Rudolf Dassler

Rudolf Dassler, né le à Herzogenaurach (Allemagne) et mort le dans la même ville, est le fondateur de la société allemande de vêtements de sport Puma.

Pour les articles homonymes, voir Dassler.
Rudolf Dassler
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Fratrie
Enfant
Armin Dassler (en)
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Conflit
Lieu de détention
Distinctions

En 1924, la famille Dassler se lance dans la fabrication de chaussures de sport : la société Gebrüder Dassler Schuhfabrik est alors créée par les deux frères Adolf, dit « Adi », et Rudolf Dassler à Herzogenaurach[1]. Aux Jeux olympiques de 1928, les Dassler équipent de nombreux athlètes. Dans les années 1930, il rejoint le parti nazi et durant la guerre, équipe la Wehrmacht.

Biographie

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Rudolf Dassler est né le [2]. Il est le fils d'un cordonnier de Herzogenaurach.

Après l'école, il travaille comme apprenti chez un cordonnier. En 1924, il entre dans l'atelier de cordonnerie de son père, quatre ans après son frère, Adolf Dassler. Les frères Dassler innovent en étendant la gamme de leurs produits aux chaussures de sport et l'atelier de l'ancien cordonnier, renommé en Dassler Brothers Shoe Factory, devient une entreprise florissante. En 1925, Adolf Dassler invente la première chaussure de football à crampons et en dépose le brevet dans la même année.

L'entrepreneur élargit son activité à partir de 1931 aux chaussures de tennis. La réputation des produits des frères grandit lorsqu'en 1932, un sprinter allemand remporte la médaille de bronze aux Jeux olympiques avec des chaussures Dassler. Quatre ans plus tard, c'est au tour de Jesse Owens de remporter quatre médailles d'or aux Jeux olympiques de Berlin avec les chaussures Dassler. Son adhésion au parti nazi dès mai 1933 lui permet d'équiper la Wehrmacht jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

En raison de différends personnels avec son frère, Rudolf Dassler quitte l'entreprise familiale en 1947, pour lancer un an plus tard sa propre compagnie à Herzogenaurach, la PUMA Schuhfabrik Rudolf Dassler, également portée sur la production d'équipements sportifs.

En 1948, Puma apporte la première chaussure de football : le modèle "Atom". Dans les années suivantes, la marque Puma s'implique de plus en plus dans les événements sportifs internationaux, en équipant notamment l'équipe nationale de Football d'Allemagne de l'Est. Au début des années 1960 Puma exportait déjà ses produits dans plus de 100 pays à travers le monde. En 1962, Pele remporte en chaussures Puma la Coupe du monde au Brésil. Dans les années suivantes, plusieurs établissements de la branche de la République fédérale ont été créées en Alsace et en Autriche[3].

Rudolf Dassler est mort le à Herzogenaurach. Son fils Armin A. Dassler (né en 1929) reprend la PUMA Rudolf Dassler Sport KG.

En 1985, Boris Becker est le premier Allemand à remporter un match de tennis à Wimbledon, utilisant des chaussures et des raquettes Puma. Un an plus tard, l'entreprise était cotée en bourse. Après certaines turbulences économiques, Puma réalise en 1994, suite à son introduction en bourse, le premier résultat positif, ce qui représentait le plus grand profit de l'histoire de l'entreprise. Au cours des dernières années, la société bat d'autres records grâce à une extension considérable.

Horst Dassler, fils d'Adolf Dassler, fonde en 1973 la société Arena.

Références

Liens externes

  • Portail des entreprises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.