à la gare badoise de Bâle

Aperçu général

Les huit lignes du réseau totalisent 357 km de voies qui desservent 108 points d'arrêt:

Lignes nocturnes:

Matériel roulant

Projets

Les 7 autorités organisatrices du RER trinational de Bâle coordonnent le futur développement du réseau dans le cadre de leur plateforme commune trireno. Le concept-cible de l'offre, nommé "à l'horizon avec Herzstück", prévoit au minimum un service cadencé à 30 minutes pour les tronçons périphériques du réseau et à 15 minutes au cœur de l’agglomération grâce à la superposition des lignes. Des nouvelles lignes diamétrales rendront le RER plus rapide, confortable et performant.[4] De plus, chaque branche suisse sera connectée à la fois à l'Allemagne et à la France.

Offres ferroviaires prévues à l'horizon 2030

Pour atteindre ces objectifs d'offre formulés dans le concept-cible à l'horizon avec Herzstück, d'importants investissements se montant à plusieurs milliards de francs suisses sont prévus dans l'infrastructure ferroviaire de l'agglomération trinationale de Bâle.

Infrastructures en cours de réalisation

  • Extension à 4 voies de la gare de Liestal
  • Nouvelle voie de retournement à Liestal
  • Aménagement de la ligne entre Karlsruhe et Bâle à 4 voies

Infrastructures ferroviaires prévues

Nouvelles haltes prévues

  • Basel Solitude
  • Basel Morgartenring
  • Basel Mitte et Basel Klybeck (Herzstück-Basel)
  • Dornach Apfelsee
  • EuroAirport
  • Lörrach Zentralklinikum
  • Rheinfelden (Baden)-Warmbach
  • Bad Säckingen-Wallbach
  • Waldshut West

Herzstück-Basel[6]

Comme le nom le suggère, le plus grand projet prévu dans le concept-cible à l'horizon avec Herzstück est la construction d'un tunnel ferroviaire sous la ville de Bâle permettant de relier la gare de Basel SBB à la gare de Basel Bad Bf sans devoir changer de direction. Deux nouvelles haltes souterraines (Basel Mitte et Basel Klybeck) sont prévues dans le centre-ville de Bâle. Un embranchement en direction de Bâle St. Jean et la France est également planifié, ce qui permettrait d'augmenter la cadence des trains en direction de l'EuroAirport. L'Office fédéral des transports et les Cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne planifient ensemble cet ouvrage clé pour le RER trinational de Bâle.

Notes et références

  1. « Voyager en Suisse du Nord-Ouest avec le RER trinational de Bâle | CFF », sur company.sbb.ch (consulté le 22 mars 2019)
  2. Chiffres commerciaux 2018, trireno
  3. « Organisation - Trireno - Trinationale S-Bahn Basel », sur www.trireno.org (consulté le 22 mars 2019)
  4. « Objectif - Trireno - Trinationale S-Bahn Basel », sur www.trireno.org (consulté le 20 août 2019)
  5. « Accueil », sur www.eapbyrail.org (consulté le 20 août 2019)
  6. « Nœud ferroviaire de Bâle », sur Nœud ferroviaire de Bâle (consulté le 20 août 2019)

Voir aussi

Bibliographie

  • Joël Forthoffer, « Les transports régionaux dans l'espace Transfrontalier Rhénan », Revue Géographique de l'Est, Nancy, Association des géographes de l’Est, vol. 37, no 1, , p. 63-82 (ISSN 0035-3213)

Articles connexes

  • Portail des transports
  • Portail de la Suisse du Nord-Ouest
  • Portail de l’Espace Mittelland
  • Portail du chemin de fer en Suisse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.