Richard Tousey

Biographie

Il étudie à l'université Harvard où il obtient en 1933 son doctorat sous la direction de Theodore Lyman, et y devient alors professeur, avant d'enseigner ensuite à l'université Tufts. En 1941, il travaille au Naval Research Laboratory des États-Unis pour y développer des améliorations dans le domaine militaire.

Il est l'un des pionniers du développement des fusées servant à la recherche en astronomie, comme l'observation du soleil depuis l'espace. Il permet notamment les prises des premières photographies du soleil dans le spectre ultraviolet, utilisant une fusée V2 récupérée de la guerre[1]. Grâce à cela, il découvre la série de Lyman dans le spectre solaire. Puis il approfondit ses études sur le soleil et l'atmosphère terrestre à l'aide de fusées de fabrication américaine. Il envoie ensuite avec son groupe de recherche des coronographes et satellites, ainsi que deux expériences à mener dans la station spatiale Skylab.

En 1978, près 37 ans à travailler au Naval Research Laboratory, il prend sa retraite.

Récompenses

Bibliographie

  • Bulletin of the American Astronomical Society 29, 1494 (1997) (online)

Références

  1. « Richard Tousey, 88; Solar Physicist », The New York Times, (lire en ligne)
  2. Brueckner, Guenter, « Obituary: Richard Tousey », Physics Today, vol. 50, no 9, , p. 98 (DOI 10.1063/1.881895, lire en ligne[archive du ])
  3. « Henry Draper Medal », National Academy of Sciences (consulté le 24 février 2011)

Liens externes

  • Portail des États-Unis
  • Portail de l’astronomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.