Rivière-Matawin

Le hameau Rivière-Matawin (désigné populairement "Mattawin") est situé sur la rive Est de la rivière Saint-Maurice, en Mauricie, en la province de Québec, au Canada[1]. Jadis, Matawin était une municipalité autonome. Aujourd'hui, le territoire de Matawin fait partie de la municipalité de Trois-Rives.

Pour la rivière, voir Rivière Matawin.
Pour les articles homonymes, voir Matawin.
Rivière-Matawin
Géographie
Pays
Province
Région administrative
Municipalité régionale
Municipalité
Coordonnées
46° 54′ 53″ N, 72° 55′ 37″ O
Fonctionnement
Statut

Géographie

Plus précisément, ce hameau est situé dans le rang II (Sud-Ouest), dans l'ex-seigneurie de Batiscan. Ce hameau est positionné en face de l'île Matawin, à 3,8 km en amont de l'île des Cinq, à 8,2 km en amont des légendaires rapides du Manigonce et à 18,4 km en amont de l'embouchure de la rivière Mékinac. L'embouchure de la rivière Matawin se situe à un kilomètre au sud de l'île Matawin sur la rivière Saint-Maurice[2].

Par sa position géographique de long de la route 155 (Québec), à mi-chemin entre Grand-Mère et La Tuque, cette localité offre un accès aux différents territoires fauniques tel la Réserve faunique du Saint-Maurice. Plusieurs pourvoyeurs offrent des services d'hébergement et d'activités récréotouristiques.

Histoire

La colonisation du territoire débute dès le milieu du XIXe siècle, alors que les droits de coupes forestières commencent à être concédés en Moyenne et Haute-Mauricie par le Gouvernement du Québec. La foresterie a été le moteur du développement économique de Matawin. Au XXe siècle, les activités récréotouristiques (chasse, pêche, camping, activités nautiques, VTT, autoneiges, observations de la nature...) ont pris un essor considérable.

En 1996, la rivière Saint-Maurice a été la dernière rivière du Québec à cesser le transport du bois par flottaison. Pendant près de 150 ans, les entreprises forestières ont utilisé le courant de la rivière et de ses tributaires pour le transport du bois. Avant d'être empilés sur la glace en Haute Mauricie, les billes de bois étaient identifiées afin de les récupérer en aval par des baunes, notamment à La Tuque, aux Piles, à Grand-Mère, Shawinigan ou Trois-Rivières. La fin de la drave sur la rivière a engendré une rapide expansion des activités nautiques.

Au début de la colonisation du secteur, les pionniers se sont surtout établis sur la rive Ouest de la rivière Saint-Maurice, à cause de la qualité des terres pour l'agriculture. L'aménagement de la route reliant Grand-Mère à La Tuque attira plutôt les familles à s'établir sur la rive Est.

Le toponyme Matawin fait référence à la rivière du même nom.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. « Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Rivière Matawin (hameau) »
  2. Mesures de distance calculées par l'historien Gaétan Veillette (Saint-Hubert, QC) à partir de la carte de 1988 du "Service de la cartographie" du Ministère de l'Énergie et des Ressources, du Gouvernement du Québec.
  • Portail de la Mauricie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.