René Izquierdo

René Izquierdo, né le à Villeurbanne, est un footballeur français des années 1970 et 1980. Durant sa carrière, il évolue au poste de défenseur, principalement en Division 2.

Pour les articles homonymes, voir Izquierdo.

René Izquierdo
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Lieu Villeurbanne (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1969-1982
Poste Défenseur
Parcours junior
Années Club
0000-1969 Olympique lyonnais
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1969-1970 Olympique lyonnais 003 0(0)
1970-1974 Entente BFN 101 (25)
1974-1978 Red Star FC 040 0(0)
1978-1981 Stade rennais 104 0(2)
1981-1982 Stade lavallois 020 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 8 avril 2016

Biographie

Né le à Villeurbanne, dans l'agglomération lyonnaise[1], René Izquierdo est formé à l'Olympique lyonnais[2]. Il fait ses débuts professionnels avec le club rhodanien lors de la saison 1969-1970, disputant sa première rencontre de Division 1 et deux matchs de Coupe de France[1]. Ces débuts avec son club formateur restent sans lendemain, car il est transféré en 1970 à l'Entente Bagneaux-Fontainebleau-Nemours, qui vient d'accéder à la Division 2 pour la première fois de son histoire[3]. René Izquierdo joue durant quatre saisons sous les couleurs du club de Seine-et-Marne, disputant une centaine de rencontres et marquant vingt-cinq buts[1].

En 1974, René Izquierdo change de club mais reste en Île-de-France, étant recruté par le Red Star, qui vient d'obtenir sa remontée en Division 1. Après avoir joué neuf rencontres à ce niveau lors de sa première saison avec le club audonien, le défenseur accompagne le Red Star dans sa redescente en D2, et y reste durant trois autres années, malgré un temps de jeu réduit[1]. À l'été 1978, il est recruté par le Stade rennais, qui souhaite se relancer après avoir frôlé la liquidation judiciaire. Il y est associé en défense centrale à Jean-Yves Kerjean, et dispute trois nouvelles saisons comme titulaire en deuxième division[2]. René Izquierdo met finalement un terme à sa carrière professionnelle après une ultime saison, sous les couleurs du Stade lavallois, en Division 1, lors de l'exercice 1981-1982[1].

Quittant Laval, René Izquierdo exerce durant quatre ans comme entraîneur de l'Espérance de La Bouëxière, un club amateur basé à proximité de Rennes, jusqu'en 1986[4]. Par la suite, il s'investit au sein de l'association des anciens joueurs du Stade rennais, qu'il co-fonde et avec Cyrille L'Helgoualch et Philippe Berlin[5]. Il participe ainsi à des rencontres de charité en compagnie d'autres anciens joueurs du club breton[6],[7].

Statistiques

Statistiques de René Izquierdo
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)Total
Division MB MBMB
1969-1970 Olympique lyonnais Division 1 1 0 2 0 30
1970-1971 Entente BFN Division 2 24 8 3 1 279
1971-1972 Entente BFN Division 2 16 5 0 0 165
1972-1973 Entente BFN Division 2 25 8 0 0 258
1973-1974 Entente BFN Division 2 33 3 0 0 333
1974-1975 Red Star FC Division 1 9 0 0 0 90
1975-1976 Red Star FC Division 2 7 0 1 0 80
1976-1977 Red Star FC Division 2 7 0 0 0 70
1977-1978 Red Star FC Division 2 15 0 1 0 160
1978-1979 Stade rennais FC Division 2 34 0 2 0 360
1979-1980 Stade rennais FC Division 2 35 1 7 0 421
1980-1981 Stade rennais FC Division 2 23 1 3 0 261
1981-1982 Stade lavallois Division 1 17 0 3 0 200
Total sur la carrière 24626221 26827

Notes et références

  1. « Fiche de René Izquierdo », sur footballdatabase.eu
  2. « René Izquierdo », sur stade-rennais-online (consulté le 8 avril 2016)
  3. « Racing Club Fontainebleau », sur footballenfrance.fr (consulté le 8 avril 2016)
  4. « René IZQUIERDO », sur tangofoot.free.fr (consulté le 8 avril 2016)
  5. « Stade rennais history club », sur staderennais.com (consulté le 8 avril 2016)
  6. « Les ex-pros rennais à Liffré le 25 mai », sur stade-rennais-online.com, (consulté le 8 avril 2016)
  7. « Une pléaïde d'anciens rennais pour un match de gala », sur stade-rennais-online.com, (consulté le 8 avril 2016)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.