Rik Pauwels

Rik Pauwels, né le , est un joueur et entraîneur de football belge qui évoluait au poste de gardien de but. Auteur d'une carrière de joueur anonyme dans les divisions inférieures, sa reconversion comme entraîneur est couronnée de succès, remportant deux fois la Coupe de Belgique et deux fois le championnat. Il a pris sa retraite en 1994.

Rik Pauwels
Biographie
Nationalité Belge
Naissance
Lieu Belgique
Période pro. ?-1974
Poste Gardien de but
Entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1962-1963 Tubantia Borgerhout? (?)
1971-1976 KSK 's Gravenwezel? (?)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1971-1972 KSK 's Gravenwezel0[1]
1975-1976 KSK 's Gravenwezel0
1976-1978 Berchem Sport (adjoint)0
1978-1981 KSK Beveren (adjoint)0
1981-1982 Waterschei THOR0
1982-1984 KSK Beveren (adjoint)0
1984-1986 KSK Beveren0
1986-1989 KRC Malines0
1989-1990 KSK Beveren0
1990-1991 K Boom FC0
1993-1994 KRC Malines0
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Carrière

Rik Pauwels n'a pas une grande carrière de joueur. Le plus haut niveau auquel il preste est la troisième division, sous les couleurs du Tubantia Borgerhout[2]. Au début des années 1970, il est joueur-entraîneur au KSK 's Gravenwezel, qu'il mène à la Promotion en 1971. Lorsque le club est relégué trois ans plus tard, il part à Berchem Sport, où il devient entraîneur-adjoint tout en s'occupant de certaines équipes de jeunes[3].

En 1978, Urbain Braems, l'entraîneur du KSK Beveren, récent vainqueur de la Coupe de Belgique, annonce son départ du club. Il suggère à ses dirigeants d'engager Rik Pauwels pour assister son successeur, Robert Goethals, un conseil que la direction suit. Dès sa première saison au club, il remporte le titre de champion de Belgique, une première dans l'histoire de Beveren. Après trois saisons comme adjoint, il est nommé entraîneur principal du Waterschei THOR[3]. Pour sa première année dans le rôle de « T1 », il mène l'équipe à la victoire en Coupe. Il décide alors de retourner à Beveren, où il devient l'adjoint[3] de Braems, également revenu au club. Leur duo est couronné de succès avec une nouvelle victoire en Coupe de Belgique en 1983 et un second titre de champion un an plus tard.

Urbain Braems quitte à nouveau le club après ce nouveau titre et Rik Pauwels prend les commandes de l'équipe première. Il occupe ce poste pendant deux ans mais sans parvenir à réaliser les mêmes performances. En 1986, il part au KRC Malines[3], qui évolue en Division 2 depuis une décennie. Deux ans plus tard, il remporte le titre de champion et rémène le club parmi l'élite. Après avoir assuré le maintien du club en première division, il retourne une troisième fois au KSK Beveren en 1989[3]. Mais cette fois, les résultats ne sont pas à la hauteur et le club est en lutte pour éviter la relégation. Après 17 rencontres, il est licencié en janvier 1990[4]. Beveren finira néanmoins par chuter en deuxième division, accompagné par le KRC Malines.

Rik Pauwels rebondit en deuxième division au K Boom FC, où il remplace Leo Canjels[5] et termine la saison vice-champion mais ne parvient pas à remporter le tour final pour l'accession à la Division 1. Peu avant le terme de la saison suivante, il est licencié par ses dirigeants[3], le club ne pouvant plus être champion. Il reste deux ans sans emploi avant de reprendre du service en 1993 au KRC Malines. Hélas, les résultats sont très décevants et il est licencié à la mi-saison[3], le club terminant tout de même à la dernière place, synonyme de relégation au niveau inférieur. Après cela, Rik Pauwels se retire complètement du monde du football.

Palmarès

Annexes

Références

  1. http://krantenarchief.concentra.be/vw/article.do?id=GVA-19710508-01020007&lm=trainer&lm2=(%20header:%20trainer%20OR%20title:%20trainer%20)%20date:[19701103%20(%20header:%20TO%20OR%20title:%20TO%20)%2019750610]
  2. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  3. (nl) « Fiche de l'entraîneur », sur Belgian Soccer Database
  4. « Beveren licencie Pauwels! », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 30 avril 2015)
  5. « Football : Pauwels relaye Canjels », sur http://archives.lesoir.be/, 20 mars1990 (consulté le 30 avril 2015)
  • Portail du football
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.