RSC Anderlecht - Standard de Liège en football

Les matchs Anderlecht - Standard ou Standard - Anderlecht selon l'équipe qui reçoit, sont le nom d'un Classico belge, le nom des rencontres de football opposant le Royal Sporting Club d'Anderlecht au Standard de Liège[2].

Pour les articles homonymes, voir Classico.
Pour des articles plus généraux, voir Standard de Liège et RSC Anderlecht.

Rivalité entre le RSC Anderlecht et le Standard de Liège

Tifo montrant l'ancien capitaine des rouches, Steven Defour, passé chez l'ennemi mauve, décapité
Généralités
Sport Football
Pays Belgique
Villes ou région Liège
Anderlecht
Rivalité Rivalité sportive historique
Statistiques
SLNulsRSCATotal
Division 1555380188
Coupe de Belgique53614
Supercoupe de Belgique1113
Autres compétitions officielles [1]3238

Total645990213
Situation actuelle
Division 1 Standard de Liège,
RSC Anderlecht
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : Belgique

Le président d'Anderlecht Roger Vanden Stock remettra en cause cette appellation à l'occasion du déplacement d'Anderlecht à Liège fin janvier 2018[3] le Standard accusant en effet le coup ces dernières années en championnat.

Historique

C'est lors de la saison 1919-1920 de Promotion qu'ont lieu les deux premières rencontres officielles entre deux futurs grands clubs de l'Histoire du football belge. Cette rivalité sportive, est réellement née au milieu des années '50 jusqu'au début des années '70 lorsque les deux clubs gagnaient tout en Belgique à eux deux. Vingt titres de champion (14 pour Anderlecht et 6 pour le Standard), huit Coupes de Belgique (5 pour Anderlecht et 3 pour le Standard) et trois Coupes de la Ligue Pro (2 pour Anderlecht et 1 pour le Standard).

Depuis une vingtaine d'années[Quand ?], chaque opposition entre les deux clubs est appelée « Classique » ou « Classico » sur les modèles du Clásico espagnol entre le Real Madrid et le FC Barcelone, du De Klassieker néerlandais entre l'Ajax Amsterdam et le Feyenoord Rotterdam, ou encore du Classique français opposant le Paris Saint-Germain à l'Olympique de Marseille.

Le "Classique" ou " Clasico"connaît une grande couverture médiatique nationale et constitue un sujet de débat pendant plusieurs journées avant et après le match, entre les supporters des deux clubs, que ce soit dans la rue, les réseaux sociaux, les écoles ou même les lieux de travail[4].

Ces matchs ont souvent été marqués par des affrontements entre supporters, témoignant de l'importance de cette rivalité extra-sportive (entre groupes de Hooligans des deux camps[5]. Le O-Side devenu BSC (Brussel Casual Service) côté mauve et le Hell-Side et WCF (Wallons Casual Firm) côté rouge.) née au tournant des années 1980 et 1990 et qui recouvre une rivalité culturelle et sociale : d'un côté, les « bourgeois » d'Anderlecht ; de l'autre, les « prolétaires » de Liège ; Le RSC Anderlecht représente la capitale, Bruxelles, tandis que le Standard représente la « cité ardente[6] » et ouvrière, Liège.

Durant les années '90 et le début des années 2000, c'était Anderlecht qui avait le dessus que ce soit à domicile comme à l'extérieur. Mais la tendance s'est inversée depuis 4 à 5 ans, ce qui a redonné de l'intérêt aux rencontres.

Résultats (depuis 1919)

Mis à jour le 18 février 2019


Statistiques

Standard de Liège
RSC Anderlecht

Général (depuis 1919)

Mis à jour le 11 mai 2018.

Matchs Victoires d'Anderlecht Matchs nuls* Victoires du Standard Buts pour Anderlecht Buts pour le Standard
Jupiler Pro League 188805355301261
Coupe de Belgique 146351411
Supercoupe de Belgique 311143
Coupe de la Ligue Pro 421154
Division 2 411235
Total 213905964327284

* Les matchs remportés aux tirs au but comptent comme un match nul

Palmarès

Mis à jour le 3 avril 2018.

Compétition Standard de Liège RSC Anderlecht
Jupiler Pro League 10 34
Coupe de Belgique 8 9
Coupe de la Ligue Pro 1 3
Supercoupe de Belgique 4 12
Division 2 2 2
Total 24 60

D'un club à l'autre ...

