Rallye de l'Acropole

Le rallye de l'Acropole est une course automobile se déroulant en Grèce. Créée en 1953, elle fut organisée par l'Automobile and Touring Club of Greece (ELPA) jusqu'en 2002.

Histoire

À ses débuts, elle permet de démarrer l'épreuve au pied même de la colline de l'Acropole d'Athènes, mais le trajet de liaison vers le centre du pays, cœur véritable de la course, a initialement raison de ce concept. Ultérieurement départs et arrivées sont cependant longtemps liés à la capitale hellène, mais à partir des années 2000 les fins de courses se diversifient (Agioi Theodoroi (1999), Itea, Delphes, Lamía, Tatoï...)

Elle se court en été sous une chaleur le plus souvent étouffante (cockpits atteignants parfois même les 50° de température), sur des chemins caillouteux, très poussiéreux, sinuants à travers des montagnes. L'introduction de pneus anti-crevaisons à la fin des années 1980 permet d'améliorer notoirement les performances face à un tel terrain.

En 2005 et 2006, des étapes dites "superspéciales" (occasion de rassemblements de foules plus importantes) ont lieu dans le stade olympique d'Athènes. En 2007, la superspéciale se déroule dans le centre équestre olympique de Markopoulo, et en 2008, elle est accueillie par deux fois à l'aéroport militaire de Tatoi, lieu même où Níkos Papamichaïl remporte une épreuve spéciale à part entière en 1958.

Depuis 2009 les arrivées sont à Loutráki, comme en 1999.

En 2014 le rallye quitte le championnat mondial dont il était partie prenante sans interruption depuis 1973 (hormis 1995), pour intégrer le Championnat d'Europe des rallyes nouvelle formule (ERC) durant le dernier week-end du mois de mars. Il se déroule désormais tantôt sur des pistes en terre tantôt sur de l'asphalte.

Colin McRae, pilote rapide et à priori peu enclin à multiplier les exploits sur ce type de revêtement, l'a remporté à 5 reprises, en 1996, 1998, 2000, 2001 et 2002. Le rallye n'a qu'épisodiquement porté le nom de son pays, seulement depuis 1994.

