Renaud Ier de Gueldre

Renaud Ier de Gueldre, dit le Querelleur, né vers 1255, mort à Montfort le , fut comte de Gueldre et de Zutphen de 1271 à 1326 et duc de Limbourg de 1279 à 1288. Il était fils d’Otton II, comte de Gueldre et de Zutphen, et de Philippa de Dammartin.

Renaud Ier de Gueldre
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cloître de Graefenthal (d)
Père
Mère
Philippine de Dammartin (en)
Conjoints
Ermengarde de Limbourg (depuis )
Marguerite de Flandre (d) (depuis )
Enfants
Renaud II de Gueldre
Philippa van Gelre (d)
Isabella van Gelre (d)
Margaretha van Gelre (d)
blason

Il succéda à son père le 10 janvier 1271 et épousa en 1276 Ermengarde, duchesse de Limbourg, fille de Waléran IV, duc de Limbourg, avec Judith de Clèves. Ils n’eurent pas d’enfants et Ermengarde mourut en juin 1283. Renaud obtint de l’empereur Rodolphe Ier de Habsbourg de pouvoir conserver le Limbourg à titre viager. Mais Adolphe V, comte de Berg et cousin germain d’Ermengearde, revendiqua la succession de sa cousine. Ne se sentant pas assez fort pour faire valoir ses prétentions, il vendit ses droits à Jean Ier, duc de Brabant. Il s’ensuivit une guerre entre Jean de Brabant et le clan des Limbourg-Luxembourg, qui se termina par la défaite de Worringen, le . Renaud, capturé par Godefroy de Brabant dut renoncer au Limbourg le .

Illustration de la Bataille de Worringen tirée de la Chronique "Brabantsche Yeesten" de Jan Van Boendaele, dit le Clerc.

Il s’était remarié à Namur le à Marguerite de Flandre († 1329), fille de Guy de Dampierre, comte de Flandre et d’Isabelle de Luxembourg, et devint ainsi le beau-frère de Jean Ier de Brabant, époux d’une autre Marguerite de Flandre. Ils eurent :

  • Marguerite (1290 † 1332), mariée en 1305 à Thierry VIII (1291 † 1346), duc de Clèves
  • Renaud II (1295 † 1343), duc de Gueldre
  • Guy, mort après 1315
  • Isabelle († 1354), abbesse de Cologne
  • Philippa († 1352), nonne à Cologne

Le comté de Gueldre ayant été engagé auprès du comte de Flandre pour financer la guerre contre le Brabant, il dut assainir ses finances pour régler sa dette, ce qu’il fit en 1293. En 1317, il soutint Frédéric le Bel, élu roi des Romains en compétition avec Louis IV de Bavière.

Sources

  • Portail du Moyen Âge tardif
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.