Malgré la rivalité entre les deux clubs, de nombreux joueurs ont joué pour les deux équipes au cours de leur carrière. Les joueurs qui ont été mauves et rouches sont listés ci-dessous.

Au , ils sont 30 à avoir portés les deux maillots. Et ne sont que 4 à avoir fait l'aller-retour (entrecoupé d'autres clubs). Standard-Anderlecht-Standard : Michel Renquin, Frédéric Pierre, Mémé Tchité et Dieumerci Mbokani qui lui a fait l'inverse, c'est-à-dire Anderlecht-Standard-Anderlecht [9], [10].

Anderlecht, puis Standard

Nom Poste RSCA Standard
CarrièreAppsButs CarrièreAppsButs
Johnny DusbabaDéfenseur 1977-19811171 1981-1982160
Arie HaanMilieu 1975-198119935 1981-19836512
Willy GeurtsAttaquant 1980-19825423 1982-1983224
Michel RenquinDéfenseur 1981-1982160 1985-1988520
Alexandre CzerniatynskiAttaquant 1982-19858742 1985-198911646
Stéphane DemolDéfenseur 1984-1988526 1991-1993565
Jacky MunaronGardien 1974-19892930 1992-199550
Patrick VervoortMilieu 1987-19908710 1992-1994424
Peter MaesGardien 1990-1995180 1996-1999570
Olivier SurayDéfenseur 1993-1996372 1997-1998170
Tibor SelymesDéfenseur 1996-1999653 1999-2001361
David BrockenDéfenseur 1999-200090 2000-2002401
Ole Martin ÅrstAttaquant 1997-19993611 2000-20037341
Johan WalemMilieu 1987-199718017 2001-2003594
Danny BoffinMilieu 1991-199718730 2003-200440
Gabriel Junior NgalulaMilieu 2001-2005251 2006-200710
Dieumerci MbokaniAttaquant 2006-200794 2007-201011447
Luigi PieroniAttaquant 2008123 2010-2011212
Mohammed TchitéAttaquant 2006-20073321 2010-20127135
Jelle Van DammeDéfenseur 2006-201014618 2011-201620522
Jonathan LegearAttaquant 2004-201112923 2015-2017224

Standard, puis Anderlecht

Nom Poste Standard RSCA
CarrièreAppsButs CarrièreAppsButs
Paul Van Den BergMilieu 1965-1967405 1967-1968140
Jean ThissenDéfenseur 1965-197423311 1974-19791224
Tony RomboutsDéfenseur 1974-1975140 1979-1981262
Michel RenquinDéfenseur 1974-19812244 1981-1982160
Ivica MornarAttaquant 1998-20016923 2001-20045924
Frédéric PierreMilieu 1999-2000265 200161
Mbo MpenzaAttaquant 1997-19995220 2004-20088620
Jonathan LegearAttaquant 2002-200300 2004-201112923
Mohammed TchitéAttaquant 2003-20065821 2006-20073321
Milan JovanovićAttaquant 2006-201014258 2011-20139024
Dieumerci MbokaniAttaquant 2007-201011447 2011-20136943
Cyriac Gohi Bi ZoroAttaquant 2009-20126618 2012-20157411
Steven DefourMilieu 2006-201116515 2014-20168511
Imoh EzekielAttaquant 2012-201510438 2015-2016293
Adrien TrebelMilieu 2014-201610610 2017-624
Landry DimataAttaquant 2014-201600 2018-2313
Ivan SantiniAttaquant 2015-20163815 2018-2011

