Ressuyé

Ressuyé est l'état d'un sol mouillé qui a progressivement séché. L'eau, après une pluie, a quitté les pores les plus gros du sol pour ne rester que dans les plus petits[1]. Un sol ressuyé permet aux racines des plantes de respirer à nouveau correctement, tout en étant suffisamment humide[2].

Travail d'un sol lourd après ressuyage

Jardinage

Au jardin, on désigne par ressuyage du sol le fait de le laisser sécher après la pluie, par évaporation en surface, et par drainage en profondeur. Un sol non ressuyé n'est pas propre aux travaux de jardinage, ni même à la circulation du jardinier. En effet un sol gorgé d'eau se compacte sous le simple piétinement ou le passage d'un outil. Cela suffit à écraser les limons, sables et argiles qui le composent et à les faire adhérer entre eux. Les interstices microscopiques qui séparent ces éléments ainsi que les galeries de la pédofaune s'aplatissent[3].

L'air est chassé, ne peut plus circuler, ce qui freine le développement des êtres vivants aérobies (micro-organismes et macro-organismes) peut occasionner le pourrissement des tissus végétaux (racines). Par ailleurs, le sol compacté va coller aux outils et bottes, rendre l'émiettage du sol difficile et entraîner une préparation du sol grossière et insatisfaisante.

À l'inverse, un sol ressuyé peut facilement être travaillé par binage ou griffage. L'air, les éléments nutritifs et l'oxygène circulent alors librement. Les racines s'y développent sans entraves. La terre ressuyée supporte aussi la pression sans trop se déformer, car elle n'est pas destructurée[3].

Le développement de la pédofaune (dont les vers de terre) par la couverture du sol par un paillis permanent permet d'aérer et d'éviter le tassement du sol, donc de faciliter son ressuyage naturel pour les terres difficiles qui ont tendance à s'agglomérer comme les terres argileuses[3].

Cultures

Le sol se ressuie de haut en bas. Un sol peut paraître ressuyé en surface mais ne pas l'être 20 cm plus profond. Pour le vérifier avant le passage d'engins lourds, quelques coups de bêche suffisent[4].

Notes et références

  1. Éditions Larousse, « Définitions : être ressuyé - Dictionnaire de français Larousse », sur www.larousse.fr (consulté le 16 décembre 2018)
  2. Blaise Leclerc, Les clés d'un sol vivant, Mens, Terre Vivante, (ISBN 978-2-36098-277-6), p. 169
  3. « Après la pluie, laissez le sol ressuyer avant de le travailler », sur biojardinservices.com (consulté le 16 décembre 2018)
  4. X-Media, « Comment savoir si le sol est suffisamment ressuyé? », sur mon-ViTi, (consulté le 16 décembre 2018)


  • Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de la géologie
  • Portail du jardinage et de l’horticulture
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.