Roche carbonatée

Les roches carbonatées sont des roches sédimentaires résultant de la compaction de sédiments carbonatés et dont la composition en carbonates est d'au moins 50 %[1].

Répartition des sédiments marins dans l'Océan mondial. Jaune : sédiments carbonatés biogènes.

Les géologues distinguent les roches carbonatées bioclastiques (roches biogènes résultant de l'accumulation de squelettes et de fragments animaux ou végétaux) et les roches carbonatées physico-chimiques (roches résultant de la précipitation directe de carbonates)[2].

Notes et références

  1. Alain Foucault et Jean-François Raoult, Dictionnaire de géologie, Paris, Dunod, (réimpr. 1984, 1988, 1995, 2000, 2005), 7e éd. (1re éd. 1980), 388 p. (ISBN 978-2-10-054778-4), p. 59 – 60.
  2. Alain Foucault, Le guide du géologue amateur, Dunod, , p. 81.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


  • Portail de la géologie
  • Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.