Record du monde du relais 4 × 400 mètres

Les records du monde du relais 4 × 400 mètres sont actuellement détenus, chez les hommes, par l'équipe des États-Unis (Andrew Valmon, Quincy Watts, Harry Butch Reynolds et Michael Johnson) qui établit le temps de 2 min 54 s 29 le en finale des championnats du monde de Stuttgart, en Allemagne, et chez les femmes par l'équipe de l’URSS (Tatyana Ledovskaya, Olga Nazarova, Mariya Pinigina et Olha Bryzhina), créditée de 3 min 15 s 17 le en finale des Jeux olympiques de 1988, à Séoul en Corée du Sud[1].

Pour un article plus général, voir Records du monde d'athlétisme.

Record du monde du
4 × 400 m

L'équipe d'Allemagne de l'Est après son record du monde féminin du relais 4 × 400 m établi en 1984 à Erfurt.
Caractéristiques du record
Discipline Relais 4 × 400 m
athlétisme
Instance
homologatrice
IAAF
Genre Hommes / Femmes / Mixte
Portée Monde
Record actuel masculin
Valeur 2 min 54 s 29
Titulaire(s) Andrew Valmon, Quincy Watts, Harry Butch Reynolds et Michael Johnson
États-Unis
Date du record
Circonstance Championnats du monde 1993
Site Gottlieb-Daimler-Stadion
Stuttgart
Allemagne
Record actuel féminin
Valeur 3 min 15 s 17
Titulaire(s) Tatyana Ledovskaya, Olga Nazarova, Mariya Pinigina et Olha Bryzhina
Union soviétique
Date du record
Circonstance Jeux olympiques de 1988
Site Stade olympique
Séoul
Corée du Sud
Record actuel mixte
Valeur 3 min 9 s 34
Titulaire(s)
États-Unis
Date du record
Circonstance Championnats du monde 2019
Site Khalifa International Stadium
Doha
Qatar

Le premier record du monde du relais 4 × 400 m homologué par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme est établi en 1911 par l'équipe américaine de l'Irish American AC en 3 min 16 s 6. Le record a toujours été détenu par les États-Unis, hormis de 1952 à 1960 par la Jamaïque. Le premier record mondial féminin est établi en 1969 par l'équipe d'URSS, en 3 min 47 s 4.

Le relais mixte a été introduit en compétition internationale en 2017 lors des relais mondiaux 2017.

Les records du monde en salle du relais 4 × 400 m appartiennent chez les hommes à l'équipe de Pologne (Karol Zalewski, Rafał Omelko, Łukasz Krawczuk et Jakub Krzewina) qui établit le temps de 3 min 1 s 77 le 4 mars 2018 à Birmingham en finale des championnats du monde en salle. Chez les femmes, le record du monde en salle appartient à la Russie (Yuliya Gushchina, Olga Kotlyarova, Olga Zaytseva et Olesya Krasnomovets) en 3 min 23 s 37, établi le 28 janvier 2006 à Glasgow.

Record du monde masculin

Historique

L'équipe du relais 4 × 400 mètres des États-Unis lors des Jeux olympiques de 1912.

Le premier record du monde masculin du relais 4 × 400 m homologué par l'IAAF est celui de l'équipe new-yorkaise de l'Irish American Athletic Club, dans laquelle figure notamment Mel Sheppard, qui établit le temps de 3 min 18 s 2 sur la distance de 4 × 400 yards, le 4 septembre 1911 à New York, record amélioré le 15 juin 1912 à Stockholm en finale des Jeux olympiques, par Mel Sheppard et ses compatriotes américains Edward Lindberg, Ted Meredith et Charles Reidpath, dans le temps de 3 min 16 s 6[2]. Ce record est battu de 6/10e de seconde douze ans plus tard, le 13 juillet 1924 en finale des Jeux olympiques de 1924, à Paris, par les Américains Commodore Cochran, Alan Helffrich, Oliver MacDonald et William Stevenson qui parcourent la distance en 3 min 16 s 0[3]. Le 5 août 1928, lors des Jeux olympiques de 1928, à Amsterdam, les Américains George Baird, Frederick Alderman, Emerson Spencer et Ray Barbuti remportent le titre et améliorent le record mondial en 3 min 14 s 2[4], puis le portent à 3 min 13 s 4 une semaine plus tard à Londres, sur 4 × 400 yards, Morgan Taylor à la place de Frederick Alderman. Le 8 mai 1931, à Fresno, des étudiants de l'Université Stanford à Palo Alto établissent le temps de 3 min 12 s 6 sur 4 × 400 yards, record du monde qu'améliorent de près de quatre secondes les Américains Ivan Fuqua, Edgar Ablowich, Karl Warner et Bill Carr, le 7 août 1932 à Los Angeles lors de la finale du 4 × 400 m des Jeux olympiques de 1932, en 3 min 8 s 2[5].

