Roustavi

Roustavi (en géorgien რუსთავი) est une ville du sud-est de la Géorgie, située dans la province de Basse Kartlie, à 25 kilomètres de la capitale du pays, Tbilissi. Elle est bordée par la rivière Koura.

Roustavi
რუსთავი

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Géorgie
Subdivision Basse Kartlie
Indicatif téléphonique +995
Démographie
Population 126 000 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 41° 32′ nord, 45° 00′ est
Altitude 588 m
Histoire
Statut Ville
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Basse Kartlie
Roustavi
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
Roustavi
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
Roustavi
Liens
Site web www.rustavi.ge

    Selon l'Office national des statistiques de Géorgie elle compte 126 000 habitants au [1].

    Elle serait la ville de naissance de Chota Roustavéli.

    Histoire

    L'homme vivait sur l'emplacement de l'actuelle Roustavi, déjà au milieu de l'âge du bronze. Cette affirmation est confirmé par la découverte archéologique de poteries en argile à la rive droite du Mtkvari.

    Une plus grande population se crée de la fin de l'âge du bronze au début de l'âge du fer. Des fouilles archéologiques ont révélé quelques cités. Les habitants de Roustavi cultivaient du blé, de l'orge, des légumes, et faisaient de l'élevage. Ils étaient particulièrement habiles en métallurgie du fer et du bronze.

    La ville industrielle a été fondée en 1948 pour abriter les ouvriers d'un combinat métallurgique créé en 1941 pour traiter l'acier venant d'Azerbaïdjan. La ville prit le nom d'un ancien site détruit par le chef mongol Tamerlan.

    Durant la Seconde Guerre mondiale, des prisonniers de guerre allemands furent employés par les Soviétiques pour reconstruire le vieux Roustavi. Le vieux Roustavi est de style stalinien, alors que le nouveau Roustavi est essentiellement composé de blocs d'appartements sans valeur architecturale.

    La chute de l’Union soviétique en 1991 s'est avérée désastreuse pour Roustavi et sa région. La population est passée de 160 000 habitants au milieu des années 1990 à seulement 116 384 habitants en 2002. Les deux tiers de la population de la ville sont sans emploi, car les usines ont fermé.

    Âge de la ville

    Roustavi est une ancienne ville Géorgienne. L'auteur des chroniques géorgiennes, Léonti Mroveli nomme comme fondateur de la ville, la femme de Karthlos. Il existe une deuxième information de Léonti Mrovéli qui nomme la ville de Roustavi entre autres lors des combats d'Alexandre le Grand en Kartli. Par conséquent, au IVe siècle av. J.-C., la ville de Roustavi existe déjà.

    Population

    Évolution démographique

    1979 : 129 084 (recensement)
    1989 : 159 016 (recensement)
    2002 : 116 384 (recensement)
    2004 : 115 000 (estimation)
    2005 : 115 500 (estimation)
    2006 : 118 200 (estimation)
    2015 : 125 200 (recensement)
    2016 : 126 000 (estimation)

    Composition ethnique

    Population2002[2]
    Géorgiens102 151
    Abkhazes44
    Ossètes1 410
    Arméniens2 809
    Russes3 563
    Azéris4 993
    Grecs257
    Ukrainiens395
    Kistes15
    Yézidis293
    Totale116 384

    Notes et références

    • Portail de la Géorgie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.