Entraîneurs passés dans les deux clubs

Incidents

Le tifo contesté lors de la rencontre Standard - Anderlecht du 25/01/2015
  • 06/04/1991 : Énorme bagarre sur la pelouse de Sclessin entre le Hell-Side du Standard et le O-Side d'Anderlecht au coup de sifflet final, à la suite de la défaite 1-2 des rouches mais également du aux incidents en gare de Schaerbeek lors du match aller. On dénombre 20 à 25 blessés léger et une vingtaine d'arrestation administrative et juridique[5].
  • 30/08/2009: Lors du match opposant le Sporting Anderlecht au Standard de Liège lors de la saison 2009-2010, l'international belge et standardman Axel Witsel commet une faute sur le défenseur polonais Marcin Wasilewski, lui causant une double fracture ouverte du tibia et du péroné droit[11],[12]. Axel Witsel reconnaît sa faute, mais nie avoir voulu blesser le joueur adverse. Witsel reçoit un carton rouge pour cette faute et se voit suspendu pendant 8 matchs de championnat[13].
  • 07/10/2012 : Après une série de quatre match sans victoire, le Standard recevait le RSC Anderlecht. C'est Anderlecht qui ouvre la marque grâce à Milan Jovanovic, conséquence le terrain est envahi par des fumigènes et des chants anti-Duchatelet retentissent dans les tribunes, le match reprend par la suite et le Standard gagne 2 à 1 grâce à Frédéric Bulot[14].
  • 22/12/2013 : Affichage par les Publik Hysterik Kaos 04 (PHK 04), lors de la rencontre Standard-Anderlecht, d'un tifo représentant Tony Montana, héros du film Scarface, tirant sur une personne au sang mauve avec une phrase ironique "Dites bonjour à votre pire ennemi"[15].
  • 25/01/2015 : Affichage par les Ultras Inferno, lors de la rencontre Standard-Anderlecht, d'un tifo représentant un Steven Defour décapité par un personnage repris des films Vendredi 13, avec la légende "Red or Dead" ("Rouge ou mort"). L'action a été réalisée à l'insu des dirigeants du club, qui évoquent des sanctions possibles[16],[17]. L'action coïncide notamment avec la décapitation la veille d'un ressortissant japonais par l'État islamique, alors que le Standard compte deux joueurs nippons, largement suivis par la presse japonaise[18]. À la suite des polémiques suscitées, les responsables de la confection du tifo indiquent que l'ouvrage a été envisagé dès novembre 2014, impliquant que « c’est l’actualité qui nous a rattrapés et non l’inverse »[19]
  • 12/04/2019 : le match des play-off Standard-Anderlecht est arrêté à la 32e minute de jeu après le deuxième but du Standard, suite à des jets de fumigènes provenant des supporters visiteurs[20].

Notes et références

  1. Matchs de Coupe de la Ligue Pro et de Division 2
  2. Standard de Liège vs RSC Anderlecht sur fifa.com
  3. « Vanden Stock: "Le Clasico devient plutôt Anderlecht-Bruges" », RTBF Sport, (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2018)
  4. Une rivalité qui n'a pas d'équivalent
  5. « Les incidents de Standard-Anderlecht ont provoqué une vive réaction du ministre de l'intérieur "-Les excités iront pointer..." », sur http://www.lesoir.be, (consulté le 28 février 2015)
  6. du latin ardens - brûlant - signifie à la fois qui brûle, éclatant, passionné, vif ou encore enthousiaste; cf article Ardent in Trésor de la langue française
  7. Les confrontations entre Anderlecht et le Standard
  8. Quelques informations sur le dénouement du match retour sur xyoweb.com.
  9. « Standard-Anderlecht, ces transferts qui entretiennent la rivalité » sur rtbf.be le 22 juillet 2015.
  10. « Pourquoi les dirigeants anderlechtois ont-ils fait du rapatriement d'idoles du Standard leur fonds de commerce numéro un ?  » sur sportmagazine.be, le 14 juillet 2015.
  11. « Le choc sous haute tension », sur dhnet.be, (consulté le 31 août 2009)
  12. « Marcin Wasilewski a été opéré une première fois dimanche soir », sur dhnet.be, (consulté le 31 août 2009)
  13. « Sanction allégée », sur dhnet.be, (consulté le 6 septembre 2009)
  14. « La vidéo qui fait froid dans le dos: Le Standard se relance contre Anderlecht (2-1) », sur http://www.lesoir.be, (consulté le 16 décembre 2014)
  15. « "DITES BONJOUR À VOTRE PIRE ENNEMI": CE TIFO DES SUPPORTERS DU STANDARD VA-T-IL TROP LOIN? », sur http://www.sudinfo.be, (consulté le 27 juillet 2015)
  16. Des interdictions de stade possibles après la banderole polémique au Standard - La Libre,
  17. Defour "décapité" par les supporters du Standard: le tifo qui choque et scandalise (Photos) - La Libre, .
  18. Tokyo sous le choc de la possible décapitation d'un otage de l'EI - Les Échos,
  19. Le tifo anti-Defour coûtait 10.000 euros et était en préparation depuis novembre: voici les coulisses des Ultras du Standard - La Meuse,
  20. le-match-standard-anderlecht-arrete-apres-des-debordements


  • Portail du football
  • Portail de Bruxelles
  • Portail de Liège
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.