Le record du monde n'est amélioré que vingt ans plus tard, le 27 juillet 1952, lors des Jeux olympiques de 1952 à Helsinki, et pour la première fois, par une équipe non-américaine. Le relais vainqueur de la Jamaïque, composé de Arthur Wint, Leslie Laing, Herb McKenley et George Rhoden, retranche en effet de près de cinq secondes à l'ancienne marque mondiale, en 3 min 3 s 9[6]. Les États-Unis améliorent ce record à chaque Jeux olympiques suivant, de 1960 à 1968. Le 8 septembre 1960, en finale des Jeux olympiques de 1960, à Rome, l'équipe composée de Jack Yerman, Earl Young, Glenn Davis et Otis Davis établit le temps de 3 min 2 s 2, record du monde battu de près de deux secondes quatre ans plus tard lors des Jeux olympiques de Tokyo par leurs compatriotes Ollan Cassell, Mike Larrabee, Ulis Williams et Henry Carr, en 3 min 0 s 7[7]. Le 24 juillet 1966, à Los Angeles, les Américains Bob Frey, Lee Evans, Tommie Smith et Theron Lewis constituent le premier relais à descendre sous les trois minutes en parcourant la distance en 2 min 59 s 6. Lors des Jeux olympiques de 1968, à Mexico en altitude, le relais des États-Unis, composé de Vince Matthews, Ronald Freeman, Larry James et Lee Evans, améliorent de près de trois secondes l'ancien record du monde en le portant à 2 min 56 s 1 (2 min 56 s 16 au chronométrage électronique)[7].

Michael Johnson, co-détenteur du record du monde en compagnie d'Andrew Valmon, Quincy Watts et Butch Reynolds.

Le 1er octobre 1988, en finale des Jeux olympiques de Séoul, les Américains Danny Everett, Steve Lewis, Kevin Robinzine et Butch Reynolds égalent le record du monde de leurs compatriotes établi vingt ans auparavant, en s'imposant en 2 min 56 s 16, temps constituant officiellement la première mesure au chronométrage électronique[7]. Ce record est amélioré le 8 août 1992, en finale des Jeux olympiques à Barcelone, où Andrew Valmon, Michael Johnson, Steve Lewis et Quincy Watts s'imposent en 2 min 55 s 74. Les temps de passages sont de 44 s 5 pour Valmon, 44 s 7 pour Johnson, 43 s 4 pour Lewis et 43 s 14 pour Watts[8].

Lors des championnats du monde de 1993, le 22 août à Stuttgart, l'équipe des États-Unis composée d'Andrew Valmon, Quincy Watts, Butch Reynolds et Michael Johnson améliorent de 55/100e de seconde leur propre record du monde (Reynolds remplaçant Steve Lewis) en le portant à 2 min 54 s 29. Individuellement, les performances sont de 44 s 5 pour Valmon, 43 s 6 pour Watts, 43 s 28 pour Reynolds et 42 s 94 pour Johnson qui accomplit à cette occasion le parcours le plus rapide de l'histoire[8].

Progression

15 records du monde masculins du relais 4 × 400 mètres ont été homologués par l'IAAF.

