Roue à livres

Une roue à livres est un instrument mécanique constitué d'une roue dont les pales servent d'étagères à livres. La rotation de la roue permet à son utilisateur de consulter plusieurs livres à la fois[1].

Charles V ayant ordonné la traduction d'Aristote, le chanoine en rédige la version française, deux tomes de l’original sont posés sur une roue à livres, un secrétaire en apporte un troisième. Enluminure du prologue de Politiques, Economiques, Ethique d'Aristote, traduction de Nicolas Oresme, vers 1370.
Charles V de France
Charles V de France
La roue à livres, illustration figurant dans l'ouvrage Le diverse et artificiose machine del Capitano Agostino Ramelli de Agostino Ramelli. Ce schéma est utilisée pour la collection éponyme aux éditions Les Belles Lettres.
Pupitre d'une façon particulière, & très commode pour les gens d'étude, illustration figurant dans l'ouvrage Recueil d'Ouvrages Curieux de Mathématique et de Mécanique, ou Description du Cabinet de Monsieur Grollier de Servière et provenant du cabinet de curiosités de Nicolas Grollier de Servière.

Notes et références

  1. Guglielmo Cavallo et Roger Chartier, « Les modèles de lecture des temps modernes », exposition Choses lues, choses vues, sur bnf.fr.
  • Sciences de l’information et bibliothèques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.