Royale Union saint-gilloise

La Royale Union saint-gilloise (ou Royale Union SG) est un club de football belge originaire de la commune bruxelloise de Saint-Gilles et fondé le .

Royale Union saint-gilloise
Généralités
Nom complet Royale Union saint-gilloise
Surnoms les Apaches
Union 60
Noms précédents Union saint-gilloise
Royale Union
Fondation
Statut professionnel Professionnel
Couleurs Bleu et jaune
Stade

Stade Joseph-Marien (1919-2016, depuis 2018)

Stade Roi Baudouin (2016-2018)
(50 000 places)
Siège Chaussée de Bruxelles, 223
1190 Forest
Championnat actuel Division 1B
Propriétaire Tony Bloom
Président Tony Bloom[1]
Entraîneur Thomas Christiansen
Joueur le plus capé Henri Diricx (314)
Meilleur buteur Lodewijk Diricx (129)
Site web www.rusg.be
Palmarès principal
National[2] Champion de Belgique (11)
Coupe de Belgique (2)
International[2] Coupe Ponthoz (3)
Coupe Dupuich (4)

Maillots

Domicile
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D2 2019-2020
0

Dernière mise à jour : 3 août 2018.

Depuis les années 1920, son stade est situé sur le territoire de la commune voisine de Forest, et est porteur du matricule 10. Ses couleurs sont jaune et bleu.

L'Union est un des clubs les plus titrés de l'histoire du football belge. Sa grande période se déroule avant la Seconde Guerre mondiale. Dans le langage familier, le club devint l'Union 60 à la suite d'une fameuse série de 60 matchs d'affilée sans concéder de défaite entre 1933 et 1935.

Le club évolue en Division 1B lors de la saison 2018-2019.

Histoire

Prémices

Union saint-gilloise (1903-1904)
Assis de gauche à droite : Max Tobias, Alexandre Wigand, Gustave Vanderstappen, Pierre Destrebecq, Charles Vanderstappen. Milieu : Guillaume Vanden Eynde, Paul Grumeau, Jack Romdenne. Debout : François Leroy, Joseph Vanderstappen, Edgard Poelmans

Créé le par une bande de copains, l'Union saint-gilloise s'affilie l'année suivante a l'UBSSA, ancêtre de l'URBSFA. Il y commence en deuxième division de la série du Brabant. Lors de ses premières années d'existence, le club joue sur des terrains situé à Uccle, Saint-Gilles et Forest. Pour la saison 1900-1901, le club termine premier de sa série et est promu en première division. Le club alterne les bons résultats, remportant trois fois le challenge international du Nord et allant même à être sept fois champion en première division jusqu'en 1914-1915, date d'arrêt de la compétition pour cause de Première Guerre mondiale.

Après guerre et bonnes performances

Peu de temps après la guerre, l'Union joue dans son nouveau stade du Parc Duden. Cette période est aussi synonyme de performance du milieu des années 1920 jusqu'au début des années 1930 où le club connaît un coup de mou. En 1931, le club rebaptise son Stade du Parc Duden en Stade Joseph Marien en l'honneur de son ancien président. Lors des saisons 1933, 1934 et 1935, l'Union est trois fois champion en trois ans et accumule les bonnes performances car l'Union aligne 60 matchs consécutifs sans connaître la défaite[3]. Finalement, le rival, le Daring Club de Bruxelles mettra fin à ce record qui n'a toujours pas été égalé à ce jour en Division 1. Pour cette performance, le club recevra le surnom d'Union 60.

Aller et retour dans les séries nationales

Club familial, l'Union ne franchit pas l'écueil du professionnalisme. La sanction ne se fit pas attendre. L'Union bascula en Division 2 en 1965 et fit depuis l'ascenseur entre la première division et la Promotion.

Débuts du professionnalisme

Union scolaire saint-gilloise

L'Union scolaire saint-gilloise a été créée le , par des membres du « matricule 10 » mais avec une structure propre qui lui vaut d'être acceptée de manière distincte au sein de l'UBSSA (actuelle URBSFA), dès le .

Cette entité est un « club satellite » de l'Union st-gilloise, pour laquelle elle est recrute et forme de nombreux jeunes de l'agglomération bruxelloise.