Évolution du record du monde masculin[9]
Temps Pays/club Athlètes Lieu Date
3 min 18 s 2 y[10] Irish American Athletic Club Harry Schaaf
Melvin Sheppard
Harry Gissing
James Rosenberger
New York 04/09/1911
3 min 16 s 6 États-Unis Mel Sheppard
Edward Lindberg
Ted Meredith
Charles Reidpath
Stockholm 15/06/1912
3 min 16 s 0 États-Unis Commodore Cochran
Alan Helffrich
Oliver MacDonald
William Stevenson
Paris 13/07/1924
3 min 14 s 2 États-Unis George Baird
Frederick Alderman
Emerson Spencer
Ray Barbuti
Amsterdam 05/08/1928
3 min 13 s 4 y[10] États-Unis George Baird
Morgan Taylor
Ray Barbuti
Emerson Spencer
Londres 11/08/1928
3 min 12 s 6 y[10] Université de Palo Alto Maynor Shore
Al Hables
Les Hables
Ben Eastman
Fresno 08/05/1931
3 min 8 s 2 États-Unis Ivan Fuqua
Edgar Ablowich
Karl Warner
Bill Carr
Los Angeles 07/08/1932
3 min 3 s 9[11] Jamaïque Arthur Wint
Leslie Laing
Herb McKenley
George Rhoden
Helsinki 27/07/1952
3 min 2 s 2[12] États-Unis Jack Yerman
Earl Young
Glenn Davis
Otis Davis
Rome 08/09/1960
3 min 0 s 7 États-Unis Ollan Cassell
Mike Larrabee
Ulis Williams
Henry Carr
Tokyo 21/10/1964
2 min 59 s 6 États-Unis Bob Frey
Lee Evans
Tommie Smith
Theron Lewis
Los Angeles 24/07/1966
2 min 56 s 16 États-Unis Vince Matthews
Ronald Freeman
Larry James
Lee Evans
Mexico 20/10/1968
États-Unis Danny Everett
Steve Lewis
Kevin Robinzine
Harry Butch Reynolds
Séoul 01/10/1988
2 min 55 s 74 États-Unis Andrew Valmon
Quincy Watts
Michael Johnson
Steve Lewis
Barcelone 08/08/1992
2 min 54 s 29 États-Unis Andrew Valmon
Quincy Watts
Harry Butch Reynolds
Michael Johnson
Stuttgart 22/08/1993

Record du monde féminin

Historique

Progression

15 records du monde féminins du relais 4 × 400 mètres ont été homologués par l'IAAF.

Évolution du record du monde féminin[13]
Temps Pays Athlètes Lieu Date
3 min 47 s 4 Union soviétique Lyudmila Finogenova
Tatyana Medvedeva
Tamara Voitenko
Olga Klein
Moscou 30/05/1969
3 min 43 s 2 Lettonie Lilita Zagere
Anna Dundare
Ingrid Verbele
Sarmite Shtula
Minsk 01/06/1969
3 min 37 s 6 Royaume-Uni Jenny Pawsey
Pauline Attwood
Janet Simpson
Lillian Board
Londres 22/06/1969
3 min 34 s 2 France Michèle Mombet
Éliane Jacq
Nicole Duclos
Colette Besson
Colombes 06/07/1969
3 min 33 s 9 Allemagne de l'Ouest Christa Czekay
Antje Gleichfeld
Inge Bödding
Christel Frese
Athènes 19/09/1969
3 min 30 s 8[14] Royaume-Uni Rosemary Stirling
Patricia Lowe
Janet Simpson
Lillian Board
Athènes 20/09/1969
3 min 30 s 8[15] France Bernadette Martin
Nicole Duclos
Eliane Jacq
Colette Besson
Athènes 20/09/1969
3 min 29 s 3[16] Allemagne de l'Est Monika Zehrt
Rita Kühne
Ingelore Lohse
Helga Seidler
Helsinki 15/08/1971
3 min 28 s 8 Allemagne de l'Est Dagmar Käsling
Helga Seidler
Monika Zehrt
Brigitte Rohde
Colombes 05/07/1972
3 min 28 s 48 Allemagne de l'Est Dagmar Käsling
Rita Kühne
Helga Seidler
Monika Zehrt
Munich 09/09/1972
3 min 22 s 95 Allemagne de l'Est Dagmar Käsling
Rita Kühne
Helga Seidler
Monika Zehrt
Munich 10/09/1972
3 min 19 s 23 Allemagne de l'Est Doris Maletzki
Brigitte Rohde
Ellen Streidt
Christina Lathan
Montréal 31/07/1976
3 min 19 s 04 Allemagne de l'Est Kirsten Emmelmann
Sabine Busch
Dagmar Neubauer
Marita Koch
Athènes 11/09/1982
3 min 15 s 92 Allemagne de l'Est Gesine Walther
Sabine Busch
Dagmar Neubauer
Marita Koch
Erfurt 03/06/1984
3 min 15 s 17 Union soviétique Tatyana Ledovskaya
Olga Nazarova
Mariya Pinigina
Olga Bryzgina
Séoul 01/10/1988

Record du monde mixte

Historique

Le relais mixte a été introduit en 2019 aux Championnats du monde d'athlétisme 2019 en vue de son introduction aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Progression

1 record du monde mixte du relais 4 × 400 mètres a été homologués par l'IAAF.

Évolution du record du monde féminin[13]
Temps Pays Athlètes Lieu Date
3 min 9 s 34 États-Unis Wilbert London
Allyson Felix
Courtney Okolo
Michael Cherry
Doha 29/09/2019

Records du monde en salle

Hommes

Historique

Le 9 mars 2014, lors des championnats du monde en salle de Sopot en Pologne, L'équipe des États-Unis composée de Kyle Clemons, David Verburg, Kind Butler III et Calvin Smith Jr., remporte la médaille d'or en établissant un nouveau record du monde en 3 min 2 s 13[17].

