Ravi Vakil

Ravi Vakil, né le 22 février 1970 à Toronto est un mathématicien canadien qui travaille dans le domaine de la géométrie algébrique.

Ravi Vakil
Ravi Vakil, Oberwolfach 2008
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Fellow of the American Mathematical Society
Presidential Early Career Award for Scientists and Engineers (en) ()

Biographie

Vakil est élève à l'école Etobicoke dans l'Ontario, puis étudie à l'université de Toronto (maîtrise en 1992) et à l'université Harvard, où il obtient un doctorat en 1997 sous la direction de Joe Harris (Enumerative geometry of curves via degeneration methods)[1]. Ensuite il est enseignant à l'université de Princeton et au Massachusetts Institute of Technology (de 1998 à 2001 en tant que C. L. E. Moore instructor (en)). En 2001 il est professeur assistant, et depuis 2007 il est professeur à l'université Stanford.

Encore lycéen, il faisait partie de l'équipe canadienne des Olympiades internationales de mathématiques, où il gagne deux médailles d'or et une d'argent ; il est l'un des rares candidats à résoudre le diffice problème du Saut de Viète. Comme étudiant, il fut quatre fois consécutivement Putnam Fellow, résultat de sa participation au concours William Lowell Putnam[2].

Travaux

Vakil travaille sur de nombreux aspects de la géométrie algébrique, notamment le calcul de Schubert[3] de la géométrie énumérative de courbes algébriques dans l'espace projectif (objet d'un des problèmes de Hilbert), où il a résolu quelques problèmes ouverts depuis longtemps. Il a trouvé en particulier que tous les problèmes de dénombrement de points dans l'intersection de variétés de Schubert d'une variété de Grassmann complexe sont réels[4]. Il a également travaillé sur les invariants de Gromov-Witten, l'Intersection Theory au sens de William Fulton et Robert MacPherson et les espaces modulaires de courbes et les singularités.

Prix et distinctions 

Vakil est fellow de l'American Mathematical Society.

Publications

  • A mathematical mosaic: patterns and problem solving, Mathematical Association of America (MAA) 1997, 2e édition 2007
  • avec Kentaro Hori, Sheldon Katz, Albrecht Klemm, Aahul Pandharipande, Richard Thomas, Cumrun Vafa, Eric Zaslow Mirror Symmetry, American Mathematical Society 2003
  • Éditeur Snowbird Lectures in Algebraic Geometry, Contemporary Mathematics, Band 388, American Mathematical Society 2005 (Snowbird Conference 2004)
  • avec D. Abramovich, M. Marino, M. Thaddeus, K. Behrend, M. Manetti Enumerative invariants in algebraic geometry and string theory, CIME Summer School 2005, Lecture Notes in Mathematics, Volume 1947, Springer Verlag 2008
  • The moduli space of curves and its tautological ring, Notices AMS, juin-juillet 2003, Online

Références

  1. (en) « Ravi Vakil », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. Kiran Kedlaya, Bjorn Poonen et Ravi Vakil, The William Lowell Putnam Mathematical Competition 1985-2000 : Problems, Solutions, and Commentary, Mathematical Association of America, (présentation en ligne).
  3. Nommé ainsi d'après Hermann Schubert.
  4. Vakil Schubert induction, Annals of Mathematics, Vol 164, 2006, p. 489-512, Preprint et Vakil, A. Knutson A geometric Littlewood-Richardson rule, Annals of Mathematics, Vol. 164, 2006, p. 371-422, Preprint.
  5. Prix Aisenstadt.
  6. Anatole Katok, « CMS Prizes Awarded », Notices of the AMS, vol. 55, no 6, june–july 2008, p. 717 (lire en ligne).
  7. Can. J. Math., Vol 51, 1999, p. 1089-1120
  8. Pour (en) « The Mathematics of Doodling », Amer. Math. Monthly, vol. 118, no 2, , p. 116-129 (DOI 10.4169/amer.math.monthly.118.02.116, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.