Rosenthaler Platz

Rosenthaler Platz (littéralement « Place Rosenthal ») est une intersection à Berlin-Mitte dans l'arrondissement de Mitte, traversé d'est en ouest par la Torstraße et vers lequel converge Brunnenstraße, Rosenthaler Straße et Weinbergsweg. Il ne s'agit pas d'une place au sens strict du terme, mais d'un carrefour connu dans la ville autour duquel se déroule un nombre important d'activités culturelles, commerciales et nocturnes.

Rosenthaler Platz

La place en décembre 2005
Situation
Coordonnées 52° 31′ 48″ nord, 13° 24′ 06″ est
Pays Allemagne
Ville Berlin
Quartier(s) Mitte
Début Torstraße
Fin Rosenthaler Straße, Brunnenstraße
Morphologie
Type Place
Fonction(s) urbaine(s) Carrefour de lignes de transport
Longueur 40 m
Largeur 25 m
Histoire
Création 1910

La place est nommée d'après le village de Rosenthal qui est depuis devenu un quartier de Berlin

Histoire

Porte de Rosenthal

La porte de Rosenthal en 1860, qui donne sur la Brunnenstraße

Lors de l'édification du mur de douane et d'accise de Berlin dans les années 1730, on aménage un point de passage dans le mur à cet endroit pour contrôler les allées et venues et effectuer l'octroi. La porte ouvre en 1735[1] sous le nom de porte de Rosenthal (Rosenthaler Tor) car c'est le nom du faubourg de Rosenthal (Rosenthaler Vorstadt) qui s'étend tout autour, dans lequel Frédéric II de Prusse loge des gastarbeiters saxons. La place environnante reçoit par conséquent le nom de place de la porte de Rosenthal (Platz am Rosenthaler Tor). Le bâtiment initial de la porte, fonctionnel et sans ornements, est entièrement démoli dans les années 1780, et une porte monumentale est reconstruite sur les fondations existantes. Avant même que la porte de brandebourg ne soit terminée, la porte de Rosenthal est ouverte en 1788 après un an de travaux sous l'égide de Georg Christian Unger, l'architecte de Frédéric II.[2].

La porte de Rosenthal était conçue sur le modèle d'un arc de triomphe d'architecture romaine à trois baies, dont la baie centrale est la plus vaste. Chacune des baies en arcades sont structurées par deux colonnes cylindriques non engagées. Les deux baies latérales sont surmontées de deux frontons triangulaires sur lequel se dresse deux ronde-bosses avec statues d'aspect antique. L'arcade de gauche était occupée par les gardes du contrôle douanier et l'arcade de droite par les officiers chargés de prélever l'accise[2].

Jusqu'en 1750, cette porte était la seule porte du nord de Berlin où les juifs avaient un droit de passage. Au sud ils pouvaient également passer par la porte de Halle. En 1750, on les autorisa à circuler également par la porte de Prenzlau[2].

Place de Rosenthal

Alors que le mur de douane et la porte de Rosenthal sont démolis entre 1866 et 1868, la place ne sera renommée par son nom actuel que le [3].

Transports

Outre la ligne 8 du métro de Berlin située sous la place, Rosenthaler Platz est également desservi par des lignes de tramway

  • Mitte, Am Kupfergraben ↔ Schillerstraße ou Rosenthal Nord
  • Gare du Nord ↔ Ahrensfelde
  • Mitte, Am Kupfergraben ↔ Pasedagplatz

ainsi que par des lignes d'autobus

Dans la fiction

Galerie de photos historiques

Notes et références

  • Portail de Berlin
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.