Le 4 mars 2018, en finale des championnats du monde en salle de Birmingham, l'équipe de Pologne composée de Karol Zalewski, Rafał Omelko et Łukasz Krawczuk, remporte la médaille d'or en 3 min 1 s 77 et battent à cette occasion le record du monde en salle détenu depuis 2014 par les américains[18]. Les États-Unis, deuxièmes de la course en 3 min 1 s 97 réalisent également un temps inférieur au record du monde de 2014[19].

Une semaine plus tard, le 10 mars 2018 lors des championnats NCAA en salle de College Station, l'équipe du relais 4 × 400 m des Trojans d'USC composée de Zach Shinnick, Rai Benjamin, Ricky Morgan et Michael Norman établissent la meilleure performance de tous les temps en salle sur 4 × 400 m en 3 min 0 s 77[20], temps inférieur à celui de l'équipe de Pologne à Birmingham mais non considéré comme un record du monde car Rai Benjamin était alors Antiguais et les trois autres relayeurs Américains[21]. L'équipe des Texas A&M arrivée deuxième et composée de quatre athlètes américains (Ilolo Izu, Robert Grant, Devin Dixon, et Mylik Kerley) réalise le temps de 3 min 1 s 39, performance inférieure au temps de l'équipe de Pologne et en instance d'homologation comme nouveau record du monde en salle[22]. Il est à noter que dans cette même course, l'équipe de Florida arrivée troisième réalise le temps de 3 min 1 s 43. En revanche, l'équipe des Trojans d'USC étant composé d'athlètes tous citoyens américains, le record est officialisé record des États-Unis, puisque c'est la règle en application jusqu'en 2018. Ainsi, le record du monde est plus faible que le record des États-Unis dans cette discipline[23].

Progression

5 records du monde en salle masculins du relais 4 × 400 mètres ont été homologués par l'IAAF.

Progression du record du monde masculin en salle[24]
Temps Pays Athlètes Lieu Date Réf.
3 min 5 s 9 Union soviétique Yevgeniy Borisenko
Yuriy Zorin
Boris Savchuk
Aleksandr Bratchikov
Vienne 14 mars 1970
3 min 5 s 21 États-Unis Clarence Daniel
Charles Jenkins
Ken Lowery
Mark Rowe
Glasgow 10 mars 1989
3 min 3 s 05 Allemagne Rico Lieder
Jens Carlowitz
Karsten Just
Thomas Schönlebe
Séville 10 mars 1991
3 min 2 s 83 États-Unis Andre Morris
Dameon Johnson
Deon Minor
Milton Campbell
Maebashi 7 mars 1999
3 min 2 s 13 États-Unis Kyle Clemons
David Verburg
Kind Butler III
Calvin Smith Jr.
Sopot 9 mars 2014 [25]
3 min 1 s 77 Pologne Karol Zalewski
Rafał Omelko
Łukasz Krawczuk
Jakub Krzewina
Birmingham 4 mars 2018 [26]

Femmes

7 records du monde en salle féminins du relais 4 × 400 mètres ont été homologués par l'IAAF.

Progression du record du monde féminin en salle[27]
Temps Pays Athlètes Lieu Date
3 min 34 s 38 Allemagne de l'Ouest Heidi-Elke Gaugel
Christina Sussiek
Christiane Brinkmann
Gaby Bußmann
Dortmund 30 janvier 1981
3 min 28 s 80 Union soviétique Marina Shmonina
Margarita Ponomaryova
Lyudmyla Dzhygalova
Aelita Yurchenko
Paris 23 février 1991
3 min 27 s 22 Allemagne Sandra Seuser
Annett Hesselbarth
Katrin Schreiter
Grit Breuer
Séville 10 mars 1991
3 min 26 s 84 Russie Tatyana Chebykina
Svetlana Goncharenko
Olga Kotlyarova
Tatyana Alekseyeva
Paris 9 mars 1997
3 min 24 s 25 Russie Tatyana Chebykina
Svetlana Goncharenko
Olga Kotlyarova
Natalya Nazarova
Maebashi 7 mars 1999
3 min 23 s 88 Russie Olesya Krasnomovets
Olga Kotlyarova
Tatyana Levina
Natalya Nazarova
Budapest 7 mars 2004
3 min 23 s 37 Russie Yuliya Gushchina
Olga Kotlyarova
Olga Zaytseva
Olesya Krasnomovets
Glasgow 28 janvier 2006

Autres catégories d'âge

Le record du monde junior masculin du relais 4 × 400 mètres est actuellement détenu par les États-Unis (Zachary Schinnick, Josephus Lyles, Brian Herron etSean Hooper) avec le temps de 3 min 0 s 33[28], établi le 23 juillet 2017 à Trujillo au cours des championnats panaméricains juniors[29]. Le record du monde junior féminin est également détenu par les États-Unis (Alexandria Anderson, Natasha Hastings, Stephanie Smith et Ashlee Kidd) qui établit le temps de 3 min 27 s 60 le 18 juillet 2004 à Grosseto lors des championnats du monde juniors.