En décembre 1926, l'Union scolaire SG est reprise en regard du numéro 50 dans la première liste d'immatriculation des clubs, publiée par la fédération dans son organe officiel (« La Vie Sportive »).

L'Union scolaire dont les terrains se trouvaient « avenue de l'Aulne » à Uccle, puis à la « rue Joseph Bens », dans la même localité, devient autonome en 1947 et est reconnue « Société royale » en 1951.

L'Union scolaire saint-gilloise est dissoute en 1968, son matricule 50 est radié de la liste fédérale.

Palmarès et statistiques

Titres et trophées

Compétitions officielles Compétitions internationales
Compétitions régionales Tournois saisonniers
  • Coupe Jos Peeters (0) :



Récompenses individuelles

Cinq joueurs de l'Union saint-gilloise terminèrent meilleurs buteurs du championnat de D1:

Un joueur de l'Union saint-gilloise termina Meilleur buteur du championnat de D2:

Participation aux championnats nationaux

Statistiques mises à jour le (terme de la saison 2018-2019)

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I1re nationale58113
II2e nationale23311
III3e nationale27342
IV4e nationale21
V5e nationale00
 
 TOTAUX1101883
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Avant 1901, l'Union saint-gilloise s'illustre dans la compétition régionale du Brabant, appelée Division 2, à laquelle le club prend part pour la première fois lors de la saison 1898-1899, terminant sixième sur huit.

Classée troisième sur onze lors de sa deuxième saison, l'Union brille dès la troisième en 1900-1901. L'Union saint-gilloise survole cette compétition qui se termine par un tournoi final appelé Division 1. Les jaunes et bleus remportent 10 matches pour un seul partage, en ayant inscrit 57 buts pour 15 concédés. L'Union gagne la finale, et donc le titre officieux de champion, sur un score sans appel: 12-0. Son adversaire était le Daring.

Les performances unionistes amènent la Fédération belge à autoriser le club à rejoindre la plus haute division dès la saison suivante. À cette époque, aucune montée ou descente selon les seuls classements sportifs n'était encore prévue par les règlements.

Classement saison par saison

De 1900 à 1952, la plus haute division du football professionnel est dénommée "Division d'Honneur", jusqu'en 1904 ce championnat est composé de 2 séries de 5 équipes qui s'affrontent dans un premier championnat à l'issue duquel les équipes les mieux classées des 2 séries s'affrontent dans un tour final afin de déterminer le champion. L'antichambre de l'élite quant à elle est appelée "division 1".

Entre 1952 et 2016, le premier échelon est rebaptisé « Division 1 », le second « division 2 », le troisième « division 3 » (2 séries) et le quatrième « Promotion » (2 séries).

À partir de 2016, à la suite de la réforme du football professionnel belge, la Division 1 est renommée « Division 1A » (16 équipes) et la division 2 « Division 1B » (8 équipes). A la fin d'une première phase de championnat classique, une équipe de Division 1A est reléguée en division 1B, une équipe de division 1B est promue en division 1B. Le reste des équipes se répartissent en 3 groupes appelés « Play-Off » :

-Play-Off 1 : où les six meilleurs équipes de Division 1A à se disputent le titres et les tickets européens.

-Play-Off 2 : où neuf équipes de Division 1A et 3 équipes de Division 1B s'affrontent dans deux groupes pour le dernier ticket européen qui se jouera lors d'un match barrage contre une équipe de Play-Off 1

-Play-Off 3 (ou Play-Down): où les quatre dernière équipes de Division 1B se disputent le maintien, la dernière équipes étant réléguée à l'échelon inférieur nommée "Division 1 amateur".

