Robert Esmie

Robert Esmie, né le 5 juillet 1972 en Jamaïque, est un ancien athlète canadien qui s'est illustré en remportant un titre de champion olympique et deux titres de champion du monde dans l'épreuve du relais 4 × 100 mètres.

Robert Esmie
Informations
Disciplines 100 m
Période d'activité Années 1990
Nationalité Canada
Naissance 5 juillet 1972
Records
10 s 10 sur 100 mètres (1997)
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 2 0 1
Champ. du monde en salle 0 0 1

Carrière

Natif de Jamaîque, Robert Esmie passe sa petite enfance à Sudbury, au Canada.

En 1993, aux Championnats du monde de Stuttgart, il remporte la médaille de bronze du relais 4 × 100 mètres avec l'équipe du Canada composée de Glenroy Gilbert, Bruny Surin et Atlee Mahorn. L'année suivante, il décroche le titre des Jeux du Commonwealth de Victoria. En 1995, il se classe troisième de la finale du 60 mètres des Championnats du monde en salle de Barcelone, et remporte en août la finale du relais 4 × 100 m des Championnats du monde de Göteborg, associé à Donovan Bailey, Glenroy Gilbert et Bruny Surin. Avec le temps de 38 s 31, l'équipe canadienne devance l'Australie et l'Italie. L'année suivante, le Canada s'adjuge le titre du relais 4 × 100 m des Jeux olympiques de 1996 d'Atlanta (37 s 69), battant les États-Unis de près d'une demi-seconde. Robert Esmie est membre du relais victorieux, au même titre que Gilbert, Surin et Bailey, mais n'a pas participé aux séries (Carlton Chambers lui étant alors préféré). Considérée comme la meilleure équipe de relais au monde, le Canada obtient un nouveau titre mondial en 1997 lors des Championnats du monde d'Athènes. Esmie, Surin, Gilbert et Bailey devancent, avec le temps de 37 s 86, le Nigeria et le Royaume-Uni.

Palmarès

Jeux olympiques

Championnats du monde

Championnats du monde en salle

Jeux du Commonwealth

Liens externes

Notes et références

    • Portail de l’athlétisme
    • Portail du Canada
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.