Robert Bemborough

Sir Robert Bemborough, mort en 1351, est un chevalier médiéval qui a mené la faction Montfortiste pendant le Combat des Trente, une bataille arrangée entre trente chevaliers des deux côtés pendant la Guerre de Succession de Bretagne, lutte pour le contrôle du duché entre la Maison de Montfort et la Maison de Blois. Il a été tué dans la bataille.

mort de Bemborough gravure du XIXe

Bemborough a été par la suite dépeint par des chroniqueurs comme un modèle de chevalerie, mais postérieurement dénigré comme un brigand qui a exploité des paysans locaux et des marchands

Contexte

Bemborough a mené la faction Montfortiste qui a contrôlé Ploërmel. Le Montfortisme a été soutenu, principalement par des chevaliers anglais. Il a été défié en combat singulier par Jean de Beaumanoir, le capitaine de Josselin, le bastion le plus proche contrôlé par la faction Blois soutenue par les Français. Selon le chroniqueur Jean Froissart, le duel purement personnel entre les deux chefs est devenu une plus grande joute quand Bemborough a suggéré un combat entre vingt ou trente chevaliers sur chaque côté, une proposition qui a été avec enthousiasme acceptée par de Beaumanoir. Ils se sont mis d'accord pour un combat rangé dans un champ marqué par un chêne à mi-chemin entre les deux forteresses.

Identité

Rien ne permet de préciser si Bemborough était anglais ou allemand. Son identité est un mystère et son nom est orthographié dans de nombreuses formes variables. Froissart écrit Brandebourch mais il apparaît aussi comme Bembro ou Brembo.  On donne parfois son prénom comme Robert, parfois comme Richard. Les chroniqueurs Jean Bel et Froissart disent qu'il était un chevalier allemand, mais des historiens en ont douté. L'auteur du XIXe siècle Harrison Ainsworth, s'inspirant de la version de langue Bretonne du nom, Pennbrock, a conclu que son nom réel était l'anglais Pembroke.

  • Portail du Moyen Âge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.