Ordre Saison Division Classement final Remarques
11901-1902Division d'Honneur B1er/5Tour Final (3e/5)
21902-1903Division d'Honneur B2e/5Tour Final (2e/5)
41903-1904Division d'Honneur A1er/5Champion (1)
31904-1905Division d'Honneur1er/11Champion (2)
51905-1906Division d'Honneur1er/10Champion (3)
61906-1907Division d'Honneur1er/10Champion (4)
71907-1908Division d'Honneur2e/10
81908-1909Division d'Honneur1er/12Champion (5)
91909-1910Division d'Honneur1er/10Champion (6)
101910-1911Division d'Honneur4e/12
111911-1912Division d'Honneur2e/12
121912-1913Division d'Honneur1er/12Champion (7)
141913-1914Division d'Honneur2e/12
1914-1918Championnats interrompus
151919-1920Division d'Honneur2e/12
161920-1921Division d'Honneur2e/12
171921-1922Division d'Honneur2e/12
181922-1923Division d'Honneur1er/14Champion (8)
191923-1924Division d'Honneur2e/14
201925-1926Division d'Honneur4e/14
211926-1927Division d'Honneur6e/14
221927-1928Division d'Honneur8e/14
231928-1929Division d'Honneur11e/14
241929-1930Division d'Honneur8e/14
251930-1931Division d'Honneur12e/14
261931-1932Division d'Honneur3e/14
271932-1933Division d'Honneur1er/14Champion (9)
281933-1934Division d'Honneur1er/14Champion (10)
291934-1935Division d'Honneur1er/14Champion (11)
301935-1936Division d'Honneur3e/14
301936-1937Division d'Honneur3e/14
311937-1938Division d'Honneur3e/14
321938-1939Division d'Honneur6e/14
1939-1941Championnats interrompus
331941-1942Division d'Honneur9e/14
341941-1942Division d'Honneur9e/14
351942-1943Division d'Honneur11e/16
361943-1944Division d'Honneur7e/16
371945-1946Division d'Honneur8e/19
381946-1947Division d'Honneur13e/19
391947-1948Division d'Honneur10e/16
401948-1949Division d'Honneur16e/16Relégué
411948-1949Division 12e/16
421950-1951Division 11er/16Champion et Promu
431951-1952Division d'Honneur4e/16
441952-1953Division 18e/16
451953-1954Division 114e/16
461954-1955Division 14e/16
471955-1956Division 13e/16
481956-1957Division 19e/16
491957-1958Division 16e/16
501958-1959Division 19e/16
511960-1961Division 114e/16
521962-1963Division 115e/16Relégué
531963-1964Division 21er/16Champion et Promu
541964-1965Division 115e/16Relégué
551965-1966Division 26e/16
561966-1967Division 211e/16
571967-1968Division 22e/16Promu
581968-1969Division 112e/16
591969-1970Division 114e/16
601970-1971Division 110e/16
611971-1972Division 19e/16
621972-1973Division 115e/16Relégué
631973-1974Division 213e/16
641974-1975Division 215e/16Relégué
651975-1976Division 3A1er/16Champion et Promu
661976-1977Division 24e/16
671977-1978Division 210e/16
681978-1979Division 214e/16
691979-1980Division 215e/16Relégué
701980-1981Division 3A15e/16Relégué
711981-1982Promotion B4e/16
721982-1983Promotion B1er/16Champion et Promu
731983-1984Division 3A1er/16Champion et Promu
741984-1985Division 29e/16
751985-1986Division 215e/16Relégué
761986-1987Division 3A5e/16
771987-1988Division 3A9e/16
781988-1989Division 3A11e/16
791989-1990Division 3A5e/16
791990-1991Division 3A8e/16
801991-1992Division 3A6e/16
811992-1993Division 3A15e/16
821993-1994Division 3A9e/16
831994-1995Division 3A5e/16
841995-1996Division 3A2e/16Promu
851996-1997Division 217e/18Relégué
861997-1998Division 3A4e/16
871998-1999Division 3A13e/16
871999-2000Division 3A5e/16
882000-2001Division 3B12e/16
892001-2002Division 3B7e/16
892002-2003Division 3B7e/16
892003-2004Division 3B7e/16Champion et Promu
902004-2005Division 214e/18
912005-2006Division 215e/18
922006-2007Division 28e/18
932007-2008Division 217e/18Relégué
942008-2009Division 3A11e/16
952009-2010Division 3B14e/18
962010-2011Division 3B5e/18Tour Final
972011-2012Division 3B12e/18
982012-2013Division 3B17e/18
992013-2014Division 3B6e/18Tour Final
1002014-2015Division 3B3e/18Promu
1012015-2016Division 26e/17
1022016-2017Division 1B4e/8Play-Off 2 (5e/6)
1032017-2018Division 1B6e/8Play-Off 3 (3e/4)
1042018-2019Division 1B3e/8Play-Off 2 (2e/6)
1052019-2020Division 1B4e/8Play-Off 2

Parcours européens

L'Union saint-gilloise participa à cinq éditions différentes de la Coupe des villes de foires, ancêtre de la Coupe de l'UEFA devenue Europa League en 2009. Les Unionistes atteignirent une fois le niveau des demi-finales.

