Rivne

Rivne (en ukrainien Рівне ; en polonais Równe) est une ville du nord-ouest de l'Ukraine et la capitale administrative de l'oblast de Rivne. Sa population s'élevait à 246 535 habitants en 2019.

Rivne
Рівне

Héraldique

Drapeau

Rivne : avenue Soborna
Administration
Pays Ukraine
Subdivision  Oblast de Rivne
Maire Volodymyr Homko
Code postal 33000 — 33499
Indicatif tél. +380 362
Démographie
Population 246 535 hab. (2019)
Densité 4 233 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 37′ nord, 26° 15′ est
Altitude 136 m
Superficie 5 824 ha = 58,24 km2
Divers
Première mention 1283
Statut Ville depuis 1939
Ancien(s) nom(s) Rovno
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Rivne
Rivne
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Rivne
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Rivne
Liens
Site web www.city-adm.rv.ua
Sources
Liste des villes d'Ukraine

    Géographie

    Rivne est arrosée par la rivière Oustia et se trouve à 259 km  298 km par la route  à l'ouest de Kiev.

    Histoire

    Au XIVe siècle, la ville fit partie du Grand-duché de Lituanie, puis de la République des Deux Nations à partir de 1569, avant d'intégrer l'Empire russe en 1793.

    Pendant la Première Guerre mondiale, Rivne s'est successivement retrouvée sous contrôle allemand, bolchevik en 1919, puis polonais en 1920. À la fin du conflit, en accord avec les clauses de la Paix de Riga de 1921, la ville est revenue à la Pologne pendant l'entre-deux-guerres. À la veille de la Seconde Guerre mondiale la population était juive pour moitié, mais aussi ukrainienne, polonaise ou russe.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, à la suite de la signature du Pacte germano-soviétique le , la ville est occupée par l'Armée rouge puis annexée par l'Union soviétique le 17 septembre 1939. Le , Rivne devint la capitale administrative de l'oblast de Rivne, une subdivision de la RSS d'Ukraine. Lorsque l'Allemagne nazie envahit l'Union soviétique en juin 1941, la ville tombe entre les mains de la Wehrmacht le 28 juin 1941. Le ghetto juif de Rivne est créé dans la foulée. En l'espace de deux jours, entre le 6 et le , 23 000 Juifs de tous âges et toutes conditions furent fusillés dans la forêt de Sossenki, à proximité de la ville. Les 5 000 survivants furent massacrés le lors de la liquidation du ghetto[1].

    La ville est un hub, ancien nœud ferroviaire important.

    Population

    Le taux de natalité s'élevait à 12,7 ‰ en 2012 (12,2 ‰ en 2011) ; le taux de mortalité était de 8,0 ‰ (7,8 ‰ en 2011) ; le taux d'accroissement naturel atteignait 4,7 ‰ en 2012 (4,4 ‰ en 2011).

    Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

    Évolution démographique
    1897 1904 1920 1926 1939 1943 1959
    24 57330 30023 70030 50043 00017 53159 598
    1970 1979 1989 2001 2011 2012 2013
    115 541178 956227 925248 813249 840250 174250 333
    2014 2015 2016 2017 2018 2019 -
    249 912249 639248 307247 356246 574246 535-

    Structure par âge

    0-14 ans : 14,9 % (18 789 hommes et 18 019 femmes)
    15-64 ans : 73,9 % (85 747 hommes et 100 569 femmes)
    65 ans et plus : 11,2 % (8 521 hommes et 15 266 femmes) (2013, officiel)

    Urbanisme

    Les lieux intéressants de Rivne sont le centre de la ville, qui offre deux rues principales : vul. Soborna et vul. Kiivska. Sur la place de l'Indépendance se trouve Kinopalats, le cinéma de Rivne. C'est un bâtiment ancien mais rénové il y a quelques années. Sur cette place se retrouvent beaucoup de jeunes, c'est donc l'endroit le plus animé de la ville.

    Personnalité

    Notes et références

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de l’Ukraine
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.