Roux-Combaluzier

Roux-Combaluzier est une entreprise d'ascenseurs qui a fusionné en 1969[1] avec Schindler, fabricant suisse.

Ne doit pas être confondu avec Drieux-Combaluzier.
Ascenseur Roux, Combaluzier et Lepape de la tour Eiffel.

Longtemps « Roux et Combaluzier » a été dans la langue populaire ou familière le synonyme d'une sorte de gémellité, avec une nuance de rudesse reliée à l'industrie métallurgiste.

Si l'on parle des « Roux et Combaluzier » de la critique gastronomique, on veut parler de deux inséparables, et en même temps d'un certain manque de finesse. Frédéric Dard a bien utilisé cette nuance pour décrire des couples de policiers. Franquin a poussé la description avec « Ducran et Lapoigne ». Georges Perec fait de « Roux et Combaluzier » une référence bibliographique fictive dans son pastiche Cantatrix Sopranica L.. Boris Vian emploie le nom Combaluzier avec d'autres noms de fabricants d'ascenseur dans sa Java des chaussettes à clous.

Notes et références

  • Portail des entreprises
  • Portail de la Suisse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.