En cinq participations, l'Union fut éliminée à quatre reprises par un des deux futurs finalistes.

Bilan général

Le club participe à cinq éditions de la Coupe des villes de foires.

Epreuves Part Cups Fin J V N D bm br "PTS" Prol TaB
CE3Coupe des Villes de Foires (55-71)50017521026291700
 TOTAUX50017521026291700
  • Part= Nombre de participations.
  • Cups= Trophées remportés.
  • Fin= Nombre de finales jouées.
  • J/V/N/D= matches joués, victoires, nuls, défaites.
  • bm/br= Buts marqués - Buts reçus (hors Tirs au but)
  • Pts= Points fictifs accumulés sur base de 3 pour une victoire et 1 pour un nul (si Tirs au but, points selon score après 120 min).
  • Prol= nombre de fois qu'une rencontre eut une prolongation.
  • TaB= nombre de fois que des "Tirs au but furent nécessaires.

Matches

Personnalités du club

Présidents

Au cours de son histoire, le club a été dirigé par vingt présidents différents.

Présidents de la Royale Union saint-gilloise
Rang Nom Période
1 Alfred Lombaert1897-1898
2 Charles Barette1898-1908
3 Paul Grumeau1908-1921
4 Joseph Marien1921-1933
5 Émile Mouvet1933-1935
6 Louis Leysen1935-1942
7 Pierre Desmet1942-1952
8 Emile Hanse1952-1963
9 Charles Van den Borre1963-1973
10 Jean Boddaer1973-1975
11 Ghislain Bayet1975-1976
12 Jean Boddaer1977-1986
Rang Nom Période
13 Jean Godefroid1986-1987
14 Jacques Baugniet1987-1990
15 Jean Godefroid (2)1990-1993
16 Charles Picqué1993-2000
17 Willy Michielsen2000-2002
18 Giovanni Ravasio2002-2006
19 Enrico Bove2006-2007
20 Willy Michielsen (2)2007-2009
21 Enrico Bove (2)2009-2013
22 Alain Vander Borght2013-2015
23 Jürgen Baatzsch2015-

Entraîneurs

De la saison 1905-1906 jusqu'à la saison 2015-2016, 35 entraîneurs se sont succédé à la tête de la Royale Union saint-gilloise.

Entraîneurs de la Royale Union saint-gilloise
Rang Nom Période
1 Joseph Romdenne1905-1911
2 Charles Griffiths1922-1923
3 Charles Griffiths (2)1933-1935
4 Paul Grumeau1943-1947
5 William Aitken1947-1948
6 André Vandeweyer1948-1959
7 Edmond Delfour1962-1964
8 François Vanden Eynde1964-1965
9 André Riou1965-1966
Félix Weekxxx-1968
10 Guy Thys1969-1973
11 Georges Heylens1973-1975
12 Michel De Temmerman1988-1992
13 Jean Thissen (intérim)1992
14 László Fazekas1992-1993
Rang Nom Période
15 Daniel Renders1993-1995
16 Casimir Jagiello1995-1996
17 Fernand Schmit (intérim)1996
18 Roland Van Ginderachter1996-1997
19 Freddy Smets1997-1999
20 Joël Crahay1999-2003
21 Jacques Urbain2003-2005
22 Joe Tshupula2005-2006
23 Alexandre Czerniatynski2006-2007
24 Peter Mommaert2007-2008
25 Jacques Urbain (2)2008-2009
26 Roland Van den Bossche (intérim)2009
27 Carmelo Miceli (intérim)2009
28 Roberto Landi2009
29 Zoltán Kovács2009-2010
Rang Nom Période
30 Dante Brogno2010-2012
31 Giancarlo Oriolo (intérim)2012
32 Marc Wuyts (intérim)2012
33 Tom De Cock2012
34 Ludo Wouters2012-2013
35 Tom De Cock (2)2013
36 Jean-Pierre Vande Velde2013
37 Grégory Vanmelkebeke (intérim)2013-2014
38 Jacques Urbain (3) (intérim)2014
39 Dražen Brnčić2014-2015
40 Marc Grosjean2015-2018
41 Luka Elsner2018-2019

