Robustesse (ingénierie)

En ingénierie, la robustesse d'un système se définit comme la « stabilité de sa performance ».

Pour les articles homonymes, voir robustesse.
Ariane 4 : exemple de système industriel robuste.

On distingue trois types de systèmes :

  • les systèmes non-performants, qui ne remplissent pas les fonctionnalités attendues par l'utilisateur ;
  • les systèmes performants fragiles, qui sont performants mais uniquement pour une plage réduite des paramètres internes ou externes ;
  • les systèmes performants robustes, qui restent performants malgré des conditions externes présentant de larges variations d'amplitude (exemple : variation de température, d'adhérence au sol, dispersion d'usinage...).

Exemples industriels

  • Systèmes non-performants :
    • véhicules automobiles soviétiques des années 1980 par rapport aux automobiles japonaises et occidentales ;
    • hydravion géant Hughes H-4 Hercules (n'ayant jamais réussi à décoller en altitude commerciale) ;
    • Système d'Exploitation : Windows Vista (attendu pour ses performances "révolutionnaires" mais loin d'être convenables et stables).
  • Systèmes performants fragiles :
    • fusée Ariane 5 (performance = plus grosse charge spatiale embarquable, moteur Vulcain non polluant - fragilité à ses débuts = explosion du vol 501 - « robustifiée » depuis) ;
    • iPhone (performance = téléphone, fragilité = non rechargeable sur USB, etc.) ;
    • train ICE 1 (performance = train très rapide - fragilité = roues peu résistantes).
  • Systèmes performants robustes :
    • réseau Internet (performance = croissance rapide des interconnexions machines - robustesse = communication inter-machines maintenue en cas d'attaque nucléaire) ;
    • train TGV (performance = train rapide - robustesse = haute stabilité de la trajectoire en cas de déraillement) ;
    • avion Airbus A320 (performance = communité de la cabine de pilotage 318-321, commandes électriques de vol - robustesse = vol possible avec un réacteur en panne) ;
    • fusée Ariane 4.
  • Portail des technologies
  • Portail de la production industrielle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.