RSTS

RSTS (Resource System Time Sharing) est un système d'exploitation propriétaire réalisé par Digital Equipment Corporation au début des années 1970 pour les machines de la série PDP-11.

RSTS

Langues Anglais
Entreprise /
Développeur
Digital Equipment Corporation
Écrit en Assembleur
Première version

Larry Wall, le concepteur du langage de programmation Perl, a commencé sa carrière de programmeur sous RSTS[1].

Il existe deux versions du système RSTS : le RSTS-11 et le RSTS/E.

Historique

La version RSTS-11

L'appellation RSTS-11 est un sigle pour désigner le système d'exploitation RSTS pour les machines PDP-11.

VersionDate de réalisationNotes
1Jamais sorti
2A-191971Installé dans les établissements Carleton College et Seattle Pacific College.
2BJuin 1971Installé dans les locaux du Delaware School Auxiliary Association.
2COctobre 1971
3A-19Janvier 1972
3BMai 1972
3CJuin 1972
4A-12Octobre 1972
4BJuillet 1975

La version RSTS/E

L'appellation « RSTS/E » (ou « Resource System Time Sharing/Enhanced », littéralement Système de ressources en temps partagé/Amélioré) est un sigle pour désigner les évolutions majeures du système d'exploitation RSTS à partir de juillet 1973.

VersionDate de réalisationNotes
5A-21Juillet 1973
5B-24Novembre 1974
5C-01Mars 1975
6A-02Août 1975
6B-02Février 1977
6C-03Février 1978
7.0Août 1978
7.1Février 1981
7.2Août 1982
8.0-06Avril 1983
9.0-14Mai 1985
9.1-05Octobre 1985
9.2-10Juin 1986
9.3-20Janvier 1987
9.4Juillet 1987
9.5-08Décembre 1987
9.6Septembre 1988
9.7Juillet 1989
10.0Mai 1990
10.1Septembre 1992

Notes et références

  1. (en) Article de Larry Wall, le 6 décembre 2007 (l'article Larry Wall indique qu'il obtient un diplôme à l'université Seattle Pacific University. Par ailleurs, l'article du Wikipédia anglais révèle que le RSTS fut installé au Seattle Pacific College. On peut donc en déduire d'après l'article publié par Larry Wall qu'il a débuté la programmation sous RSTS dans ses études à Seattle, au lycée ou à l'université.)
  • Portail de l’informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.