Rivière des Accores

La rivière des Accores coule dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, au Québec, au Canada, en traversant les municipalités régionales de comté suivantes:

Pour les articles homonymes, voir Accores.

Rivière des Accores
Caractéristiques
Longueur 29,3 km
Bassin collecteur Estuaire maritime du
Saint-Laurent
Régime Régime nivo-pluvial
Cours
Source Ruisseau de montagne
· Localisation Saint-Guy
· Altitude 303 m
· Coordonnées 48° 04′ 32″ N, 68° 46′ 19″ O
Confluence Petite rivière Rimouski
· Localisation Saint-Valérien
· Altitude 151 m
· Coordonnées 48° 16′ 35″ N, 68° 37′ 14″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (à partir de l'embouchure) Rivière Cossette
· Rive droite (à partir de l'embouchure)
Pays traversés Canada
Provinces  Québec
Région Bas-Saint-Laurent
MRC Les Basques et Rimouski-Neigette

Cette rivière se déverse sur la rive ouest de la petite rivière Rimouski laquelle coule vers le nord-est jusqu'à la rive Ouest de la rivière Rimouski; cette dernière coule vers le Nord jusqu'à la rive sud du fleuve Saint-Laurent où elle se déverse au cœur de la ville de Rimouski.

Géographie

La rivière des Accores prend sa source de ruisseaux de montagne, dans la municipalité de Saint-Guy dans la MRC Les Basques, dans les monts Notre-Dame. Cette source est située dans un pli appalachien qui est la prolongation vers le nord-est de la vallée du lac du Sud.

Cette source est située à 23,3 km au sud-est du littoral sud-est du fleuve Saint-Laurent, à 9,8 km au nord-est du centre du village Saint-Médard et à 17,1 km au sud du centre du village de Saint-Mathieu-de-Rioux.

À partir de sa source, la rivière des Accores coule sur 29,3 km, répartis selon les segments suivants:

  • 5,2 km vers le nord-est dans la municipalité de Saint-Guy, jusqu'à la limite de la municipalité d'Esprit-Saint;
  • 1,3 km vers le nord-est dans Esprit-Saint, jusqu'à la rive sud-ouest du lac Damas;
  • 4,5 km vers le nord-est, en traversant le lac Damas et le lac Cossette (deux lacs contiguës), jusqu'à la limite de la municipalité de Saint-Eugène-de-Ladrière;
  • 1,1 km vers le nord-est, en traversant la partie nord du lac Cossette, jusqu'à son embouchure (située au nord-est du lac);
  • 0,6 km vers le nord-est, jusqu'à la confluence de la rivière Cossette (venant de l'ouest);
  • 3,6 km vers le nord-est, jusqu'à la rive sud-ouest du lac des Vingt-Quatre Arpents;
  • 1,5 km vers le nord-est en traversant en partie le lac des Vingt-Quatre Arpents (longueur: 1,4 km; altitude: 208 m), jusqu'au détroit le reliant au lac Doucette;
  • 1,1 km vers le Nord, en traversant un détroit de 0,4 km et en traversant une partie du lac Doucette (longueur: 2,6 km; altitude: 208 m) sur 0,7 km, jusqu'au barrage situé à l'embouchure du lac;
  • 5,6 km vers le nord-est, jusqu'à la limite de la municipalité de Saint-Valérien;
  • 4,5 km vers le nord-est dans Saint-Valérien, jusqu'à sa confluence[1].

La rivière des Accores se déverse dans un coude de la rive ouest de la petite rivière Rimouski. Cette confluence est située à 13,3 km au sud-est du littoral sud-est du fleuve Saint-Laurent, à 3,8 km à l'ouest de la rivière Rimouski et à 2,6 km au nord-ouest du cours de la rivière Noire (rivière Rimouski).

Toponymie

Le mot « accore » comporte ces variantes de graphie: écor, écore, écorres et escore. Ce terme a été défini ainsi par l'hydrographe Jean Deshayes sur sa carte marine de l'embouchure de la rivière de S. Laurens (1686): « un milieu entre le haut et le bas d'un fond penchant », signifiant sa ligne médiane.

Dans l'usage populaire, le sens général d'un accore se réfère au bord escarpé d'une rivière ou d'un talus. Provenant du néerlandais "schor", ce mot signifie escarpé, abrupt. Ce mot se présente généralement comme un substantif masculin; par exception, N.-E. Dionne, dans le Parler populaire des Canadiens français (1909), lui attribue un genre féminin. Le même Dionne explique que ce mot est utilisé adjectivement, avec le même sens que le substantif.

Le Dictionnaire du français Plus (1987) définit le mot comme un adjectif qui «se dit d'une côte dépourvue d'estran, plongeant à pic en eau profonde». Le Dictionnaire québécois d'aujourd'hui (1992) définit le terme écore comme le « bord escarpé d'un cours d'eau »[2].

Le toponyme Rivière des Accores a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Commission de toponymie du Québec[3].

Notes et références

  1. Segments du cours de la rivière mesurés à partir de l'Atlas du Canada du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  2. Source: Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  3. « Rivière des Accores », sur Commission de toponymie du Québec (consulté le 22 décembre 2018)

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail du Bas-Saint-Laurent
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.