Rue Masseran

La rue Masseran est située dans le 7e arrondissement de Paris.

7e arrt
Rue Masseran
Situation
Arrondissement 7e
Quartier École-Militaire
Début Rue Éblé
Fin Rue Duroc
Morphologie
Longueur 122 m
Largeur 17,55 m
Géocodification
Ville de Paris 6075
DGI 6160
Géolocalisation sur la carte : Paris
Images sur Wikimedia Commons

Situation et accès

Actuellement, la rue Masseran, d'une longueur de 122 mètres, située dans le 7e arrondissement de Paris, quartier de l'École-Militaire, débute au 5, rue Éblé et se termine aux 6-10, rue Duroc.

Au XIXe siècle la rue Masseran, d'une longueur de 303 mètres, était située dans l'ancien 10e arrondissement de Paris, quartier des Invalides, commençait aux 1-3, rue Neuve-Plumet et finissait aux 2-4, rue de Sèvres[1].

Les numéros de la rue étaient noirs[2]. Le dernier numéro impair était le no 7 et le dernier numéro pair était le no 4.

Origine du nom

Elle doit son nom en raison de l'hôtel de Masseran ou Massérano, propriété du prince du même nom, qui y était situé à l'angle de la petite rue des Acacias.

Historique

Cette rue a été créée par arrêt du Conseil du roi du , sur les terrains appartenant à Alexandre-Théodore Brongniart, architecte du roi.

Ouverte avec une largeur de 17,55 mètres, une décision ministérielle du 12 décembre 1822 prescrivit la réduction de sa largeur à 12 mètres avant qu'une ordonnance royale en date du 20 septembre 1842 ne porta cette dimension à 17,50 mètres.

En 1936, la rue Masseran est amputée d'une section qui prend le nom de « rue Maurice-de-La-Sizeranne ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Notes, sources et références

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 39e quartier « Invalides »], îlots nos 1 à 4, F/31/91/15, îlots nos 5 à 7, F/31/91/16, îlot no 8, F/31/91/17.
  2. Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.

Bibliographie

  • Portail de Paris
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.