Roberto Porta

Roberto Porta (né le à Montevideo - mort le à Buenos Aires) est un joueur de football uruguayen naturalisé Italien.

Roberto Porta

Mazurkiewicz, Porta (au centre) et Morena (1974)
Biographie
Nationalité Uruguayen
Italien
Naissance
Lieu Montevideo (Uruguay)
Décès
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,66 m (5 5)
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
Nacional
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1931 Nacional
1931–1934 Independiente
1934–1936 Ambrosiana-Inter 057 0(13)
1936–1946 Nacional 310 (133)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1935 Italie 001 00(0)
1937–1945 Uruguay 034 0(14)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1974 Uruguay
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Carrière

Neveu d'un joueur du Nacional des années 1910, Abdón Porte, Roberto Porta commence dans le même club que son oncle. Ses débuts avec le maillot des tricolores se déroulent lors d'un match amical contre Central Español, le 24 novembre 1928. Deux ans plus tard, il est placé en équipe première en 1931 (après un an d'arrêt du championnat en raison de la Coupe du monde 1930) et joue sa première saison en Uruguay.

Cependant, il quitte les tricolores et signe à l'Independiente en Argentine, tout comme son coéquipier Enrique Fernández. En 1934, Porta est recruté par l'Ambrosiana-Inter, avec son beau-frère Ricardo Faccio. À l'Inter pendant deux saisons, il dispute 57 matchs et marque 13 buts (dont 53 matchs et 12 buts en championnat)[1]. Il acquiert également la nationalité italienne. Et c'est avec le maillot de l'équipe nationale italienne que Porta joue son premier match international, contre la Hongrie à Milan le 24 novembre 1935, rencontre comptant pour la Coupe internationale 1933-1935. Le match se termine sur le score nul de 2-2, un résultat qui permet à l'Italie de remporter le trophée. C'est la seule apparition de Porta avec la squadra azzurra[2].

En 1936, il retourne dans son pays natal pour revêtir le maillot du Nacional. Porta devient bientôt l'un des piliers des tricolores. Luis Ernesto Castro, Aníbal Ciocca, Atilio García, Bibiano Zapirain et Porta constituent la ligne offensive de 1939 à 1943 qui remporte cinq titres nationaux consécutifs, soit le premier Quinquenio du football uruguayen. En 1937, parallèlement, Porta fait ses débuts avec l'équipe d'Uruguay. Il gagne la Copa América 1942 et compte un total de 34 sélections et 14 buts avec la Celeste[3]. En 1946, après un dernier titre gagné avec le Nacional, Porta met un terme à sa carrière.

Il devient plus tard entraîneur. Il est notamment le sélectionneur de l'équipe d'Uruguay à la Coupe du monde 1974 (qualifiée pour le Mondial par Hugo Bagnulo). Cependant, l'aventure se termine au premier tour et Porta est remplacé après la compétition par Juan Alberto Schiaffino.

Palmarès

Club

Nacional : 1939, 1940, 1941, 1942, 1943, 1946

Équipe nationale

Italie : Coupe internationale 1933-1935
Uruguay : Copa América 1942

Notes et références

  1. (it) « Roberto Porta - Inter - Almanacco nerazzurro », sur Inter F.C. (consulté le 20 février 2011)
  2. (en) Maurizio Mariani, « Italy - International Matches 1930-1939 », sur RSSSF, (consulté le 20 février 2011)
  3. (en) Roberto Mamrud, « Players Appearing for Two or More Countries », sur RSSSF, (consulté le 20 février 2011)

Liens externes


  • Portail du football
  • Portail de l’Uruguay
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.