Palmarès

Chris Atkinson en 2008.
Peter Solberg, toujours en 2008.
Année Pilote Copilote Voiture
1951 (Rallye de l'ELPA) Petros Peratikos ? Fiat 1400
1952 (Rallye de l'ELPA) Johnny Pesmazóglou Níkos Papamichaïl Chevrolet
1953 Níkos Papamichaïl Spyros Dimitrakos Jaguar XK120
1954 Pétros Papadópoulos Spyros Dimitrakos Opel Rekord
1955 Johnny Pesmazóglou M. Papandreou Opel Kapitan
1956 Walter Schock Rolf Moll Mercedes 300 SL
1957 Jean Estager Simone Estager Ferrari 250 GT Berlinetta Pininfarina
1958 Luigi Villoresi Ciro Basadonna Lancia Aurelia GT
1959 Wolfgang Levy Hans Wenscher Auto Union 1000
1960 Walter Schock Rolf Moll Mercedes-Benz 220SE
1961 Erik Carlsson Walter Karlsson Saab 96
1962 Eugen Böhringer Peter Lang Mercedes-Benz 220SE
1963 Eugen Böhringer Rolf Knoll Mercedes-Benz 220SE
1964 Tom Trana Gunnar Thermaenius Volvo PV 544
1965 Carl-Magnus Skogh Lennart Berggren Volvo 122 S
1966 Bengt Söderström Gunnar Palm Ford Lotus Cortina
1967 Paddy Hopkirk Ron Crellin Mini Cooper
1968 Roger Clark Jim Porter Ford Escort TC
1969 Pauli Toivonen Martti Colari Porsche 911 S
1970 Jean-Luc Thérier Marcel Callewaert Alpine-Renault A110 1600
1971 Ove Andersson Arne Hertz Alpine-Renault A110 1600
1972 Håkan Lindberg Helmut Eisendle Fiat 124 Sport Spider
1973 Jean-Luc Thérier Christian Delferrier Alpine-Renault A110 1800
1975 Walter Röhrl Jochen Berger Opel Ascona
1976 Harry Källström Claes-Göran Andersson Datsun 160J
1977 Björn Waldegård Hans Thorszelius Ford Escort RS1800
1978 Walter Röhrl Christian Geistdörfer Fiat 131 Abarth
1979 Björn Waldegård Hans Thorszelius Ford Escort RS1800
1980 Ari Vatanen David Richards Ford Escort RS1800
1981 Ari Vatanen David Richards Ford Escort RS1800
1982 Michèle Mouton Fabrizia Pons Audi Quattro
1983 Walter Röhrl Christian Geistdörfer Lancia Rallye 037
1984 Stig Blomqvist Björn Cederberg Audi Quattro A2
1985 Timo Salonen Seppo Harjanne Peugeot 205 Turbo 16 E2
1986 Juha Kankkunen Juha Piironen Peugeot 205 Turbo 16 E2
1987 Markku Alén Ilkka Kivimäki Lancia Delta HF 4WD
1988 Miki Biasion Tiziano Siviero Lancia Delta Integrale
1989 Miki Biasion Tiziano Siviero Lancia Delta Integrale
1990 Carlos Sainz Luís Moya Toyota Celica GT-Four
1991 Juha Kankkunen Juha Piironen Lancia Delta Integrale 16V
1992 Didier Auriol Bernard Occelli Lancia Delta HF Integrale
1993 Miki Biasion Tiziano Siviero Ford Escort RS Cosworth
1994 Carlos Sainz Luís Moya Subaru Impreza 555
1995 (Coupe FIA 2L) Áris Vovós Kóstas Stefanis Lancia Delta HF Integrale
1996 Colin McRae Derek Ringer Subaru Impreza 555
1997 Carlos Sainz Luís Moya Ford Escort WRC
1998 Colin McRae Nicky Grist Subaru Impreza WRC
1999 Richard Burns Robert Reid Subaru Impreza WRC
2000 Colin McRae Nicky Grist Ford Focus WRC 00
2001 Colin McRae Nicky Grist Ford Focus RS WRC 01
2002 Colin McRae Nicky Grist Ford Focus RS WRC 02
2003 Markko Märtin Michael Park Ford Focus RS WRC 03
2004 Petter Solberg Phil Mills Subaru Impreza WRC 2004
2005 Sébastien Loeb Daniel Elena Citroën Xsara WRC
2006 Marcus Grönholm Timo Rautiainen Ford Focus RS WRC 06
2007 Marcus Grönholm Timo Rautiainen Ford Focus RS WRC 06
2008 Sébastien Loeb Daniel Elena Citroën C4 WRC
2009 Mikko Hirvonen Jarmo Lehtinen Ford Focus RS WRC 09
2010 Épreuve annulée (pour des raisons économiques)
2011 Sébastien Ogier Julien Ingrassia Citroën DS3 WRC
2012 Sébastien Loeb Daniel Elena Citroën DS3 WRC
2013 Jari-Matti Latvala Miikka Anttila Volkswagen Polo R WRC
2014 (ERC) Craig Breen Scott Martin Peugeot 208 T16
2015 (ERC) Kajetan Kajetanowicz Jaroslaw Baran Ford Fiesta R5
2016 (ERC) Ralfs Sirmacis Arturs Šimins Škoda Fabia R5
2017 (ERC) Kajetan Kajetanowicz Jaroslaw Baran Ford Fiesta R5
2018 (ERC) Bruno Magalhães Hugo Magalhães Škoda Fabia R5
1. : en 1995, le rallye de l'Acropole ne compte que pour le championnat du monde des rallyes des constructeurs 2 litres. Il est alors remporté par le pilote local Áris Vovós, sur Lancia Delta HF Integrale, avec pour copilote Kóstas Stefanis (ils terminent 8e de la version WRC de l'épreuve en 1994).

Nombre de victoires par pilotes

Rampe de départ du 55e rallye de l'acropole, en 2008 à Athènes.
5 victoires 3 victoires 2 victoires 1 victoire
Colin McRae Walter Röhrl Johnny Pesmazóglou Harry Källström
Miki Biasion Eugen Böhringer Michèle Mouton
Carlos Sainz Jean-Luc Thérier Stig Blomqvist
Sébastien Loeb Björn Waldegård Timo Salonen
Juha Kankkunen Markku Alén
Ari Vatanen Didier Auriol
Marcus Grönholm Richard Burns
Níkos Papamichaïl (+cop.) Markko Märtin
Petter Solberg
Mikko Hirvonen
Jari-Matti Latvala
Sébastien Ogier
Craig Breen

Notes et références

    Liens externes

    • Portail du rallye automobile
    • Portail de la Grèce
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.