Anciens joueurs

Effectif professionnel actuel

Effectif Union saint-gilloise de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[4] Nom Date de naissance Sélection[5] Club précédent
1 G Kristiansen, AndersAnders Kristiansen 17/03/1990 (30 ans) Sarpsborg 08 FF
13 G D'Alberto, EnzoEnzo D'Alberto 20/07/1996 (23 ans) RSC Anderlecht
26 G Saussez, AdrienAdrien Saussez 25/08/1991 (28 ans) AFC Tubize
2 D Perdichizzi, PietroPietro Perdichizzi 16/12/1992 (27 ans) Belgique espoirsRoyal Antwerp FC
3 D Kis, KévinKévin Kis 26/09/1990 (29 ans) KSV Roulers
5 D Hamzaoui, AnasAnas Hamzaoui 14/07/1996 (23 ans) Formé au club
12 D Pocognoli, SébastienSébastien Pocognoli 01/08/1987 (32 ans) BelgiqueStandard de Liège
22 D Vega, FedericoFederico Vega 04/02/1993 (27 ans) Argentine -20 ansLorca FC
25 D Bager, JonasJonas Bager 18/07/1996 (23 ans) Danemark espoirsRanders FC
44 D Van der Heyden, SiebeSiebe Van der Heyden 30/05/1998 (21 ans) FC Eindhoven
59 D Kandouss, IsmaëlIsmaël Kandouss 12/11/1997 (22 ans) USL Dunkerque
6 M Nielsen, CasperCasper Nielsen 29/04/1994 (25 ans) Danemark espoirsOB Odense
8 M Mehlem, MarcelMarcel Mehlem 01/03/1995 (25 ans) Karlsruher SC
17 M Teuma, TeddyTeddy Teuma 30/09/1993 (26 ans) Red Star FC
43 M Lorbek, NikNik Lorbek 17/04/1996 (23 ans) Slovénie -19 ansND Mura 05
7 A Bouekou, NilsNils Bouekou 18/05/1995 (24 ans) US Créteil-Lusitanos
9 A Ferber, RomanRoman Ferber 29/05/1993 (26 ans) Sporting Charleroi
10 A Tabekou, SergeSerge Tabekou 15/10/1995 (24 ans) La Gantoise
11 A Fixelles, MathiasMathias Fixelles 11/08/1996 (23 ans) KV Woluwe-Zaventem
14 A Bah, IbrahimaIbrahima Bah 01/01/1999 (21 ans) KV Ostende
15 A Letts, ChadChad Letts 20/12/2000 (19 ans) Atlanta United
18 A Haugen, SigurdSigurd Haugen 17/07/1997 (22 ans) Norvège -19 ansSogndal IL
23 A Sigurðarson, AronAron Sigurðarson 08/10/1993 (26 ans) IslandeIK Start
30 A  Young, IsaiahIsaiah Young 30/03/1998 (21 ans) États-Unis -20 ansWerder Brême
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens
  • Maarten Arts
Kinésithérapeute
  • Frederik Bracke
  • Stephen van den Berg
  • Ivan Del Molino

Légende


Joueurs prêtés
PosteNat.NomDate de naissanceSélectionClub en prêt

Structures du club

Stades

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  1. Belga, « Jürgen Baatzsch n'est plus président de l'Union Saint-Gilloise », http://www.dhnet.be, Bruxelles, (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2018).
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. Le record de "60 matches consécutifs sans défaite" reste invaincu en Division 1 belge, mais a été amélioré par diverses équipes dans les séries inférieures. Ainsi le FC Hollogne (Province de Liège) a tenu 64 matches, et l'US Beauraing (Province de Namur) en a aligné 61. Ce club a d'ailleurs adapté sa dénomination en US Beauraing 61.
  4. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  5. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  6. « L’Union-Saint-Gilloise pourra jouer au Stade Roi Baudouin », sur lesoir.be, (consulté le 1er novembre 2018)
  7. « Le stade Marien peut à nouveau accueillir l’Union Saint-Gilloise, dans une enceinte digne de la D1B (photos) », sur lesoir.be, (consulté le 1er novembre 2018)

Sources et liens externes

  • Portail du football
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.