Rue Stanislas (Paris)

La rue Stanislas est une voie située dans le quartier Notre-Dame-des-Champs du 6e arrondissement de Paris.

Pour l’article homonyme, voir Rue Stanislas.

6e arrt
Rue Stanislas
Situation
Arrondissement 6e
Quartier Notre-Dame-des-Champs
Début 42, rue Notre-Dame-des-Champs
Fin 93, boulevard du Montparnasse
Morphologie
Longueur 245 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1826
Dénomination
Ancien nom Rue Terray
Géocodification
Ville de Paris 8682
DGI 9070
Géolocalisation sur la carte : Paris
Images sur Wikimedia Commons

Situation et accès

Elle relie la rue Notre-Dame-des-Champs au boulevard du Montparnasse.

La rue Stanislas est accessible à proximité par la ligne à la station Vavin, ainsi que par les lignes de bus RATP 58 82 91.

Origine du nom

Cette voie porte ce nom en raison du voisinage de l'ancien collège Stanislas fondé sous Louis XVIII.

Historique

Cette ancienne rue parisienne portait autrefois le nom de « rue Terray », du nom de l'abbé Terray, ancien ministre de Louis XV, qui aurait fait construire l'hôtel Terray, devenu plus tard hôtel de Fleury puis collège Stanislas. Elle fut percée en 1826[1] sur un terrain appartenant à Hippolyte Terray (1774-1849), petit-neveu du célèbre abbé. Cette propriété figure sur les anciens plans de Paris, assortie d'un jardin tout en longueur entre la rue Notre-Dame-des-Champs et le « boulevard du Midy ».

Le collège reçut le nom de Stanislas de Louis XVIII en 1822, en hommage à son arrière-grand-père, le roi de Pologne Stanislas Leszczynski. La rue reçut par la suite ce même nom par une décision ministérielle du 24 décembre 1834. En 1847, le collège fut cependant déplacé au 22, rue Notre-Dame-des-Champs, son adresse actuelle.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

La partie est forme la chaussée de la rue Stanislas, sur une largeur de 12 mètres, et une partie du boulevard Raspail, la partie ouest a été partiellement lotie en deux squares (square Ozanam et place Pierre-Lafue) et en habitations de rapport (nos 4 à 16).

  • No 8 : René Gagnât, de l'Institut, ancien haut-commissaire en Syrie et au Liban, vécut à cette adresse.
  • No 10 : Alfred Giard, de l'Institut, vécut à cette adresse.

Notes et références

  1. Félix de Rochegude, Promenade dans toutes les rues de Paris par arrondissement, Paris, Hachette, 1910, vol. 4, p. 147.
  • Portail de la route
  • Portail de Paris
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.