Records du monde juniors
Record Athlète Temps Date Lieu
Record du monde junior masculin États-Unis
Zachary Schinnick
Josephus Lyles
Brian Herron
Sean Hooper
3 min 0 s 3324 juillet 2017Trujillo
Record du monde junior féminin États-Unis
Alexandria Anderson
Natasha Hastings
Stephanie Smith
Ashlee Kidd
3 min 27 s 6018 juillet 2004Grosseto

Notes et références

  1. (en)« Records du monde du relais 4 × 400 m », sur iaaf.org (consulté le 18 décembre 2011)
  2. (en) « Athletics at the 1912 Stockholm Summer Games:Men's 4 × 400 metres Relay », sur sports-reference.com (consulté le 2 mars 2016)
  3. (en) « Athletics at the 1924 Paris Summer Games:Men's 4 × 400 metres Relay », sur sports-reference.com (consulté le 2 mars 2016)
  4. (en) « Athletics at the 1928 Amsterdam Summer Games:Men's 4 × 400 metres Relay », sur sports-reference.com (consulté le 2 mars 2016)
  5. (en) « Athletics at the 1932 Los Angeles Summer Games:Men's 4 × 400 metres Relay », sur sports-reference.com (consulté le 2 mars 2016)
  6. Parienté et Billouin 2003, p. 857.
  7. Parienté et Billouin 2003, p. 858.
  8. Parienté et Billouin 2003, p. 859.
  9. [PDF] Progression du record du monde du relais 4 × 400 mètres masculin, www.iaaf.org, p.639, consulté le 1er mars 2016
  10. "y" : 4 × 440 yards
  11. Temps électronique de 3 min 04 s 04
  12. Temps électronique de 3 min 02 s 37
  13. [PDF] Progression du record du monde du relais 4 × 400 mètres féminin, www.iaaf.org, p.758, consulté le 1er mars 2016
  14. Temps électronique de 3 min 30 s 82
  15. Temps électronique de 3 min 30 s 85
  16. Temps électronique de 3 min 29 s 28
  17. (en) Jon Mulkeen, « World Indoors ends on a high with world indoor 4x400m record – Sopot 2014 », sur iaaf.org,
  18. « IAAF: World Indoor Birmingham 2018 4x400 Pozzi », sur iaaf.org (consulté le 5 mars 2018)
  19. « IAAF: World Indoor Birmingham 2018 men 4x400 final », sur iaaf.org (consulté le 5 mars 2018)
  20. (en) « NCAA Division I Indoor Championships - Men 4x400 M Relay », sur ncaa.com (consulté le 12 mars 2018)
  21. « Norman bat le record du monde du 400 m en salle », sur rtbf.be,
  22. (en) 12thman.com, « World Record 4x400 as Texas A&M men place fifth, women tie for 10th » (consulté le 13 mars 2018)
  23. (en) Lincoln Shryack, « The Mondo Effect: Several U.S. Records Just Got A Lot Tougher », sur flotrack.org (consulté le 2 janvier 2018)
  24. [PDF] Progression du record du monde masculin en salle du relais 4 × 400 mètres, www.iaaf.org, p.299 et 300, consulté le 2 mars 2016
  25. (en) Jon Mulkeen, « World Indoors ends on a high with world indoor 4x400m record – Sopot 2014 », sur iaaf.org,
  26. (en) « IAAF World Indoor Championships Birmingham 2018 ends on high with world record – day four wrap », sur iaaf.org,
  27. [PDF] Progression du record du monde féminin en salle du relais 4 × 400 mètres, www.iaaf.org, p.343 et 344, consulté le 2 mars 2016
  28. En instance d'homologation
  29. (en) « US men break world U20 4x400m record in Trujillo », sur iaaf.org,

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Robert Parienté et Alain Billouin, La Fabuleuse Histoire de l'athlétisme, Minerva, , 1021 p. (ISBN 978-2-8307-0727-4)

Liens externes

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail des records
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.